Contenu principal

Message d'alerte

oscar pistorius-jeux-olympiques-2012Le Sud-Africain Oscar PISTORIUS, premier double amputé à avoir participé à des jeux olympiques le mois dernier à Londres, une présence d'ailleurs parfois fortement critiqué y comprit dans le monde handisport fait son entrée en scène ce samedi soir aux paralympiques, dans les séries sur 200 m. le premier des trois titres qu'il tentera de défendre ce dernier. Une première course ou le Sud africain devra faire à plusieurs concurrents tels que le Brésilien.

Mais la star de ces Jeux, surnommée « Blade RUNNER » en référence à ses prothèses en lames de carbone, pourrait se faire voler la vedette au Stade olympique par l'Irlandais Jason SMYTH, qui part grand favori de la finale du 100 m dans la catégorie T13 (malvoyants), également samedi soir. Âgé de 25 ans ce dernier s'entraîne en Floride avec le sprinteur américain Tyson GAY et a manqué de quatre centièmes de seconde une sélection aux JO, a établi vendredi soir un nouveau record du monde de sa catégorie en 10 sec 54 en séries.

Jason SMYTH qui a notamment expliqué lors d'une conférence de presse que s'entraîner avec l'Américain l'avait beaucoup aidé à améliorer ses performances. « J'ai beaucoup appris, pour devenir de plus en plus rapide. C'est génial d'être dans cet environnement, avec le deuxième homme le plus rapide de tous les temps ».

De son côté le Sud-Africain Oscar PISTORIUS, pr,emier double amputé à avoir participé à des jeux olàpiques il y a trois semaine à Londres,Pestime difficile de conserver son titre du 100 m aux Jeux paralympiques qui débutent mercredi, car il juge l'épreuve très ouverte. PISTORIUS qui se dit « plus qu'impressionner » par le Britannique Jonnie PEACOCK, qui a abaissé en juin dernier le record du monde de la ligne droite à 10 sec 85. « C'est une forte menace. Mais je suis d'avis aussi que l'expérience compt », a remarqué mardi en conférence de presse le triple champion paralympique de Pékin (100/200/400 m), qui a atteint les demi-finales du 40 m et la finale, en dernier relayeur, du 4X400 m, aux JO-2012 début août.

Pour les organisateurs la finale des T44 (amputés des membres inférieurs) le 6 septembre prochain, sera la course à suivre des Jeux: Pour la première fois, les huit finalistes pourraient passer sous la barre des 11 secondes. « Il n'y a pas de favori dans cette épreuve. C'est ce qui la rend très excitante. Le 100 m va être un défi pour moi... Si je suis dans les trois premiers, je serais heureux », à poursuivi PISTORIUS, 25 ans. « Il faut bien noter que je n'ai pas amélioré mon record personnel sur 100 m depuis cinq ans. Ce n'est vraiment pas mon épreuve », a-t-il ajouté. « Jonnie et ces gars se concentrent sur le 100 m, moi c'est sur le 400 m ».

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir