Contenu principal

Message d'alerte

EL-HANNOUNI-Assia-médailles-poduimToujours en pleine actualité pour cette sixième journée l'athlétisme français décroche une nouvelle médaille d'or décrochée par Assia EL HANNOUNI, reine du tour de piste catégorie des déficientes visuelles. Auquel il faut ajouter les deux médailles de bronze pour Thierry CIBONE, et avec Alim LATRECHE respectivement dans le lancer de poid et dans l'escrime. Une journée qui ne permet au clan français qui comptabilise 25 médailles dont 6 d'or, 9 d'argent et 10 de bronze et tombe en 10e place.

Trois nouvelles victoires

EL-HANNOUNI-Assia-drapeau-francaisToujours plus haut, toujours plus fort pourrait être le dicton de Assia EL HANNOUNI, qui après des qualifications sans problème la veille aura décroché une nouvelle médaille après Athènes puis à Pékin en s'imposant une nouvelle fois à Londres devant l'Ukrainienne Oxana BOTURCHUK avec un chrono de 55'39. Championne incontestée sur la scène internationale, elle affiche aujourd'hui sept titres à son palmarès paralympique ! Qui malgré cette victoire n'est pas contente de son chrono, « Il y avait beaucoup de vent dans le stade et j'aurai certainement fait mieux avec d'autres conditions climatiques. Mon objectif à présent est de gagner l'or sur le 200m ! »

CIBONE-Thierry-lance-de-poidLa France qui bénéficiera de deux autres médailles en bronze dans les épreuves de lancers, le Néo-Calédonien Thierry CIBONE, champion du monde en titre, a de nouveau prouvé sa force en décrochant la troisième place du concours de poids avec un jet à 12m86. Un homme pour qui sa première pensée a été envers les siens « Ce soir, je suis heureux et je pense à ma famille », aura-t-il à cœur de préciser.

L'escrime française qui se fera également remarquer dès le premier jour de compétition avec Alim LATRECHE qui remporte le bronze au fleuret individuel catégorie B. MAGNIFIQUE récompense pour le sportif grenoblois discret etAlim-LATRECHE-escrime-combat talentueux qui décroche sa première médaille pour sa troisième participation aux Jeux Paralympiques. « J'appréhendais le match contre l'italien Cima car c'est lui qui avait battu mon coéquipier Laurent François. Et Laurent, c'est un costaud. Donc je ne prenais pas mon match à la légère. Je savais que ça allait être dur. D'autant plus que sur mon troisième match de poule, je me suis cogné très fort le coude et j'ai fait ressurgir une blessure importante que j'avais eue du mal à faire disparaître ces quatre dernières années. La douleur était bien revenue, mais grâce à mon kiné et à l'adrénaline ça a été. Je douillerai certainement ce soir, mais ce n'est pas grave ! », confie-t-il après sa victoire...

La France opposée à l'Espagne en cécifoot

cecifoot-match-france-turquie-quart-de-finalUne journée qui aura été l'occasion pour le bleu après deux matchs nuls face au Brésil et à la Chine, de rencontraient la Turquie et l'occasion pour elle d'une confirmé sa qualification. Des bleues qui ouvrent sans brillier pour autant, enfin la porte au demi-final avec un but octroyé après quatre minutes de jeu, grâce à un penalty transformé par Frédéric Villeroux (4e). Des Bleus qui devront cependant tout au long du match résister aux assaults de la turquie pendant une bonne partie de la rencontre. « Personne ne nous voyait sortir de poule. » disait même Toussaint Akpweh, le coach français à la fin de la rencontre. Mais grâce à deux nuls face lors deux premières rencontres (0-0 face au Brésil et à la Chine) et à cette victoire lors de la dernière journée, l'Equipe de France a atteint les demies-finale. Une demi-finale qui opposera la France à l'Espagne l'autre demi-finale se jouera entre le Brésil et à l'Argentine le 6 septembre prochain.Deux matchs lourds de sens, entre les plus grands rivaux des continents européen et sudaméricain ! Et sans pour autant trop vouloir aller de l'avant, on peut rêver d'un France/Brésil en finale...

Au plus près de...

Dans l'athlétisme, il faut également noter la 7e place de Sébastien MOBRE du 200 m. Pour les déficients visuels, l'élimination en demi-finale du 200m après un faux départ de Trésor Gautier MAKUNDA et son guide Antoine LANEYRIE. Tout comme la qualification de Pierre FAIRBANK sur 800m dans la catégorie T53 en 1'46''47. L'un des quatre espoir de la Fédération Française des sports adapté représentant le déficient intellectuel, Daniel ROYER, aura réussi un saut à 5m75 arrivant en 8e position. A noté que deux sportif de la FFSA sont encore lice en natation (100m brasse, le 6 septembre à 11h46 HF) : Alicia Mandin et en athlétisme (lancer de poids, le 7 septembre à 20h05 HF) : Damien Rumeau

basket-feminin-france-bresilEn Basket les Françaises devront s'incliner dans le match de classement pour la 9e place, face au Brésil avec un résultat de 39-53. En équitation l'aventure de l'équipe de prend fin avec pour Nathalie BIZET, sur Rubica III, qui termine à la 7e position du concours du dressage libre Grade 4 mixte. Au terme d'un concours très relevé, les hommes, José LETARTRE et Vladimir VINCHON se classent à la 6e et 7e place Grade 3 mixtes.

L'escrime dont les premiers jours seront l'occasion de nombreuses épreuves avec le fleuret individuel. L'Italien Marco CIMA s'impose face à Laurent FRANÇOIS (14--15) le privant ainsi de la demi-finale. Damien TOKATLIAN termine au pied du podium, 7-15 faces aux Hongrois OSVATH, et Ludovic LEMOINE est éliminé en 1/8e de finale catégorie A par le Polonais Pender (15--14). Sabrina POIGNET n'a pas réussi à se défaire de la Hongkongaise Yu (15-7) lors des quarts de finale en CAT A, tout comme Delphine BERNARD qui, au même stade, s'incline face à la Hongroise JUHASZ (9-15).

équipage-de-bruno-JourdrenEn tennis l'aventure se poursuit après la sélection des Français en double messieurs, hier, Stéphane HOUDET et Michael JEREMIASZ rejoignent les ¼ de finale en simple. Ils affronteront demain respectivement Fernandez l'Argentin et KUNIENDA le japonais. En revanche, l'aventure en individuel s'arrête là pour Frédéric CATTANEO qui s'incline 6/0 – 6/2, face au néerlandais SCHEFFERS, et pour Nicolas PEIFER qui perd en trois sets accrochés (3/6-6/2-5/7) face au Belge GERARD.

Enfin concernant la voile la septième et huitième régates, avec un vent qui se fait désirer à Weymouth : journée difficile pour Damien SEGUIN, qui prend la 13e puis 5e place en 2.4, le porte-drapeau des Bleus est actuellement 5e au général, alors que la Britannique Helena LUCAS vogue au large vers l'or. Le sonar de Bruno JOURDREN, Nicolas VIMONT-VICARYET Éric FLAGEUL, termine 10e de la septième joute en mer, avec un report de la 8e à demain 10 h, si Éole le veut bien... Le trio français est 5e au dernier pointage, le bateau néerlandais domine dans cette catégorie.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir