Contenu principal

Message d'alerte

francois-HOLLANDE-sport-adapteC'est en début d'après-midi que le chef de l'État est arrivé à Londres pour une rencontre avec l'équipe de France paralympique. Avant de marquer ce soir de sa présence dans le stade olympique de Londres pour soutenir les athlètes français aux paralympiques en natation et athlétisme. Il aura entre-temps rencontré le premier ministre britannique pour évoquer la situation de la zone euro ainsi que le Mali et la Syrie. Une visite assombrie par le meurtre d'une famille britannique en France.

Peu avant sa discussion introductive ce dernier affirmé l'attachement des Français pour les sportifs et les champions qu'ils représentaient. « Ce que vous, les 163 athlètes (français) présents ici, avez fait dans ces Jeux avec 29 médailles, dont sept d'or, c'est la démonstration pour le peuple français que quels que soient les difficultés, les handicaps, les épreuves, nous pouvons, vous pouvez réussir », a-t-il lancé devant quelques dizaines d'entre eux ainsi qu'en présence des présidents et vice-président francois-hollande-handisportdu comité paralympique France Gérard MASSON et Yves FOUCAULT... « Finalement, c'est la meilleure illustration de ce que peut faire une nation comme la nôtre quand elle rencontre une difficulté, surmonter des épreuves, montrer des capacités de dépassement », a-t-il souligné.

Le président François HOLLANDE qui échangera de façon informelle avec les sportifs de l'handisport et du sport adapté et de son encadrement pendant plus d'une heure, réunis dans un hôtel de Londres. Le Président échangeant avec les judokas, sur leurs activités professionnelles.

Une présence symbolique pour le président Comité paralympique et du sport français Gérard Masson soulignant que celle-ci était une première. François HOLLANDE qui aura à cœur de souligner la volonté de la part des ministères des Sports et de donner au sport, « aussi bien pour les handicapés physiques que pour le sport adapté, les mêmes conditions pour les mêmes compétitions » que celles du sport valide », a assuré François Hollande. Une conviction qui devrait permettre de voir poursuivre l'intégration des déficientes intellectuelles dans d'autres disciplines, mais aussi aux jeux d'hiver comme le souhaite le président de la Fédération des sports adaptés.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir