Contenu principal

Message d'alerte

Saint-étienne qui a fait aujourd'hui un petit pas supplementaire vers l'intégration avec comme moteur cette fois celui du handisport qui fera parti des activités sportives Le Kin-ball, activité pratiquée ce jour là, permet aux personnes valides et non valide de pratiquer ensemble la même activité©FHIproposées aux étudiants de l'Université Jean Monnet (UJM). L'impulsion a été donnée par le comité départemental Handisport de la Loire et sa conseillère technique Kathy Laurent, le Service Universitaire des Activités Physiques et Sportives de l'UJM (SUAPS), et les élus étudiants via l'association InterAsso. Lors de la première séance qui a eu lieu le jeudi 20 octobre, différentes activités telles que la boccia (pétanque adaptée), le basket en fauteuil, le torball, le kinball, le volley assis, le cécifoot (foot pour déficient visuel) et l'ultimate frisbee ont été proposées. Par la suite, trois activités seront retenues pour une pratique les jeudis soirs de 18 h à 20 h au gymnase Métare sud-est.

Ce cycle sportif est ouvert à tous les étudiants, valides et non valides, visant à la fois à la sensibilisation des étudiants en général, leur permettant de changer le regard qu'ils peuvent porter sur le handicap en pratiquant ces différentes activités et à l'intégration des étudiants en situation de handicap, grâce au sport, tout en bénéficiantde la bonification sur leur moyenne accordée aux étudiants pratiquant du sport à l'université par le biais du SUAPS. Le Kin-ball, activité pratiquée ce jour-là, Animation d’une séance de Handisport par des encadrants du comité départemental Loire handisport©FHI
permet aux personnes valides et non valides de pratiquer ensemble la même activité de la bonification sur leur moyenne accordée aux étudiants pratiquants du sport à l'université par le biais du SUAPS.

Ceci est un pas de plus dans la sensibilisation au handicap à l'Université Jean Monnet. D'ailleurs, lors de la promotion du handisport, des parcours accessibilité en fauteuil ont également été proposés aux étudiants sur les campus Métare et Tréfilerie, par l'association InterAsso. Prochainement, une cartographie d'accessibilité des différents campus de l'université Jean Monnet sera réalisée, en prenant en compte l'accessibilité aux locaux, les moyens pédagogiques mis à disposition des étudiants en situation de handicap et l'accessibilité à la vie étudiante (restauration, logement, transport, culture, loisirs...).

Le handicap ne devrait pas être une cause d'échec dans l'enseignement supérieur : tout le monde devrait avoir le droit de réussir ses études dans des conditions équitables !

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir