Contenu principal

Message d'alerte

Damien Seguin a Douarnenez, pari reussi pour la Fondation FDJAprès la 8e place obtenue le week-end dernier à Douarnenez, Damien SEGUIN a terminé 20e du Grand Prix de l’École Navale. La raison de cette contre-performance ? L’équipage de la Fondation FDJ a cassé la risse de gennaker dès le vendredi et a dû rentrer au port pour réparer. Malheureusement cela dès le vendredi, ce qui leur a couté les trois premières manches et tout espoir de réaliser une belle prestation sur cette compétition. Désormais le skipper handicapé aura plus ‘un mois pour se préparer pour disputer le Tour de France à la voile.

Les semaines se suivent mais ne se ressemblent pas pour amien SEGUIN. Le skipper handicapé, qui a été porte-drapeaux de la délégation française lors des Jeux Paralympiques de Londres en 2012, n’a pas réussi à confirmer ce week-end sur le Grand Prix de l’École Navale avec une vingtième place à la clé. « Le résultat n’est pas bon », tranche-t-il dans un communiqué de la Fondation FDJ.

Dès le vendredi, les choses se sont mal engagées avec la casse de la drisse de gennaker sur la manche n°1. En effet, la voile ne pouvait plus monter ni descendre. L’équipage est rentré au port pour réparer cette avarie. Cet arrêt au stand leur a coûté les trois premières manches et tout espoir de r »aliser une belle performance sur cette compétition. Pour ne pas arranger les choses, toutes les courses du dimanche ont été annulées en raison d’une absence totale de vent.

Objectif Tour de France à la voile pour Damien SEGUIN

« Nous avons plus de motifs de satisfaction que d’insatisfaction. Nous avons le sentiment d’avoir progressé. C’était une régate de travail plutôt qu’une régate de résultat », souligne Damien SEGUIN. Pour la première fois, l’équipage était en surnombre (quatre marins pour trois places à bord) et plusieurs configurations ont pu être tentées.

Après cette contre-performance de ce week-end, le bateau rejoindra Quiberon. À cette occasion, Damien SEGUIN et son équipage auront plus d’un mois pour se préparer et être fin prêt pour disputer le Tour de France à la voile. Ce qui reste bien évidemment, l’objectif phare de la saison du skipper handicapé.  

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir