Contenu principal

Message d'alerte

Kevin Gatard s entraine chaque mardi depuis deux ou trois ans. Sa passion les concoursKévin GATARD est handicapé mental. Mais sur les boulodromes, il se donne comme un professionnel pour se rapprocher du cochonnet. Ce dernier parcourt le terrain de pétanque d'un pas léger, va jeter un œil à l'amas de boule, évalue la situation en quelques secondes, puis se dirige vers la ligne. Quelques secondes de concentration, il pointe. Et vient quasiment coller sa boule au cochonnet. Rien de très surprenant, si ce n'est que Kévin GATARD, ce grand dégingandé au regard rieur, est handicapé mental.

Chaque mardi, il participe aux entraînements de pétanque spécialement organisés par Claudine BOULINEAU, la présidente de la Pétanque bressuiraise, en faveur des personnes handicapées. « Et je dois dire que Kévin est très impliqué, assure-t-elle. Il est bon joueur, mais aussi bon perdant. Je l'ai rarement vu se mettre en colère. Et il a un bon niveau ! »

« Il faut que j'apprenne à tirer ! »

Et pour cause : à 29 ans, Kévin Gatard ne loupe pas un entraînement. « Je suis même déçu lorsqu'il n'y en a pas pendant les vacances, explique-t-il. Il faut toujours s'entraîner pour devenir meilleur. Il y a un exercice où il faut viser deux boules dans un rond au sol. J'y arrive un peu... »

La parole est assurée et trahit à peine son handicap. Les idées et les objectifs sont clairs pour celui qui, lorsqu'il n'est pas sur les boulodromes, travaille aux espaces verts pour la Ville de Bressuire. « Il faut que j'apprenne à tirer. Pointer, ça va ! Mais je ne sais pas tirer. C'est utile pourtant ! »

Ce Bressuirais d'origine a commencé à intégrer les séances du mardi soir il y a deux ou trois ans. Aujourd'hui, il participe régulièrement à des concours, en équipe avec des parents ou des licenciés du club. « Et j'ai gagné un concours il y a deux ans ! »

Une vraie fierté pour celui qui avoue toutefois ne pas aimer une chose à la pétanque : « Faire Fanny ! [Autrement dit, ne marquer aucun point lors d'une partie] Alors j'essaye toujours, à chaque partie, de marquer au moins un point. Une fois que c'est fait, ça va mieux. »

Renseignement Pratiques : Tous les mardis, de 17 h 15 à 19 h entraînement réservé aux personnes handicapées, au boulodrome de Bressuire. Renseignements auprès de Claudine BOULINEAU au 06.08.93.09.35 ou par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir