Contenu principal

Message d'alerte

Marie Bochet_sur_la_plus_haute_marche_du_podiumAprès son titre en descente, Marie BOCHET a conservé son titre en super-G. Avec un temps d’1’24’’77, elle a devancé l’Allemande Andréa ROTHFUSS (2e en 1’28’’83) et la Russe Mariia PAPULOVA (3e en 1’33’’60). Chez les hommes, Frédéric FRANÇOIS a décroché une belle médaille d’argent sur le super-G dans la catégorie assis des Championnats du monde de ski alpin disputés à Panorama au Canada. Deux courses et deux titres mondiaux pour Marie BOCHET.

Après sa médaille d’or en descente obtenue ce mercredi au Canada, la Française a une nouvelle fois été intouchable. La skieuse du Beaufortain a conservé sa couronne mondiale en super-G, ce jeudi sur les pistes de Panorama. Avec un temps d’1’24’’77, elle a devancé l’Allemande, Andréa ROTHFUSS (2e en 1'284’83) et la Russe Mariia PAPULOVA (3e en 1’33’’60).

Ni l’Allemande, ni la Russe n’arrivent pas à rivaliser avec Marie BOCHET. Avec un tel niveau, on ne voit pas comment la Tricolore pourrait laisser ces titres en route sur les trois dernières épreuves de ces Championnats du monde. Qui pourra alors la stopper ? Personne à part elle-même. C’est elle qui a la clé du succès et espère à nouveau marquer les esprits comme cela avait été le cas aux derniers mondiaux à La Molina où elle avait réalisé le grand chelem. Une succès story qui pourrait bien donner des idées à ses copains de l’équipe de France.

L’Argent fait le bonheur de Frédéric FRANÇOIS

Il n’a pas fallu attendre pour que cela arrive. Ce jeudi, Frédéric FRANÇOIS est devenu vice-champion du monde en super-G dans la catégorie assis. En tête après le premier intermédiaire, le Français échoue finalement à 0’’79 du gagnant, le Néo-Zélandais Corey PETERS. L’Américain Andrew-Earl Federic Francois lors de la courseKURKA complète ce podium.

En revanche, énorme déception pour le vice-champion du monde en titre de la discipline, Yohann TABERLET. À Panorama, le Français termine bien loin du podium. Le natif de Thonon-les-Bains prend finalement la 13e place de ce super-G. De son côté, Cyril MORE termine quant à lui juste devant TABERLET (12e). Dans la catégorie debout, Romain RIBOUD se classe sixième alors que Cédric AMAFROI-BROISAT termine à la 17e place. Avec ces deux nouvelles breloques la France est deuxième au tableau des médailles (3 dont 2 en or et 1 en argent) juste derrière la Russie (8 dont 3 en or et 5 en bronze).

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir