Contenu principal

Message d'alerte

Tour de France a la voile 2015Damien SEGUIN, skipper handicapé, ne s'attendait pas à un départ aussi compliqué dans le Tour de France à la voile. En effet à la veille de leur départ à Roscoff, équipage de la Fondation FDJ est actuellement 18e au classement général. Pire encore, les hommes de Damien SEGUIN, ont fait, hier, une erreur qui leur coûte très cher puisqu'ils ont terminé à la 21e place. Il faudra donc vite s'en relever afin d'aborder les étapes de Roscoff (11 et 12 juillet) avec qui sait un meilleur résultat à la clé. On se console comme on peut du côté de l'équipage de Damien SEGUIN.

Après deux jours compliqués sur la mer, le bateau Des Pieds des Mains a été consacrée « équipage coup de coeur » par la ville de Pornichet. Pour l'heure, ils sont 18e au classement général avant de poursuivre la compétition à Roscoff, les 11 et 12 juillet prochains. Hier sur le long parcours côtier, Lois, Rodrigue et Mathieu ont réalisé une petite erreur de trajectoire qui leur a coûté très cher puisqu'ils terminent au 21e rang. « Cette erreur coûte énormément parce qu'elle leur met du doute. Et comme ils en ont déjà sur leur vvitesse, cela n'en fait qu'en rajouter », souffle le coachJean-Jacques DUBOIS, dans un communiqué.

Jean-Jacques DUBOIS : « À Pornichet, on n'a pas marqué les esprits »

lIl fallait donc vite rebondir. Et cela failli être le cas puisque l'équipage FDJ était tout proche des finales du Rond or des stades nautiques du jour. Après les trois manches de qulaification, le bateau faisait partie des plus sérieux candidats à la finale mais la dernière manche qualificative a douché leurs espoirs.

En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, ils passent de la troisième à la dixième place en raison d'un vent évanescent qui les collent sur le plan d'eau. Pendant ce temps, les autres concurrents s'envolaient dans des conditions devenues favorables.

« On est très déçus. Il y a plein de choses bien mais on ne sort pas de Pornichet en se disant , on a fait un beau coup. On n'a pas marqué les esprits et ça nous a fatigués nerveusement », a analysé le coach, Jean-Jacques DUBOIS. Maintenant, il faudra faire mieux à Roscoff si les hommes de Damien SEGUIN veulent se replacer au classement général.

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir