Contenu principal

Message d'alerte

Le logo de l'Organisation Européenne du Sport pour Sourds (EDSO) en dessous celui de la Fédération Française Handisport au coté du drapeau européenAprès le Comité International du Sport pour Sourds (ICSD) en septembre 2011 lors de son congrès à Rome, l'Organisation Européenne du Sport pour Sourds (EDSO) a validé a son tour la réintégration de la France, à travers la Fédération Française Handisport et son Comité de Coordination des Sportifs Sourds de France (CCSSF), comme membre à part entière, en juin 2012, lors de son congrès à Moscou. Un retour qui d'après les parties aura nécessité cinq années de tractations et d'incertitudes, le dernier message attendu de l'EDSO a été adressé ce dimanche 11 novembre à la France par Bjørn RØINE, son Président.

Il met fin aux tracas administratifs et moreaux des dirigeants et sportifs quand à leur préparation pour les échéances à venir et en particulier les prochains Deaflympics qui se tiendront en Bulgarie à Sofia, du 26 juillet au 4 août 2013.

Se sont ainsi 17 disciplines qui seront au programme telle l'Athlétisme, le badminton, le basket-ball, le beach volley, le bowling, le cyclisme, le football, le judo, le karaté, la course d'orientation, le tir, la natation, le tennis de table, le taekwondo, le tennis, ou le volley-ball et lutte). La France participera à certaines d'entre elles.

Un comité du CCSSF de la FFH désormais composé de Jean François LABES au titre de Président de comité il est également membre du Comité Directeur de la Fédération Française Handisport. Les autres membres élus sont eux Marie Robert, Rémy Bayet, Roger Garcia, Pascal Touitou.

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir