Contenu principal

Message d'alerte

Arnaud ASSOUMANI actuel recordman du monde de sa categorie en saut en longueur a l entrainementAprès une longue absence hors de France, Arnaud ASSOUMANI, un des chefs de file de l'athlétisme handisport et actuel recordman du monde de sa catégorie en saut en longueur, a décidé de rentrer en France afin de se préparer pour les Jeux de Rio 2016. L'athlète avait rejoint, depuis septembre 2013, Jérémy FISCHER au Centre Olympique et Paralympique de Chula VISTA à San Diego. Il s'entraînera désormais à l'INSEP avec l'expérimenté Jean-Hervé STIEVENART et son groupe d'athlètes.

Un départ pour lequel le sportif exprime « un petit pincement au cœur d'avoir quitté San Diego et ma vie californienne » et de préciser que effet qu'il « n'y avait pas de conflits. Bien au contraire, je me suis préparé pendant trois ans aux États-Unis dans des conditions incroyables et y ai rencontré de nouveaux amis avec qui je garderai contact ».

Avant de conclure en remerciant d'ailleurs sincèrement Jérémy FISCHER, « tout le staff médical, mes collègues d'entraînement et toutes les personnes qui m'ont aidé là-bas. C'était une formidable expérience ».

Si le champion paralympique pouvait se sentir heureux dans le sud des États-Unis,il a été néanmoins contraint de faire un choix évident, causé par plusieurs blessures et notamment les deux dernières aux ischio jambiers assez importantes. La meilleure solution pour étant le retour en France pour la mise en œuvre des tests physiques et médicaux.

D'autre part, le statut de Jérémy FISCHER avait changé sur la dernière année. Il était devenu directeur de tous les entraîneurs d'athlétisme au Centre. « Ses nouvelles responsabilités l'ont rendu moins disponible pour chacun des athlètes du groupe ; je ne me retrouvais plus sur la méthode de préparation insuffisamment personnalisée. »

Des raisons lesquelles Arnaud ASSOUMANI a décidé de revenir s'entraîner en France ; il bénéficiera d'un entraînement adapté et spécifique à ses besoins, et ce, plus particulièrement à l'INSEP, dans des structures qu'il connaît bien et avec des personnes avec lesquelles il a déjà travaillé pendant de nombreuses années.

Ce sont les raisons pour lequel « J'ai contacté Jean Hervé STIEVENART qui a accepté de m'entraîner », précise Arnaud. « C'est pour moi un des meilleurs entraîneurs de sauts au monde. Il est surtout spécialisé sur le triple saut, mais il maîtrise également parfaitement les spécificités du saut en longueur.

Jean Hervé STIEVENART qui a entraîné et formé, entre autres, Serge ELAN, Teddy TAMGHO, et entraîne depuis de nombreuses années Benjamin COMPAORE. « Nous avions déjà collaboré ensemble en 2010 et 2012, techniquement sur la longueur et le triple saut, alors que j'effectuais ma préparation générale et de vitesse avec Guy ONTANON. Je suis aussi ravi de rejoindre mes potes et maintenant collègues d'entraînement triple sauteurs, Benjamin COMPAORE, Harold CORREA, Gaëtan SAKU et Jean Noël CRETINOIR. Il y a en effet une belle et saine émulation dans le groupe, qui tire tout le monde vers le haut. J'espère y apporter également ma bonne humeur, mon énergie et expérience, en étant le seul et fier sauteur en longueur de l'équipe, » souligne Arnaud ASSOUMANI.

Un champion qui a déjà repris les entraînements à l'INSEP a également intégré à son staff des spécialistes dans les domaines du suivi médical et de la préparation mentale afin d'être le plus performant possible. Les Jeux de Rio 2016 qui se profilent dansArnaud ASSOUMANI actuel recordman du monde de sa categorie en saut en longueur quelques mois sont et ont toujours été la priorité du sportif

« Le plan initial que j'avais prévu, à savoir me préparer pendant quatre ans aux États-Unis pour Rio, n'a pas fonctionné comme je l'avais espéré niveau performance. Seulement, ce que j'ai appris durant ces trois dernières années m'apporte énormément dans ma vie et dans ma préparation. Mon but est désormais de faire une très belle saison, et de très grosses perfs, avec les Jeux de Rio en ligne de mire. Il n'était pas forcément évident pour moi, d'enchaîner les saisons sans pouvoir m'exprimer sur la piste. Je suis professionnel et je travaille dur ; si cela ne fonctionnait pas, c'est qu'il y avait encore des choses à améliorer. J'ai toujours persévéré et je ne lâcherai rien. À travers la composition de mon nouveau staff, je pense avoir mis toutes les chances de mon côté pour réussir. Je souhaite me faire plaisir et partager tout cela avec mes proches, ceux qui croient en moi, ainsi que mes partenaires qui m'ont toujours soutenu, même pendant les moments difficiles. Tout le travail fourni va payer. Je prends plaisir à m'entraîner dans ces conditions, et j'ai hâte de vivre cette saison qui devrait être riche en belles émotions ».

Un sportif qui a déjà quelques grandes dates a son agenda avec le 27-28 février 2016 : championnats de France Élite FFA à Clermont-Ferrand, le 23-24 mai 2016 : championnats de France handisport à Charléty. Du 24-26 juin 2016 : championnats de France Elite FFA. Sans oublier du 7- 8 septembre 2016 les Jeux paralympiques de Rio.

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir