Contenu principal

Message d'alerte

Des jeunes participants edition 2015 a Tremblay-en-FranceÀ l'occasion de la sixième édition de l'Integrathlon, qui a eu lieu du 08 au 12 avril dernier, les organisateurs sont plus que satisfaits. Avec plus de 6000 personnes valides et en situation de handicap se sont réunies sur les mêmes terrains de sport autour d'une cinquantaine d'ateliers sportifs et ludiques proposés par les cinq villes du SEAPEA. Bien évidemment, l'Apéro des champions a été le moment clé de cette manifestation. Pour cette deuxième édition, les jeunes et moins jeunes ont pu échanger autour d'un cocktail avec de grands champions ainsi qu'avec des athlètes franciliens. Tout était donc réuni pour vivre un beau. Maintenant rendez-vous en 2016 pour l'Integrathlon.

L'année dernière, l'Integrathlon avait fini son cycle puisque chaque anné une ville faisant partie des cinq communes du SEAPEA, était désignée comme ville cœur de l'événement. C'était bien que la sixième édition qui s'est déroulé du 08 au 12 avril dernier, ait pu avoir lieu. C'est donc reparti pour cinq ans. Mais en 2015, la manifestation a rencontré un vif succès tout au long de ces cinq jours.

« C'était une belle édition. Après avoir bouclé un cycle puisque chaque année, une ville de la Seine-Saint-Denis était la ville cœur de notre événement. En 2015, nous repartions sur un nouveau cycle. On est repartis pour cinq ans. Les élus ont essayé de donner une coloration culturelle aux futures éditions de l'Integrathlon notamment avec l'intervention d'un artiste-peintre en situation de handicap ou des spectacles de danse. On est également satisfait du taux de fréquentation tout au long de ces cinq jours. Malheureusement, on a connu des difficultés sur les journées des scolaires à cause des grèves », a expliqué le coordinateur, Anthony CHOUMERT.

Moment clé du week-end : l'apéro des champions

Plus de 6000 personnes valides et en situation de handicap étaient réunies sur les mêmes terrains de sport. De mercredi à vendredi, près de 3000 scolaires ont découvert la pratique sportive en situation de handicap et participé à des ateliers autour du braille et du langage des signes. De samedi à dimanche, près de 4 000 personnes valides et en situation de handicap ont pris part à une cinquantaine de disciplines sportives proposées dans les cinq villes du SEAPFA.

Mais le moment fort de cette sixième édition était bien l'Apéro des champions s'est déroulé samedi après-midi. Jeunes et moins jeunes ont pu échanger avec de grands champions tels que Christian CALIFANO, Clavel KAYITARE, Cyril MORE, Abde SEBIANE, Gaël RIVIERE, Hakim AREZKI. Mais les organisateurs ont également invité des athlètes Alain SCHMITT, Audrey PRIETO, Franck HAUDOUIN, Muriel HURTIS, Nordine OUBAALI, Priscilla GNETO entre autres. Ces derniers se sont prêtés au jeu en participant au cécifoot et à la boxe fauteuil avant un grand cocktail et une séance photos.

L'Integrathlon a déjà pris rendez-vous en 2016

L'objectif, c'est que ces petits moments sur l'Integrathlon se reproduisent tout au long de l'année car on a envie que les choses progressent et avancent sur l'ensemble du territoire. En effet cet événement vit désormais toute l'année au travers du rapprochement d'associations sportives et d'établissements spécialisés, grâce à la mutualisation des moyens et le prêt de matériel handisport. Tout est donc réuni pour aller vers une société accessible à tous.

« Je vois une vraie évolution mais c'est loin d'être suffisant concernant les handicaps moteurs et sensoriels. Après, la retransmission des Jeux Paralympiques dans les médias a permis d'avoir un meilleur regard sur le handicap. En revanche,, concernant le handicap mental, on est à des années lumière d'un début de frémissement. Dès que l'on rencontre une personne déficiente intellectuelle, les gens perdent leurs moyens et ils ne vont pas vers eux. C'est l'un de nos axes de développement car il ne faut pas les laisser sur le bord de la route », a souligne Anthony CHOUMERT. L'Integrathlon a alors déjà pris rendez-vous en 2016.

Romain BEAUVAIS

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir