Contenu principal

Message d'alerte

Les parrains des Jeux en 2016À l’oocasion des 24es Jeux nationaux des transplantés et dyalisés se déroulera en mai 2016 à Saint-Priestest, l’objectif de cet événément organisé par Trans-¨Forme et son Président Olivier COUSTERE? est de montrer, de clamer la réussite éclatante de la transplantation d’organes. Il s’agit à cette occasion de donner une information juste et objective à l’ensemble de la population. Chacun doit ainsi pourra se forger une oinion personnelle et étayée sur ce sujet. Un evenement parrainée par deux grande star, celle de Sébastien CHABAL, le joueur de rugby, et Marine LORPHELIN, Miss France 2013, tous deux sensibilisés au don d'organes.

« Je onne, tu donnes… ils courent ». Alors qu’environ 54656 personnes vivent en France grâce à un organe greffé, avec un taux de réussite actuel de transpplantation de 80%. C’est pour cette raison que Saint-Priest va organiser, aux côtés de l’Association Trans-Forme, pour la première fois en mai 2016 les Jeux nationaux des transplantés et dyalisés.

À travers une dizaine d’épreuves telles que l’athlétisme, la natation, le tenis de table, le bowling et bien d’autres encore, une centaine deSignaure Organisation des 24 Jeux des transplante a Saint-Priest participants greffés ou dyalisés participeront à cettemanifestation dans la joie et la bonne humeur. L’objectif n’est pas de réaliser une performance mais d’informer le grand public sur le don d’organes. Une conférence aura même lieu la veille de l’événement afin que la population puisse poser toutes leurs questions sur ce sujet qui reste un enjeu majeur de notre société.

Sensibiliser le grand public aux dons d’organes

Les études d’opinion démontrent que plus de trois Français sur 4 est favorable à donner un organe pour quelqu’un de sa famille mais lorsqu’il faut passer à l’acte, la réalité est tout autre. Preuve en estpuisque sur 100 prélèvement, 30% ne sont pas effectué en raison du refus des familles. Rappelons néanmoins que 5357 greffes ont été réalisées en 2014.

Mais chaque année, plus de 200 personnes décèdent faute de recevoir un greffon à temps. Pour répondre à cette situation, un amendement sur le don d’organes automatique adopté le 14 avril dernier dans le projet deloi de Santé porté par Marisol TOURAINE pourrait donner beaucup d’espoirs aux personnes en recherche d’organes. Pour l’heur, cette solution ne plaît guère aux médecins et aux associations car les proches et la famille devrait toujours avoir le dernier mot Rendez-vous donc en mai 2016 afin de donner un nouveau regard sur le don d’organes.

La Rédaction

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir