Contenu principal

Message d'alerte

Podium du marathon Toulouse MetropoleSe sont près 800 équipes de quatre coureurs et un peu plus de 3 000 coureurs individuels, ont traversé six des 37 des communes de Toulouse Métropole parmi eux une douzaine de sportifs handisport avec un grand vainqueur le marathonien Denis LEMEUNIER arrivé en 1 h 40.54 suivit de Alex BRUNET, et Félix THOMIAS. La seule femme Chrystel ALQUIER, aura elle terminé la course en 2h22.13. Un rendez-vous sportif classé parmi les cinq premiers marathons de l'hexagone et qui confirment son intérêt y compris a l'internationale comme le confirme la victoire chez les valides une nouvelle fois d'un Kényan en 2 h 17.05

Un départ donné cette année depuis le Pont Pierre de Coubertin peu avant les valides, a 8 h 45 a Toulouse, ils auront traversé cinq des trente-sept communes de la métropole : Aucamville, Fonbeauzard, Saint-Alban, Launaguet et Castelginest, avant de traversé, les grands centres historiques de la ville rose telle, Saint-Étienne, Esquirol, Pont-Neuf, ou Les Carmes. Des sportifs qui auront eu l'occasion d'un petit détour « vert » du parc de la Maourine et du Jardin des plantes.

Un rendez-vous sportif très apprécié des Toulousains ce dimanche tant sur la place du Capitole que tout au long du parcours ainsi que place du Capitole avec le village du Marathon qui avait ouvert ses portes vendredi.

Denis LEMEUNIER conserve son titre dans le handisport

Moins nombreux qu'en 2014 avec 11 participants dans la catégorie handisports, Denis LEMEUNIER, comme en 2014, l'a emporté assez Denis LEMEUNIER franchisant la ligne d'arriveefacilement en 1 h 40.54 conservant ainsi son titre, mais n'aura pas battu son record ou il était arrivé 1h38.29. Denis LEMEUNIER qui nous exprimé sa joie et satisfaction de ce résultat a la veille d'un marathon hautement plus dure mentalement celui de New York.

Malgré son désir de le « chatouiller » son ami Denis, comme il nous l'avait exprimé au départ, Alex BRUNET. L'ancien champion paralympique et qui pratique désormais le tennis, n'arrivera que 17 minutes plus tard sur la ligne d'arrivée en 1h57.35, un bilan qu'il juge très satisfaisant près avant tout pour le plaisir remerciant le public pour sa présence et son soutien.

Felix THOMIAS et Chrystel ALQUIER la seule femme de ce marathon chez les handisportsFélix THOMIAS sera le troisième à franchir la ligne d'arrivée en 2h06.16 un résultat pour lequel il nous confié sa joie pour sa troisième expérience et d'avoir amélioré son chrono de 2014 avec 2 h 22.53. Dans la catégorie avec deux coureurs, non voyant c'est le dossard N°6, Thierry DOIDY qui remporte le marathon en 2h20:20 suivi de peu par le dossard N°7 Azzedine ALHAUARI en 2 h 22.53. Le dernier en catégorie fauteuil Pierre CHAVE dossard N° 9 aura tout de même franchit la course en fauteuil 2 h 54.33 c'est dire sous la barre des trois heures un exploit.

Autre belle victoire celle réalisée par le club Mans A 72 avec une jeune handicapée qu'ils auront accompagnée tout au long de parcours avec une vitesse moyenne de 12k18. Un exploit de solidarité magnifique. Ils auront franchi la ligne d'arrivée en 3 h 27.55

« Cette 9e édition a été une véritable réussite » s'est exclamé Vincent TERRAIL-NOVES, Vice-Président de Toulouse Métropole, en charge desArrivee du marathon Toulouse Metropole ave le club Mans A 72 Sports et Maires de Balma. « Je félicite les coureurs pour leur courage et je remercie toutes les équipes de l'organisation et nos partenaires qui ont permis ce beau succès sportif et de la participation de tous des valides comme des handisport, prouvant que le sport est possible et doit être pratiqué par tous »

Un sentiment partagé par le maire de quartier Samir HAJIIJE pour lequel cette 9e édition, que nous avons interrogé après la course,

Nouvelle victoire des Kényans chez les valides...

Stanley Bett KIPROTICH, le Kényan, d'abord pressenti comme lièvre de la course masculine, a préféré tenter sa chance et il a eu raison. Il est resté bien calé sur les temps de référence durant tout le premier semi. Puis il a pris la course à son compte et n'a jamais été inquiété. Une course qu'il remporte pour la première fois ici dans la ville rose en 2h15.59, après celle de Marseille il y a quelques semaines.

Evans Kipkorir TAIGET, pourtant crédité d'un meilleur chrono sur la distance, a bien tenté de le suivre avant de capituler au 31e km, arrivant moins de deux minutes plus tard en 2 h 17.05 suivis de quelques secondes 2 h 17.45 par Ezechiel Kipro KOECH. Enfin Jérôme BELLANCA, double champion de France de 100 km, a profité de sa position pour finir premier régional terminant cette 9e édition en 2h33.59 et termine à la 7e place du classement général.

Chez les féminines, après l'Ukrainienne en 2014, 2015 aura vu la victoire de la Russe Natalya STARKOVA, remportant le marathon en 2 h 30.20 en 6e position derrière les cinq premiers hommes. Une fois encore, la course a été très rapide chez les femmes avec en deuxième position Keneni GUDETA en 2h36.52

Enfin sur l'épreuve relais, la formation i-Run.fr composée de Mylène BACON, Samir HIJAZI, David Gosse et Stéphane CALVACA a terminé 1ère sans souci. Vainqueur également donc en mixte. La première équipe féminine n'est autre que celle du SC Blagnac.

Stéphane LAGOUTIERE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir