Contenu principal

Message d'alerte

Philippe Croizon et Arnaud Chassery arrivée cote marocaineEt deux trois challenges réussis ! Pour cet esprit indépendant et courageux que vient de réussir ce 12 juillet, Philippe CROIZON et son accompagnateur Arnaud CHASSERY qui tous deux ont accompli avec brio le 3e volet de leur aventure "Nager au-delà des frontières" en ralliant l'Europe à l'Afrique. Un pari qu'a salué la ministre des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion, Marie-Arlette CARLOTTI. Le nageur quadruple amputé et son équipier valide avaient quitté Tarifa, au sud de l'Espagne, à 7 h 10 le 12 au matin pour se lancer dans la traversée du célèbre détroit de Gibraltar.

Reconnu pour la complexité de ses courants. Au terme de 5 heures et 20 minutes de nage dans une mer finalement très clémente, ils ont atteint les côtes marocaines, près de Tanger, à 11 h 45 (heure locale - 12 h 45 heure FR), tous deux fatigués, mais heureux de leur nouvel exploit.

Philippe et Arnaud sont arrivés à la plage de Cirès, à côté de Tanger après 16 km de nage, sous les regards impressionnés des locaux venus spécialement pour l'occasion. Fiers d'avoir franchi un cap de plus dans leur grande expédition, ils affichent un beau sourire et un air comblé. La chance les a accompagnés tout au long de cette traversée entre l'Espagne et le Maroc ! En effet, les courants, normalement très désordonnés, allaient dans leur sens, et la mer souvent démontée était d'huile aujourd'hui. Conditions rarissimes entre ces 2 continents...

« Les conditions étaient vraiment idéales, on ne pouvait pas rêver mieux. Je n'ai jamais vu ça ici. La fenêtre météo était parfaite. Normalement ça déménage, là on n'a pas du tout souffert des courants. La nage qu'on craignait le plus a finalement été la plus facile », a expliqué Arnaud CHASSERY après la traversée. « Philippe, c'est comme Moïse, dès qu'il arrive la mer se couche ! », a-t-il ajouté avec humour.

arrivée sur les plages Marocaine et le drapeau« On pensait vraiment avoir des courants très forts et contraires, mais en fait la mer était calme ; on a donc nagé au-delà de la vitesse habituelle. C'était une super nage, on a été accompagné d'un poisson-lune sur quelques mètres et un banc d'une soixantaine de dauphins est passé en dessous de nous, incroyable. Je suis super fier qu'on l'ait fait, d'autant plus que l'on appréhendait vraiment cette traversée »,a ajouté Philippe ravi d'avoir relevé avec succès ce troisième challenge.

Deux nageurs qui ont eu la bonne surprise hier d'être rejoints par leurs familles respectives pour les soutenir dans cette traversée qui s'annonçait extrêmement difficile et très sportive. Ces dernières, présentes au départ, les attendaient également avec enthousiasme sur la plage d'arrivée. Jérémie et Jean-Luc CROIZON (le fils et le frère de Philippe) ont même sauté du bateau accompagnateur à mi-chemin pour les encourager sur quelques centaines de mètres.

Et une de plus ! Sur les 4 traversées prévues dans leur défi intercontinental "Nager au-delà des frontières", 3 sont maintenant achevées. Mais l'aventure n'est pas finie, et le plus dur reste à venir. Les deux hommes se lanceront au mois d'août dans leur ultime challenge qui consistera à traverser le détroit de Bering. La distance est courte (environ 4 km), mais la température de l'eau ne dépassera pas 3°C... Même bien préparés, Arnaud et Philippe appréhendent déjà ce moment où ils devront, plus que jamais, se dépasser et puiser dans leurs dernières ressources.

Marie-Arlette CARLOTTI qui dans un communiqué a adressé ses chaleureuses félicitations à Philippe CROIZON, quadruple amputé, qui vient de traverser à la nage les 14 km reliant l'Europe à l'Afrique. « Cet exploit n'est pas dû au hasard, c'est le fruit d'efforts continus et répétés, d'une motivation sans faille qui trouve aujourd'hui leur aboutissement et leur récompense. Cet exploit montre que la détermination et la volonté permettent de repousser toutes les limites ». à telle confiée

La Rédaction 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir