Contenu principal

Message d'alerte

Accessibilité

  • L’Île-de-France décide de prendre une partie de l’enveloppe destinée au handicap pour financer les autoroutes

    Lautoroute A4 en region Ile de France pres de ParisOnt avait pourtant cru comprendre que l’accessibilité était l’une des priorités de Mme Valérie PECRESSE, présidente de la région Île-de-France, notamment après son annonce le 17 mai dernier concernant l’accessibilité des ter et des gares de la Région. Comment comprendre alors la décision de celle-ci d’une ponction de 730 000€ du budget handicap et cela pour financer une étude sur l'avenir des autoroutes? Une décision qui provoque la colère des associations et des personnes handicapées on peut le comprendre. Une affaire dénoncée par le groupe Alternatif écologiste et sociale.

  • L’ORÉAL France choisit DEAFI pour rendre son service client accessible aux déficients auditif

    Traducteur en langue des signes de l'entreprise DEAFIPres du 18 mois aprés le vote le 7 ocotbre de la Loi pour une République numériquecelle-ci commence prendre effet vie dans les entreprises publiques ou prive ! En effet, cette loi qui rendra obligatoire l’accès aux services clients des entreprises aux personnes sourdes et malentendantes dès octobre 2018, marque une réelle avancée. Après plusieurs entreprises comme la Poste, Free, Le Crédit Mutuel et le CIC ou Allianz, c’est l’Oreal France qui vient choisir DEAFI pour rendre son service client accessible aux personnes sourdes ou malentendantes.

  • L’UNADEV lance un appel à projets national doté d’un budget de 2 M€ au profit de l’inclusion des déficients visuel

    Affiche lancement appel a projet lancé par l'unadev pour l'inclusion des personnes déficientes visuelles 49e04Autonomie, insertion professionnelle, inclusion sociale, accessibilité… Les personnes malvoyantes et déficientes visuelles font face à ces défis au quotidien. Pour y répondre, l’UNADEV, association nationale reconnue d’assistance et de bienfaisance dans l’aide aux personnes aveugles et malvoyantes, s’engage et diffuse son appel à projets pour soutenir les actions et les initiatives en faveur de ces publics. Un appel a projet pour lequel la date limite des dépôts des dossiers doit se faire avant le 10 septembre pour un prix doté cette année d’une enveloppe globale de 2 M€.

  • La Banque postale renforce l’accessibilité de ces services a destination des clients sourds et malentendants

    Un traducteur de DeafiLin avec un client sourd pour le nouveau service de la Banque Postale en Langue des Signes et par ecritCerte il s’agit tout d’une évidence me direz vous ? Celle d’une banque qui se doit de pouvoir être accessible a tous ces clients ! Reste que cette politique même si quelques grands groupes bancaires ont commencé cette approche est loin d’être généralisée ! Une accessibilité disponible depuis janvier 2017 mise en œuvre par la Banque Postale, qui propose aux personnes sourdes et malentendantes d’avoir accès à un conseiller à travers une relation vidéo chat. Un service qui vient s’ajouter a celle réalisée pour permettre, et ce quelle que soit la situation des services bancaires et d’assurance les mieux appropriés.

  • La FFAC lance une campagne coup de poing ! « Avec un chien guide, la vie prend forme »

    Le bus de la campagne avec un chien guide la vie prend forme officielle ffac 0afd3Apparu aux alentours des années 2000, le street marketing est une technique qui utilise la rue pour promouvoir un évènement, un produit ou une marque. C’est la technique qu’a décidé de mettre en œuvre la fédération française des associations de chien guides d’aveugles (FFAC) du 3 au 14 juin  avec cette nouvelle campagne intitulée “Avec un chien guide, la vie prend forme” le grand public à s’immerger dans le monde de la déficience visuelle. Elle sera le 6 juin sur le parvis du cinéma MK2 Bibliothèque à Paris ou va trôner un mystérieux bus ! La FFAC qui va interpeller et inviter le grand public a découvrir la déficience visuelle qui touche en France près de deux millions de personnes. Parmi ces dernières 61 000 d’entre elles souffrent d’une cécité complète et 146 000 sont atteintes de malvoyance profonde.

  • La loi Élan votée a l’Assemblée nationale malgré les protestations des associations sur les logements accessibles.

    Le secretaire detat en charge du Logement Julien DENORMANDIE ce 1er juin 2018 a lassemble nationaleVoilà c’est fait ! Il avait pourtant promis de faire du handicap la « priorité de son quinquennat », les associations nombreuses à avoir cru, en 2017, à ses promesses. Le vote aujourd’hui par les députés de la loi élan, réduisant l’accessibilité dans les logements neufs de 100 % prévus par la loi de 2005, à 10 %, et la preuve d’un retour en arrière en matière d’accessibilité universelle. Une confirmation de la véritable politique du président Emmanuel MACRON. Celle d’une politique ou la rentabilité et le profit prime comme priorité gouvernementale contre celle de la solidarité et de la fraternité ! Un vote en première lecture qui partira ensuite devant le Sénat pour lequel certains sénateurs ont déjà annoncé leurs refus.

  • La Paris Games Week 2018 pour les « gamers » handicapés : Des jeux vidéo adaptés pour tous !

    Le president de long respect zone philippe coen 2fad1

    Présente chaque année depuis 2014, lors du plus grand salon mondial consacré à l'industrie du jeu vidéo en France (Paris Games Week), l'association Respect Zone, portait haut l'étendard du Respect social et cybersocial, sans omettre d'être inclusive. A noter aussi la présence lors de ce grand rendez-vous, de l'association CapGame, créée en 2003, pour améliorer l'accessibilité aux jeux vidéo et plus largement l'inclusion des personnes en situation de handicap à la vie numérique.

  • La région Île-de-France mobilités et la SNCF intensifient les travaux d’accessibilité des gares

    2018.05.17.Gare des Vallees situe en region Ile de France programme accessibiliteTreize ans de retard me direz-vous, mais bon il n’est jamais trop tard pour bien faire et c’est ce que semble avoir commencé depuis quelques mois la région Île-de-France et la SNCF. Certainement dans l’espoir des Jeux de 2024. Une situation à laquelle la Capitale ne semble pas vouloir se préoccuper pour son métro. Île-de-France Mobilités, la Région Île-de-France et SNCF se donc engageait ce 17 mai 2018 à poursuivre et intensifier leurs efforts afin de rendre les gares franciliennes accessibles aux personnes à mobilité réduite. Avec pour cela un budget de 930M€ afin de rendre accessible encore plus rapidement l’accessibilité des 209 gares de la région.

  • La SNCF condamner une nouvelle fois par un jeune toulousain pour pour « atteinte à la dignité »

    Kevin FERMINE est un étudiant en droit en situation de handicap qui prend régulièrement le trainVéritablement les transports français ne sont pas une référence en matière de respect de l’accessibilité qu’il s’agisse du transport aérien ou pire de la SNCF qui croule sous les condamnations. Comme le prouve celle nouvelle condamnation de la Cour d’appel de Toulouse. La victime Kevin FERMINE un étudiant en droit et militant de l’association Handi-Social 31, âgé de 27 ans qui à obtenu en partie gain de cause et fait condamner la SNCF à lui verser 5.000 euros de dommages et intérêts a la suite de sa plainte en 2016 pour pour « discrimination ».

  • La ville de Paris accorde la gratuité des transports pour ces résidents en situation de handicap ou des séniors

    Portillon du metro parisien pour personne handicapee Station de metro Haussmann Saint LazareParis rejoint la majorité des grandes villes française avec le « Pass Paris Seniors » comme Toulouse, Nantes, Grenoble, Strasbourg…qui avait supprimé la gratuité totale pour les séniors, qui sont désormais liés aux revenus. Innovation par contre puisque comme Toulouse, la capitale instaure une « Passe Paris Access » destinée aux personnes handicapées. Une promesse faite quelques mois plus tôt, en janvier 2018, qui vise selon la maire de Paris Anne HIDALGO « à faciliter le quotidien des Parisiens qui rencontrent le plus de difficultés à se déplacer. 220 000 personnes pourront en bénéficier ».

  • La ville de Paris poursuit son plan Plan Nager avec un accès et une prise en charge handisport et sport adapté

    De gauche a droite Jean François MARTINS adjoint à la Maire de Paris en charge du Sport a inauguré les deux piscines en présence des ArchitectesJean-François MARTINS, adjoint à la Maire de Paris en charge du Sport, du Tourisme et des Jeux Olympiques et Paralympiques, a inauguré en présence de Philippe GOUJON Maire du XVe et des Architectes de l'Agence A26 et d'association handisport ce matin les piscines René et André MOURLON et Émile ANTHOINE dans le 15e arrondissement de la capitale. Elles ont fait l’objet de travaux de rénovation ambitieux inscrits dans le cadre du Plan Nager à Paris. Un « plan nager à Paris » qui prend aussi en compte l’aide a la nage pour l’handisport ou le sport adapté…

  • Le chien de soutien émotionnel n'est pas un chien guide/d'assistance : A ne surtout pas confondre !

    Un chien de soutien émotionnel avec en arrière plan le drapeau américain 9c870Depuis quelques années, des personnes accompagnées de chiens dits de soutien émotionnel prétendent à l’accessibilité des lieux publics. À l'heure actuelle, ce phénomène fait peu à peu son apparition en France des chiens parfois a l’origine de sérieux problèmes. Aujourd’hui la confédération Canidea elle présente sa position sur la question. Elle y rappelle les textes réglementaires français qui conditionnent l’accessibilité avec un animal, à savoir le fait que la personne soit porteuse de la carte mobilité inclusion et que son chien soit spécifiquement éduqué.

  • Le Collectif Ambition logement réunit devant le Sénat contre le vote de l’article de 18 du projet de loi ÉLAN

    Manifestation du Collectif Ambition Logement ici devant le SénatAlors que les discussions du projet de loi Élan débutent aujourd’hui et ceux jusqu’au 24 juillet devant le Sénat. Le Collectif Ambition logement, créé pour l'occasion qui regroupe 12 associations et d’organisations professionnelles, syndicales et d’entreprise1), avait appelé à venir manifester hier à partir de 17 h avec l’objectif de faire entendre sa voix et demandé la suppression de l’article 18. Une voix dont la commission économique semble rétablir une forme d’équilibre en remontant le taux a 30 % mais qui restera largement en dessous des 100 % prévus par la loi 2005.

  • Le comité d’entente ne comprend pas l’entêtement du gouvernement avec la loi Élan et son recul de l’accessibilité

    Sophie, maman d’une adolescente lourdement handicapée crie au scandale après les nouvelles mesures gouvernementales concernant les logements pour handicapés.Après des mois passés à alerté les ministres sur les effets néfastes d'un quota de logements accessibles et sur le flou quant à la définition d'un logement évolutif, le gouvernement s'entête à vouloir réduire le nombre de logements neufs pour les citoyens en situation de handicap et en perte d'autonomie. Alors que les députés vont adopter le projet de loi ÉLAN ce mardi 12 juin, le Comité d'entente tient à réaffirmer sa ferme opposition à son article 18 et en demande son retrait.Une position exprimée également par plusieurs sénateurs comme le Dominique WATRIN (PC) et les députés de l’opposition Mathilde PANOT (LFI) ou Thibault BAZIN (LR)

  • Le conseil d’État interdit le système des quotas des logements accessibles au parlement…tout en restant possible !

    Façade du Conseil d'État (Illustration 2015)Alors qu’un collectif d’associations demandaient le retrait de l'article 18 de la loi Élan le 3 mai dernier. Le Conseil d’État chargé d’étudier ce projet de loi rappelle dans un avis publier le 5 avril que le Parlement n’a pas le droit de fixer un pourcentage de logements accessibles. Mais que rien n’empêche le gouvernement de déterminer ce pourcentage par décret ou arrêté après modification de la loi et que celle-ci aura été adoptée ! Une décision mi-figue mi-raisin qu’il est loin de satisfaire les associations qui craignent plus que jamais que le gouvernement ne cède aux pressions des lobbys.

  • Le Conseil de l’Europe met en garde la France sur politique d’accessibilité des logements

    Dunja Mijatovic commissaire européenne au droit de l'hommeAprès son vote a l’Assemblée nationale, le projet de loi Élan, un chemin sinueux, mais qui malgré toutes les mises en garde poursuit son chemin législatif où il sera en discussion à partir d’aujourd’hui au Sénat. Une situation pour laquelle le commissaire européen aux droits de l’Homme du Conseil de l’Europe a déclaré Dunja MIJATOVIC, qui juge cette situation dangereuse invitant le Sénat, a plus de sagesse et a respecté la loi du 11 février 2005. Le Collectif Ambition Logement a lui appelé à un immense rassemblement devant le Sénat demain 17 juillet.

  • Le CSA dénonce une absence du handicap dans l’audiovisuel, une réalité présente dans tous les médias

    Conférence de presse accessibilité dans l'audiovisuelle par le CSA le 29 mai 2018Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a dévoilé aujourd'hui son bilan annuel sur la visibilité des personnes handicapées au sein des programmes des chaines françaises et de l’accessibilité des programmes. Un rapport présenté par son président Olivier SCHRAMECK, en présence de Mme Mémona HINTERMANN-AFFEJEE et de la secrétaire d’État Sophie CLUZEL. Un bilan qui reste « contrasté », et qui témoigne surtout d’un manque d’intérêt des chaînes françaises sur le sujet. Pour le CSA, « le constat est chaque fois le même, le handicap ne semble pas être considéré comme télégénique, ou difficile à appréhender médiatiquement ». Pire comme le dénonce le syndicat Handi-Presse Info, l’emploi de salariés handicapés dans le monde des médias et notamment audiovisuels restent quasiment inexistant.

  • Le défenseur des droits émet un avis à la généralisation des box sécurisés dans les salles d’audiences

    Le Nouveau Palais de Justice de Paris ouvert officiellement depuis le 16 avrilLe Syndicat de la magistrature, plusieurs syndicats d’avocats, et les associations, sont toute d’accord pour critiqué la généralisation la mise en place des box « dits sécurisés », au sein des salles d’audience et ceux malgré l’annonce aujourd’hui par la ministre de la Justice Nicole BELLOUBET, de mesure d’adaptation « ne s’imposent pas » dans les procès de comparution immédiate, mais uniquement es procès d’assises, les audiences liées au terrorisme ou à la criminalité organisée ». Une annonce, qui n’a pas empêché le défenseur des droits de publié un avis à la suite d’une saisi en octobre 2017 par le Syndicat des avocats de France. Un avis dans lequel il juge ces installations atteinte manifeste aux droits et l’accessibilité…

  • Le gouvernement invitent les jeunes leaders à la promotion de l'accessibilité pour les personnes handicapés

    La Ministre Ministre Canadienne Kirsty Duncan invitent les jeunes présente a construire un Canada inclusifLa ministre des Sciences et ministre des Sports et des personnes handicapées, Kirsty Duncan, a rencontré de jeunes leaders locaux afin de mettre en lumière leurs efforts visant à bâtir un Canada plus inclusif et plus accessible. Certains de ces jeunes leaders ont été les bénéficiaires de fonds provenant du volet jeunesse du Fonds pour l'accessibilité et ont joué un rôle de chef de file dans la résolution de problèmes d'accessibilité dans leur collectivité.

  • Le gouvernement publie le décret sur la présence d’ascenseur R+3 et précise les directives de l’article 64 de loi Élan

    installation des ascenseurs désormais obligatoire dans les immeubles r+3 7a063Alors que le chef de l’État n’aura à peine cité trois fois le handicap dans son discours, Sophie CLUZEL a annoncé la publication du décret n° 2019-305 du 11 avril 2019, instaurant la mise en place d’ascenseur pour les immeubles neuf de plus de deux étages sans condition minimale de nombre de logements. Au-Delà des apparences il n’y a là aucune avancé et encore de politique d’accessibilité, cette mesure n’aura eu que pour objectif de vouloir calmer les associations représentatives du handicap face a la promulgation de la loi Élan. Une loi réduisant le taux d’accessibilité des logements de 100 % a 20 % le reste sera désormais dit évolutif. Une loi qui exprime à elle seul l'importance du handicap pour Emmanuel MACRON qui devait en faire "la priorité de son quinquennat" ! Entrée en vigueur en octobre 2019.