Contenu principal

Message d'alerte

AESH

  • 2018.10.22.Lancement de la concertation Ensemble pour une École Comme ils l’avaient annoncée lors du rejet de la proposition de loi du député Alain PRADIE (LR) le 11 octobre dernier, Sophie CLUZEL et Jean-Michel BLANQUER ont ouvert, lundi 22 octobre, la concertation nationale pour l’accueil des enfants souffrant de handicap à l’école. Le gouvernement qui après sa présentation en juillet dernier de son plan n’aura même pas été capable de réduire les dégâts pour des milliers d’élèves toujours sans solution. Des parents contraignent à attendre la rentrée 2019 voire 2020 pour une prétendue, reforment complète du système d’éducation a destination des élèves handicapés. Les associations elles restent très prudentes face à de telles promesses !

  • visite du ministre de léducation nationale j.m blanquer dans la ville de nice e4834Le ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse a présenté au comité technique ministériel de l’Éducation nationale (CTMEN), réuni le 19 décembre 2018, la répartition par académie des emplois de l’enseignement scolaire public prévus en loi de finances pour la rentrée scolaire 2019. Concernant notamment les Accompagnants des Élevés en Situation de Handicaps (AESH) Jean-Michel BLANQUER a confirmé le financement de 4500 postes. Un nombre largement insuffisant selon les associations.

  • Une AVS en classe accompagnant un enfant en situation de handicap dans une ecole a VatelotComme c’est le cas régulièrement des parents, sont contraints à mobiliser et faire prendre conscience aux français, mais surtout au politique de la situation dramatique dans lequel il se trouve face a l’impossibilité pour leurs enfants de bénéficier d’un droit pourtant reconnu a tous les enfants celui de bénéficier d’une scolarité. Si selon Secrétaire d’État Sophie CLUZEL et le Ministre de l’Éducation nationale tout va bien, il y a pourtant urgence à agir comme l’affirmait il y a quelques jours le député Aurélien PRADIE dans une proposition de loi rejeté par la majorité. C’est cette situation que vit actuellement la petite Louka et j'ai trois ans et demi qui ne dispose toujours pas d’une AESH ou AVS qui a lancé une pétition qui atteint 45 257