Contenu principal

Message d'alerte

Agression

  • Une voiture de policeAlors que l’enquête est actuellement en cours et que les deux jeunes adolescents âgés de quinze ans sont interrogé par les services de polices pour avoir pénétré chez une personne handicapée et ont mis le feu dans sa cuisine après avoir aspergé le logement d’un produit inflammable dans la nuit de jeudi à vendredi à Croissy-sur-Seine. Et ceux pour des raisons qui demeurent toujours inconnue. Un acte d’une violence extrême et qui aurait pu provoqué la mort de cette homme handicapé placée sous tutelle. qui aura tout de même réussit a éteindre le feu, avant d'appeler la police.

  • Patrick le frère jumeau Pascal non voyant et tous deux victime de cette agression le 16 juin à paris 645afLes faits prouve combien l’incivilité des personnes en situation de handicap restent un facteur quotidien pour celle-ci et notamment les déficients visuels pour lequel les trottoirs ou les passage piétons sont loin d’être des sanctuaires. Des faits banals mais qui ne sont le pas comme le prouve la condamnation ce 16 juillet par le tribunal correctionnel de Paris qui a condamnée un automobiliste pour avoir refusé la priorité et agressé un aveugle Pascal et son frère jumeau Patrick qui assuré le rôle d’accompagnant.

  • Façade du commissariat du XII arrondissement de paris 21528Le conducteur de la berline noire de type Audi qui avait agressé l’accompagnant et un aveugle le 16 juillet dernier alors que ces derniers traversé le passage piéton. L’homme aura été retrouvé grâce à l’immatriculation de son véhicule et arrêté par les forces de l’ordre selon le parquet. L’homme un homme d’une quarantaine d’année sera jugé en juillet pour violation de l’article R. 415-11 du code de la route

  • La voiture une audi noir dont le propriétaire ici dans sa voiture après avoir agressé un non voyant et son accompagnateur 23624Voila pour qui veulent croire encore que l’inclusion et le respect de la personne handicapée s’améliore de jour en jour. Ces images démontrent le contraire. Des images montrent une voiture qui s'avance alors que deux hommes sont déjà engagés sur le passage piéton le 15 juin dernier dans le 12e arrondissement de Paris. L’un deux aveugles et surpris il manque de se faire renverser par la voiture, son accompagnateur tape alors sur le toit de la berline qui les a frôlés. L’automobiliste ici dans son Audi noir va alors agresser ouvertement les deux hommes et les frappée violement. Des images qui ont fait le buzz sur les réseaux sociaux et provoqué la colère de la Fédération des aveugles de France et L’Union Nationale des Aveugles et Déficients Visuel qui ont tous deux annoncé se constitué partie civil.

  • Facade du palais de Justice dAngoulemeL’homme devait être jugé en comparution immédiate en septembre mais avait demandé un délai pour préparer sa défense. Cet homme comparaissait hier 4 octobre devant les juges du tribunal correctionnel d’Angoulême pour avoir le 11 septembre dernier à la gare frappé violemment un SDF en situation de handicap. L’agresseur un ancien militaire âgé de 43 ans connus de la police et de la justice avec une vingtaine de mentions à son casier judiciaire aurait répondu au coup porté par la victime. Bilan pour cette dernière un ITT de cinq jours.

  • Un véhicule de la police nationale dans la rue a BobignyUn adolescent de 16 ans a été interpellé selon le parquet de Bobigny, après l’agression contre un jeune handicapé à Bobigny (Seine-Saint-Denis). Dans la nuit de lundi à mardi vers 23 h 00 la victime, un jeune homme âgé de quatorze ans déficient intellectuel, a été frappée violemment à l'aide de bâtons, de barres de fer et de cailloux, pour lui dérober son portefeuille par une bande d’une vingtaine de personnes, rue Du Bois d’Amour, a indiqué France Bleu Paris. Les assaillants auraient voulu lui arracher son portefeuille.

  • La maison où a eu lieu le crime dans la nuit du 18 au 19 juillet de Ludovic HOUSSAYS à Berck-sur-mer 630f4Un homme vient d’être arrêté et mise en détention provisoire samedi après une rapide enquête des services de police pour le meurtre dans la nuit du 18 au 19 juillet dernier de son co-locataire Ludovic HOUSSAYS en situation de handicap physique, avec qu’il vivait occasionnellement depuis quelques mois à Berck-sur-Mer dans le Nord-Pas-Calais. La police qui avait retrouvé l’homme décédé poignardé de plusieurs coups de couteau et qui avait était appelé par le locataire des lieux.