Contenu principal

Message d'alerte

Autisme

  • Le premier ministre présente les grandes lignes du 4e plan autisme, face à des appréhensions nombreuses

    Présentation du 4e plan autisme par le premier ministre Edouard PHILLIPPE le 6 avril 2018 au Muséum de ParisAprès une semaine qui aura débuté avec la journée mondiale de sensibilisation a l’autisme, un déplacement a Rouen du président de la République hier 5 avril avec son épouse, dévoilant les grandes lignes de plan. Le premier ministre Édouard PHILLIPPE aura donc présenté au côté de la Secretaire d’État en charge du handicap Sophie CLUZEL, et de trois autres ministres, ce qu’il appelle désormais «stratégie nationale». Un 4e plan doté d’une enveloppe budgétaire de 344 M€ sur cinq. Une journée qui aura commencé par une visite sur le 3e Salon international de l'autisme qui se tient les 6 et 7 avril à Disneyland Paris et ou il aura était interpellé par les familles fortement mécontente...

  • Le président Emmanuel MACRON en visite a ROUEN dans un centre autiste accueilli par des syndicats en colère

    C’est un présidentEmmanuel MACRON en visite dans dans les locaux de la crèche Graffitis à Rouen et son épouse accompagné de la ministre de la Santé Agnès BUZYN et la secrétaire d'État chargée des personnes handicapées Sophie CLUZEL, qui aura était chaudement accueilli lors de sa visite a l'unité du CHU dédiée au dépistage précoce de Rouen en Seine-Maritime avant une visite dans une crèche et une rencontre avec des parents. Emmanuel MACRON contraint à la discussion avec 150 et 200 manifestants des services de santé ou des services territoriaux criaient : « Résistance » ou « Macron dégonflé, on t'attend »

  • Le Vaccin ROR n’aurait aucun lien avec l’autisme selon une études une étude Danoise

    Une infirmière vaccinant contre maladies un jeune nourrisson dans les bras de sa mère empêché la vaccination 46421Une étude menée par des chercheurs du Statens Serum Institut (SSI) réalisée sur 650 000 enfants danois suivis sur plus d'une décennie, invalide pour la deuxième fois s l’affirmation d’une étude de 1998 selon laquelle le vaccin RRO contre la rougeole, les oreillons et la rubéole, augmente le risque de développement de l’autisme chez les enfants. Les résultats de l’étude publié le 5 mars dans le Journal médical de médecine interne aux États-Unis, arrivent à point, alors que l’Europe et notamment en France ont voit actuellement le nombre de cas de rougeole tripler en seulement un an.

  • Les réalisateurs d’intouchable abordent l'autisme dans un nouveau film : Hors Normes qu’est-ce qu’être normal ?

    Éric TOLEDANO et Olivier NAKACHE au déjeuner des nommés des César du cinéma le 18 février 2018Une nouvelle fois le duo auteur du succès planétaire « d’intouchable » Éric TOLEDANO et Olivier NAKACHE vont prochainement à nouveau aborder le thème du handicap avec cette fois le thème de l’autisme. Un projet révélé en septembre dernier, et confirmé par le site Satellifax. Un an après la sortie du Sens de la fête, les deux réalisateurs révélés au grand public commenceront à réaliser en septembre le tournage d’un long-métrage intitulé « Hors Normes ». Parmi ses acteurs principaux Vincent CASSEL, que l’on ne présente plus, et Reda KATEB jouant deux éducateurs d’enfants et d’adolescents autistes.

  • Lutter contre les idées reçues sur l’autisme en France Agir et Vivre l’Autisme se mobilise avec BETC et Facebook

    Lancement dune campagne sur le resaux Facebook sur sur lautisme en FranceDans le cadre de l’édition 2018 de son initiative « Hack for Good », compétition créative au bénéfice d’une cause dédiée cette année à l’association Agir et Vivre l’Autisme. BETC, Facebook et l’association, lancent une campagne de sensibilisation pour lutter contre les idées reçues, et les préjugés encore nombreux, afin de vulgariser et sensibiliser aux méthodes d’aide aux personnes autistes. Des idées reçues touchent d’une manière globale toutes les personnes atteintes d’un handicap mental, psychique, de trisomies ou autistes. Une campagne présenté sur le réseau Facebook

  • M6 invite les français à comprendre l’autisme et la trisomie accompagné d’un débat

    Affiche partiel du film apprendre a aimer diffusé sur M6 lors d'une soirée spéciale le 8 septembre de 21 a 23hSoirée spéciale consacrée a l’autisme qui représente au sein de la population française près 000 000 citoyens. Des enfants, des hommes et des femmes et souvent des parents encore mal compris ou la différence n’a encore tres sa place dans notre société. Une soirée avec la diffusion d’un téléfilm « d'Apprendre à t'aimer », distingué au festival de Luchon. Suivie d’un plateau présenté par Flavie Flament et de deux documentaires dédiés au sujet : « Autistes ou trisomiques : différents et heureux ! » et « Trisomiques... et alors ? ».

  • Ouverture d’une enquête pour mise en danger d’autrui sur des médicaments a lié l’autisme

    utilisation de médicament et des traitement dangereux liée a l autisme b9631Un fait qui n’est pas nouveaux mais dont cette fois il semblerais que la justice soit enfin saisie . A la suite d’une saisie par l’Agence du Médicament (ANSM) qui avait déclarer avoir annoncé le 15 septembre dernier saisie le procureur. Le parquet de Paris, vient d’annoncer aujourd’hui l’ouverture d’une enquête judicaire contre des plusieurs médecins. Une enquête pour mise en danger contre la vie d’autrui contre des médecins ayant prescrit des antibiotiques, ou encore des substances pour éliminer des métaux lourd qui aurait selon eux permis de guérir des enfants autistes.

  • Un jeune homme handicapé par la prise de Dépakine de sa mère indemnisée a hauteur de 1.3 M€

    Dépakine Chrono du Laboratoire SanofiHuit ans après avoir dénoncé le méfait causé par la Dépakine sur les femmes lors de la grossesse par la lanceuse d’alerte Marine MARTIN et désormais présidente de l’APESAC.Une prise de médicament qui aurait fait selon l’Association plus 6500 victimes et 1470 avortements. La fond d’indemnisation créée par l’État, le seul en France après celui du Médiator, gérée par l'ONIAM qui vient d’octroyer plus de 1.3 M€ a un jeune homme handicapé par la prise de Dépakine par sa mère. Une victoire annoncée a nos confères le parisien par sa mère, mais « reste modeste » selon Marine MARTIN et ceux malgré de nombreuses batailles remportées, comme celle de convaincre l’agence du médicament de l’interdire aux femmes enceintes.