Contenu principal

Message d'alerte

Auvergne-Rhône-Alpes

  • Logo de l'appel a projet Tech 4 Inclusion Après avoir lancé l’appel à projet « Humanités et Urbanités », les deux partenaires Pulsalys et l’Université de Lyon via l’IDEXLYON en 2017, ont souhaité prolonger cette démarche commune en lançant officiellement ce 12 septembre sur le Campus Santé innovations de l’université Jean Monnet à Saint-Étienne, un nouvel appel à projets « Tech 4 Inclusion ». Un projet ayant pour objectif de valoriser les inventions des laboratoires aux services de l’amélioration de la qualité de vie des personnes en situation de handicap physique, mental ou d’exclusion sociale.

  • Robots LycéensAvec 57 robots mis à disposition des lycéens malades dès septembre prochain, la Région Auvergne-Rhône-Alpes devient la première collectivité à financer à une telle échelle le déploiement de robots de télé-présence. Si le projet n’a pas objectif de remplacer l’AVS ou le personnel humain il offre ici une solution ici le mérite d’offrir à l’élève un soutien sans failles et sur lequel l’élève pourra compter. Des robots que Juliette JARRY, Vice-présidente déléguée aux Infrastructures, à l’économie et aux usages numériques, et Sandrine CHAIX, Conseillère spéciale au Handicap, ont réceptionné cette commande le jeudi 21 juin dernier.

  • Un Nouveau ne 10 minutes apres la naissance. Identifie avec une agenesie du bras droitQuelques jours après l'annonce du rapport de l’Agence Sanitaire France précisant dans un communiqué que « l'analyse statistique ne met pas en évidence un excès de cas par rapport à la moyenne nationale, et Santé publique France n'avait pas identifié une exposition commune à la survenue de ces malformations ». Des cas jugés concernant l’Ain comme « conforme à la moyenne nationale ». Une réponse qui ne semble pas satisfaire le président de la région Laurent WAUQUIEZ, qui se dit « Préoccupé par de multiples cas de malformations de nouveau-nés dans l’Ain ».