Contenu principal

Message d'alerte

Cap Emploi-Sameth

  • le salon du travail et de la mobilité professionnelle en 2018 pour sa quatrieme edition 7829aÀ l’occasion de la 5eédition du Salon du Travail et de la Mobilité Professionnelle et, alors qu’une nouvelle réforme concernant la formation professionnelle est entrée en vigueur le 1er janvier 2019, les organisateurs du Salon ont mener une enquête avec l’institut YouGov(1) auprès des Français afin de connaître leur opinion en la matière. Des résultats qui font notamment apparaitre que 75 % Français font plus confiance à leurs entreprises qu’à leurs dirigeants politiques pour pouvoir continuer à se former tout au long de leur vie. Un sentiment largement partagé dans un sondage que nous avions mené lors du vote au Parlement de la loi 79 % de salarier en situation de handicap avait cette perception.

  • intervention du directeur général de lagefiph didier eyssartier le 12 septembre 2018 03beeRéuni à Bagneux, ce 18 décembre, le conseil d’administration de l’AGEFIPH a voté le budget 2019 de l’association en hausse de 4% (486,1 M€, dont 25M€ pour le financement des entreprises adaptées). Un budget qui selon la nouvelle présidente Malika BOUCHEHIOUA en poste depuis le mois de septembre et qui souhaite poursuivre les engagements mis en place, en 2018.

  • Le CdG 76 s'engage avec le FIPHFP le CNFPT et Cap Emploi Sameth pour une formation au métier de secrétaire de MairieJean-Claude WEISS, président du Centre de gestion de la fonction publique territoriale de la Seine-Maritime, Jean-Marc VASSE, Délégué régional du CNFPT, Charlotte LEMOINE, Présidente de l’A.I.P.H. Cap Emploi-Sameth et Hélène BERENGUIER, Directrice adjointe du FIPHFP, ont signé ce mardi 10 juillet, une convention partenariale relative au parcours de formation « Secrétaire de mairie » destiné aux personnes en situation de handicap au siège du Centre de gestion à Bois Guillaume.

  • 2018.09.14.Signature de la troiseme convention entre le FIPHFP et la Ville et le CCAS dAix Les BainsLe 12 septembre dernier, le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique a signé sa troisième convention de partenariat avec la Ville d’Aix-les-Bains et son Centre communal d’action sociale (CCAS) dans le salon d’honneur de la mairie. Ce nouvel accord de trois ans, officialisé par la Directrice adjointe du FIPHFP, Hélène BERENGUIER, le Directeur régional Philippe BLANQUEFORT de la Banque des Territoires et le Maire d’Aix-les-Bains, président du CCAS, Dominique DORD. Un conviention qui vient renforcer la politique handicap menée par les deux collectivités depuis plusieurs années, dépassant tous deux plus de 9 %.

  • magalie duaut ravelean deficiente auditive 464bcÀ l’occasion de la semaine pour l’emploi (19 au 25 novembre), F.H.I. est allé à la rencontre de trois personnes handicapées pour aborder le sujet de leurs difficultés d’embauche. En effet, dans un univers professionnel tourné vers la productivité et la rentabilité, l’uniformité créée des postes standards figés, avec des transformations qu’on imagine impossibles ou coûteuses. Dès lors, la différence n’est plus un atout ou un enrichissement, mais elle devient au contraire un vecteur de discrimination et d’exclusion.Après un entretien avec Stéphanie Mérigoux, déficiente visuelle, nous sommes allés à la rencontre de Magalie DUAUT RAVELEAU, déficiente auditive, que rien n’empêche de  faire entendre sa volonté d'inclusion  professionnelle...

  • La secretaire dEtat Sophie CLUZEL et Philippe GOBINET. Vice president de Prismemploi et fondateur du groupe PARTNAIREDans le cadre la réforme lancée et signée par Emmanuel MACRON dans le cadre de la loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » dont une partie a été retoquée par le Conseil constitutionnel. Le gouvernement entend faciliter l’accès au marché du travail des travailleurs handicapés sous toutes ses formes. À ce titre la Secrétaire d’État a signé un engagement entre l’État et Prism’emploi pour favoriser l’emploi des travailleurs en situation de handicap dans le secteur du travail temporaire. Les syndicats voyants là plutôt un moyen de réduire les chiffres du « chômage de façon eux aussi temporaire »…