Contenu principal

Message d'alerte

Civisme

  • Londres en avance sur la question du handicap ? La France doit-elle changer sa culture et ses mentalités pour évoluer ?

    Une personnes malvoyante se deplacant en tout autonomie dans le metro londonnien accessibleAssis sur une place réservée aux personnes handicapées dans un bus londonien entièrement rouge à deux étages, on se surprend à découvrir de nombreuses particularités, quel que soit l’endroit de la ville où se pose le regard. Des caractéristiques typiques et quelques excentricités sautent aux yeux. Cependant, ce n’est pas seulement parce que cet autocar roule à gauche ou parce que certains jeunes hommes arborent de fines moustaches qui frisent aux extrémités. Non, c’est autre chose. C’est plutôt dû à ce qu’on ressent quand on est une personne handicapée, à la manière dont on se sent traité et considéré. Plus ouverts sur cette question de la différence et de ce fait plus inclusifs, nul doute que l’évolution des mentalités y est pour beaucoup, imprégnant la culture britannique et se manifestant à travers les comportements locaux et les moyens réels d’accessibilité déployés. L’occasion de faire quelques comparaisons entre le Royaume-Uni, la France et l’Espagne…

  • Un chauffeur de bus prend la décision de faire descendre tous les passagers pour laisser monter un voyageur handicapé

    Francois.B a Paris a l'arrêt de bus Porte de Clichy ou il attendait le bus avec son frereL’histoire pourrait faire rire si elle ne représentait pas l’image d’une société qui demeure dans son comportement majoritairement individualiste. Reste à espérer que cette expérience vécue par les passagers de ce bus contraint de descendre pourra leur servir de leçon et les invités à plus de citoyenneté ! en laissant la place nécessaire pour qu’une personne en situation de handicap puisse circuler librement et monter dans le bus sans souci. C’est l’expérience qu’a vécue un Parisien atteint d’une sclérose en plaques. Un geste inattendu et exceptionnel ! même si pour certains chauffeurs la solution semble radicale.