Contenu principal

Message d'alerte

Déficients visuels

  • Arthur malvoyant et Loya son chien guide une veritable boussole et acteur de son independanceAlors qu’a lieu que devait avoir aujourd’hui le 2e Comité interministériel du handicap et que le gouvernement a annoncé son report à une date ultérieure. L’expérience du jeune Arthur AUMOITE montre combien notre société et loin d’avoir pris fait et cause pour l’inclusivité de tous. Elle met aussi en avant le manque d’entrain de ce gouvernement et de sa secrétaire d’État sur des sujets aussi importants que la discrimination. Alors que celle-ci avait promis de rencontrer les enseignes de supermarché à la rentrée pour faire respecter la loi pour les chiens guide ou d’assistance.

  • arthur aumoite éjecté dun super marché avec son chien guide de monoprix a marseilles 4d879Au cours de la fin du mois de septembre dernier, une vidéo a remué les réseaux sociaux, choquant et indignant de nombreux français. En une semaine, elle a été vue plusieurs dizaines de millions de fois, pour être ensuite diffusée sur les chaînes de télévision. Le protagoniste principal de cette scène hallucinante est revenu sur ce qui s’est passé dans cette grande surface marseillaise devenue honteusement célèbre. On le voit en effet être mis vigoureusement à la porte par le directeur et le vigile du magasin. La raison de cette altercation ? Arthur, déficient visuel, était entré dans la grande surface avec son chien guide d’aveugle… France Handicap Info est allé à sa rencontre un mois plus tard pour savoir comment les choses ont évolué depuis.

  • Une personnes malvoyante se deplacant en tout autonomie dans le metro londonnien accessibleAssis sur une place réservée aux personnes handicapées dans un bus londonien entièrement rouge à deux étages, on se surprend à découvrir de nombreuses particularités, quel que soit l’endroit de la ville où se pose le regard. Des caractéristiques typiques et quelques excentricités sautent aux yeux. Cependant, ce n’est pas seulement parce que cet autocar roule à gauche ou parce que certains jeunes hommes arborent de fines moustaches qui frisent aux extrémités. Non, c’est autre chose. C’est plutôt dû à ce qu’on ressent quand on est une personne handicapée, à la manière dont on se sent traité et considéré. Plus ouverts sur cette question de la différence et de ce fait plus inclusifs, nul doute que l’évolution des mentalités y est pour beaucoup, imprégnant la culture britannique et se manifestant à travers les comportements locaux et les moyens réels d’accessibilité déployés. L’occasion de faire quelques comparaisons entre le Royaume-Uni, la France et l’Espagne…

  • Christine expulse pour la deuxieme fois dun magasin avec son chien dassitanceAprès une expérience vécue, il y a un plus d’un mois au Lidl, le 3 septembre dernier, Christine une femme disposant d’un chien d’assistance aux couleurs de l’association HandI’Chiens, s’est vu refuser l’accès par l’enseigne Primark du centre commercial Évry 2. Une situation qui rappelle, celle vécue il y a moins de deux semaines par Arthur, un jeune parisien aveugle et son chien-guide. La secrétaire d’État Sophie CLUZEL qui s’était alors engagée à rappeler a l’ordre les commerces de leurs obligations à respecter l'article 88 de la loi 30 juillet 1987.