Contenu principal

Message d'alerte

diplôme universitaire

  • Une étudiante dans une bibliothèque universitaires 1deaeLa Fédération nationale des orthophonistes (FNO) reconnait un « effort », a la publication de l’arrêté du 25 avril fixant le nombre d’étudiants à être admis en première année d’études d’orthophonie en septembre 2019, quelle juge « encore très insuffisant ». Ils seront ainsi selon ce nouvelle arrêté 905 étudiants à débuter leur cursus d’études d’orthophonie dans les 21 centres de formation (avec une ouverture à Rennes) répartis dans les différentes régions de métropole lors de la rentrée pour l'année universitaire 2019-2020. Une évolution de 31 places supplémentaires par rapport à la rentrée 2018 pour laquelle 874 places étaient disponibles.

  • Manifestation de l inter syndicale des orthophonistes le 3 juin 2016Alors que bon nombre de jeune adolescent ont encore rencontrer cette année de nombreuses difficultés à l’occasion du bac ou des brevets souffrant de dyslexique la Fédération Nationale des Orthophonistes (FNO) met en garde la ministre de la santé concernant les admissions à l’enseignement d’orthophonie (rentrée 2018) au Centre de Formation Universitaire en Orthophonie (CFUO) de Toulouse, marquées par l’absence de liste complémentaire.

  • Un enfant lors dune séances chez un orthophonisteLa commission des affaires sociales du Sénat, a présenté ces conclusions le 5 octobre dernier relative a la ratification de l’ordonnance n°2017-50 du 19 janvier 2017 relative à la reconnaissance des qualifications professionnelles dans le domaine de la santé a supprimer partiellement « les dispositions introduisant un accès partiel aux professions de santé, en considération des risques pesant sur la cohérence, la qualité, et la sécurité de notre système de soins ».

     

  • Le syndicat national des orthophonistes fno lors de la mobilisation nationale du 15 mars 2015Après un appel à la mobilisation en novembre dernier a l’origine de manifestation sur tout le territoire auquel avait participé la Fédération nationale des Orthophonistes (FNO). La FNO ainsi que l’intersyndicale(1), viens d’annoncer le lancement d’une nouvelle journée d’action face a ce qu’ils estiment « comme une dégradation depuis plusieurs années sur la situation de l’accès aux soins et à la formation en déliquescence dans les établissements de santé ». Des professionnels de santé totalement laissée de cotés alors que leur analyse et diagnostique dans des maladies comme la Dyslexie ou le l’autisme son essentielle.

  • la directrice adjointe du fiphfp Hélène Berenguier et le président de l'université de Picardie jules Verne Mohammed Benlahsen à la signature de la conventionA la veille de la présentation du bilan que donnera le FIPHFP en charge de la gestion des fonds pour l’emploi des personnes handicapées dans la fonction publique, l’université Picardie Jules Verne vient de signer sa première convention triennale (2018-2020) en faveur de l’insertion professionnelle et du maintien dans l’emploi des agents en situation de handicap. Un choix encore trop peu présent au sein des universités dont le FIPHFP avait été la victime involontaire, pour lequel le gouvernement de Manuel VALLS avait à l’origine d’un détournement de fonds de 50 M€ pour financer la sécurité des universités. Un choix qui intervient alors que l’Éducation nationale qui bénéficie d’une dérogation l’exonérant de la cotisation jusqu’en 2025, prendra fin en 2020.

  • DIU Formation destinée au professionnel de la santé pour aider les aidants familiauxAlors que la France compte entre 9 et 11 millions d’aidants s’occupant d’un proche en situation de handicap, de perte d’autonomie ou âgée. La Fondation France répit propose pour la troisième année propose un diplôme universitaire destiné aux personnels soignants axés sur un enseignement pluridisciplinaire original, autour d'un enjeu majeur de société. Une initiative qui vient en complément de l’expérimentation lancé par Ipéria l’Institut, en 2017, d’un dispositif de répit formation destiné aux aidants dans le département du Doub.