Contenu principal

Message d'alerte

Édouard PHILIPPE

  • Edouard PHILIPPE lors du Comite Intermisteriel du Handicap du 20 septembre 2017Il y a un peu plus d’un an, le 20 septembre 2017, Édouard PHILIPPE tenait son premier comité interministériel du handicap. Douze mois après, le bilan reste pour le moins surprenant, pour Édouard PHILIPPE, chargé de mener la politique du chef de l’État, dont le handicap devait être « la priorité de son quinquennat ». Les questions risquent donc d’être nombreuse, face aux nombreuses contestations sociales en préparation, l’échec de la rentrée scolaire ou encore le projet de loi Élan…pour tous les ministres concernés par le sujet, qui se réuniront autour du Premier ministre le 9 octobre prochain.

  • Réunion du Comite Interministeriel du Handicap a Matignon en presence de Edouard PHILIPPEAprès avoir été repoussé, a causé d’un remaniement ministériel sans être celui-ci que l’on attendait. Édouard PHILIPPE aura réuni pour la 2e fois les ministres autour de lui autour de la question du handicap avec pour engagement « Gardons le cap, changeons le quotidien ». Annonçant à cette occasion une dizaine de mesures autour deux axes principaux le respect des droits et de la simplification administrative. Des mesures qui si pour certains sont nouvelle avait déjà été annoncé depuis plusieurs mois et qui majoritairement loin de satisfaire les associations. 

  • Emmanuel Macron le 29 mai 2017 quelques jours après son installation a l'Elysée recevant le président RusseUn après son élection le moins que l'on puisse dire, c’est que les Français restent prudents comme le démontre un sondage publié par Harris Interactive le 4 mai dernier. Des Français entre qui se situe scepticisme et espoir. Le handicap pourtant promis comme une priorité de son quinquennat, une promesse renouvelée dans ces termes lors du discours du Premier ministre Édouard PHILIPPE, lors du premier Comité interministériel du handicap, le 20 septembre 2017. Des associations et collectif associatifs, un an après ces promesses comme mensongère. Alors quand est-il exactement ?

  • Barometre de confiance politique des Francais envers le President Emmanuel MACRONLe Président de la République qui près d’un mois après la rentrée politique ne cesse de baisser dans le cœur des Français, une baisse d’opinion favorable passant de 57 % en mai dernier contre 34 % (- 2 %) ce 28 septembre dans un sondage Harris Interactive. Une baisse qui concerne également son gouvernement avec 33 % (-1%). Le président qui aura eu rentré difficile avec la démission de son gouvernement de Nicolas HULOT et de Laura FLESSEL et qui doit faire face a la colère sociale, mais aussi aux propres interrogations dans son parti politique.

  • Des dessins exprimant l'annonce de la fin de suivi dans un CMP ou encore le soupçons ou la culpabilisation b986dCertains établissements accueillants des personnes autistes ne respecteraient pas les recommandations de la haute autorité de santé émise en février 2018. Telle serait le résultat d’une enquête "Autisme, quel suivi en centre sanitaire/médico-social ?" initié en Mars dernier par des parents dont les enfants sont concernés par ces troubles. Un questionnaire dans son réseau à laquelle plus de 500 familles auraient répondu. Une enquête, aidé par l’Association francophone des femmes autistes (AFFA), pointant sévèrement certains centres et établissements sanitaires et médico-sociaux. Avec parfois des témoignages surprenants « On m’a dit qu’il parle donc il n’est pas autiste ». Des troubles du spectre de l’autisme (TSA) touchent un Français sur 100, soit 100 000 jeunes de moins de 20 ans et près de 600 000 adultes, selon les pouvoirs publics.

  • Conference nationale du handicap 2016 Francois hollande ecoutant des temoignagesParmi les annonces faites hier au deuxième comité interministériel du handicap de ce gouvernement il s’agit avec celle concernant les personnes sous tutelle d’une meilleure décision du Gouvernement. Sophie CLUZEL ayant annoncé que le gouvernement avait fait le choix de « décliner la Conférence nationale du handicap 2018/2019 sous la forme de plusieurs événements territoriaux ». La secrétaire d'État au handicap qui estime qu'il « faut partir des initiatives territoriales, des expériences locales, de la vraie vie, des gestes du quotidien singuliers et universels qui contribuent, à la prise de conscience pour démontrer que c'est possible ». La dernière conférence nationale avait eu lieu le 19 mai 2016, à l'Élysée par François HOLLANDE celle de 2018 ayant été annulée.
  • Le premier ministre edouard philippe et sophie cluzel lors du premier comite intermisteriel du handicap le 20 septembre 2017Initialement prévus pour le 9 octobre dernier puis, finalement annulé pour cause de remaniement ministériel, le 2e Comité interministériel du handicap se réunira finalement le jeudi 25 octobre 2018 au matin autour d'Édouard Philippe et de Sophie CLUZEL maintenu dans ces fonctions de Secrétaire d’État en charge du handicap. Un comité qui devrait se réduire une fois de plus a rendez-vous d’annonce, avec selon la Secrétaire d’État Sophie CLUZEL sous l’angle « la simplification et l'amélioration de la vie des personnes handicapées » notamment dans le domaine de l’emploi et des démarches administratives mais aussi de l’école.

  • A gauche une femme représentant une aidantes a droit l'affiche de la pétition et bas les trois affiche de campagne 2018 36d05Baisse de salaire ou perte d’emploi, rupture du lien social, droits et reconnaissances insuffisantes, aider conduit trop souvent les aidants à la précarité. Ce plaidoyer vise à porter la parole vivante des aidants, qui ont demandé que cette année, la lutte contre la précarisation de leur quotidien soit au cœur de l’action du collectif. Le collectif Je t’Aide qui lance aussi à nouveau une pétition en ligne pour la reconnaissance d’un statut et pour plus de droits pour les aidantsqui atteint déjà plus de 3986 signatures. Une pétition et plaidoyer qui intervient au lendemain de la manifestation nationale lancé par le personnel des EHPAD venu crier son désespoir et demande la création de 40 000 postes.

  • une cabine dun ascenceur dans un immeuble de trois étages b3085Annonce le 26 septembre par Le Premier ministre Édouard PHILIPPE et la Secrétaire d’État Sophie CLUZEL a la suite du vote de la loi Élan, réduisant le nombre d’appartements accessible à 20 %. L’obligation de l’installation dans les immeubles neufs alors des ascenseurs dans R+3 (public et privé) contre 4 étages actuellement. Une annonce censée réduire le mécontentement des associations selon Sophie CLUZEL qui s’était félicité que la France rejoigne "la norme des pays européens puisqu'il restait encore trois pays à la traine sur cette question. Nous rattrapons notre retard sur la conception universelle… »

  • 2018.04.06.Presentation du 4e plan autisme par le premier ministre Edouard PHILLIPPE le 6 avril 2018 au Museum de ParisDeux semaines après la présentation le 6 avril 2018 dernier par le premier ministre Édouard PHILIPPE de ce qu’il appel désormais stratégie nationale pour l’autisme pour 2018-2022, le Gouvernement vient de publier au journal officiel le décret portant la d’un délégué interministériel à la stratégie nationale pour l’autisme, au sein des troubles du neuro développement« placé sous l'autorité du ministre chargé des Personnes handicapées’, selon ce même décret. Reste désormais à savoir la personne qui sera nommée en charge de ce dossier ?

  • Le premier ministre lors de discours a albi dans le nouveau centre ime géré par l'unapei au coté de Sophie CLUZEL 3fc5aAu lendemain de son discours de politique générale devant l’assemblée nationale et le sénat pour lequel le handicap aura quasi absent. Le premier ministre Édouard PHILIPPE en compagnie de la Secrétaire d’État Sophie CLUZEL à visité une unité d’enseignement élémentaire pour élèves autistes à Albi. Le Matin Sophie CLUZEL avait également organisé une prétendue rencontre avec les usager de la MDPH de Toulouse. Pour l'Unapei gestionnaire de ces deux unité, exige une plus grande mobilisation et des moyens financier de la part du gouvernement. L’unapei qui « Non à une inclusion au rabais pour les élèves handicapés ».

  • Présentation du 4e plan autisme par le premier ministre Edouard PHILLIPPE le 6 avril 2018 au Muséum de ParisAprès une semaine qui aura débuté avec la journée mondiale de sensibilisation a l’autisme, un déplacement a Rouen du président de la République hier 5 avril avec son épouse, dévoilant les grandes lignes de plan. Le premier ministre Édouard PHILLIPPE aura donc présenté au côté de la Secretaire d’État en charge du handicap Sophie CLUZEL, et de trois autres ministres, ce qu’il appelle désormais «stratégie nationale». Un 4e plan doté d’une enveloppe budgétaire de 344 M€ sur cinq. Une journée qui aura commencé par une visite sur le 3e Salon international de l'autisme qui se tient les 6 et 7 avril à Disneyland Paris et ou il aura était interpellé par les familles fortement mécontente...

  • Des retraités dans la rue en septembre 2018 protestant contre les inégalités sociales 70058Alors que la France connaît depuis cinq mois un mouvement social d’ampleur nationale, le plus important depuis mai 1968 qui a obligé les politiques à réfléchir à nouveau sur la solidarité et la politique sociale. Le chantier reste ouvert et les Français attendent maintenant les déclarations d’Emmanuel MACRON venant clôturer le Grand Débat nationale. Des Français qui souhaitent voir leur pouvoir d’achat progresser et qui selon le dernier baromètre de la DREES, réalisé du 15 octobre au 1er décembre 2018* et qui sont « de plus en plus sensibles aux inégalités de revenus et s’opposent à la baisse des prestations sociales ».

  • Majeur sous tutelle jai le droit de voter partie haute de l'affiche du ministère de la justice 781e9Alors que la quasi-totalité des listes sont désormais fin prête pour les élections européenne qui auront lieu en France le 26 mai prochain. Les personnes majeures sous tutelle ont désormais le droit de voter, à condition d'être inscrites sur les listes électorales de leur commune. Des majeurs qui plus de 15 ans après retrouvé partiellement le droit de vote, voie leurs droits a nouveau sans restriction prévu par l’abrogation de l'article L. 5 du code électorale par l’article 11 de la loi n° 2019-222 du 23 mars 2019 de programmation et de réforme pour la justice.

  • Initiation au vote pour une trentaine de salarie deficient mentaux de la ville de Reze avec a gauche la charge de mission du handicap de la communeRevendiqué depuis plusieurs années par plusieurs associations comme l’UNAPEI ou l’APAJH, tout comme par le défenseur des droits dans un rapport de mars 2015, elle demeure aussi l’objet de crainte pour les craintes. Un changement du Code civil et électoral qui permettra aux personnes majeures sous tutelle de disposer d’un droit de vote mais aussi de se marier, se pacser et divorcer. Une mesure annoncée par la Secrétaire d’État a l’occasion du Comité interministériel du handicap qui s’est tenu ce matin a Matignon et de « replacer ces personnes handicapées dans le cadre d’une citoyenneté pleine et entière » à telle précisé. Une avancée dont elle avait regretté la veille au le Sénat ne pas avoir compris « son opposition »

  • Le premier ministre edouard philippe et sophie cluzel lors du premier comite intermisteriel du handicap le 20 septembre 2017Le cabinet de la Secrétaire d’État en charge du handicap Sophie CLUZEL, a fait savoir en fin journée la décision du report du comité interministériel prévu ce 9 octobre en raison « remaniement gouvernementale imminent souhaités par le chef de l’État ». Faut-il voir la possibilité que Mme Sophie CLUZEL actuelle Secrétaire d’État en charge du handicap pourrait être gentiment remerciée. Pas impossible mais peu probable elle fait en effet partie des rares provenant de la société civile. Conséquence néanmoins fâcheuse a l’heure ou le handicap largement déconsidéré et que la promesse du chef de l’État d’en faire « l’une des priorités de son quinquennat » et loin de satisfaire les associations représentatives du handicap.

  • une femme handicapée en gilet jaune a carvin libercourt dans le departement du pas de calais sur la départementale 954 884fbAlors que le président de la République est intervenu lundi soir dans un discours de 13 minutes chrono, celui-ci semble ne pas avoir convaincu 57 % des Français. En effet, le handicap sera, depuis le début du mouvement des gilets jaunes, totalement ou quasiment passé à la trappe. Pour preuve, le président lui-même aura réduit la prétendue priorité de son quinquennat à trois ou quatre mots. Certaines personnes handicapées pourtant toujours autant concernées, sont contraintes de vivre sous le seuil de pauvreté. Un citoyen gilet jaune qui préfère garder l’anonymat adresse cette lettre ouverte à Sophie CLUZEL…