Contenu principal

Message d'alerte

Emmanuel MACRON

  • Capture d’écran d'une image dune vidéo avec Vincent LAMBERT et sa mère tourné en 2015 c80d4Après l'email envoyé la semaine dernière par le Dr SANCHEZ annonçant la fin "l'arrêt des traitements" et de "la sédation profonde et continue" a commencé cette procédure depuis ce matin comme il l'avait indiqué. Les parents qui avaient appelé ce dimanche avec l'association "Je soutiens Vincent" réunissant une centaine de personnes. Après une visite ce matin à son fils, Vivianne, a affirmé parlant des médecin « C'est une honte, un scandale absolu, ce sont c'est des monstres ! des monstres ! des nazis, il mérite...». Leurs avocats qui annonçait faire avoir engagé trois recours notamment devant la cour d'appel, et une procédure d'urgence devant la cour européenne des droits de l'homme, qui annonce le rejet de la procédure. Une affaire qui malheureusement prend désormais une tournure politique.

  • Remise du rapport Dominique LIBAULT sur le grand âge et lautonomie 37bdfLa ministre des affaires sociale et de la santé Agnès BUZYN a reçu aujourd’hui Dominique LIBAULT, président du Haut conseil du financement de la protection sociale, qui a lui à présenter le rapport issu de la concertation sur la prise en charge des personnes âgées dépendantes. Un rapport intitulé Grand âge et autonomie, contenant près de 175 propositions provenant d’une concertation nationale s’appuyant sur des propositions élaborées avec les personnes et les acteurs concernés. Un rapport dont la FEHAP salue l’ambition des propositions contenues dans ce rapport, même si les syndicats ou les associations restent vigilants sur les mesures qui seront choisies par le gouvernement.

  • Entrée du chu Sébastopol de Reims ou ce trouve Vincent LAMBERT décédé ce matin a 8h24 70dddVincent LAMBERT sera donc décédé après une bataille judiciaire et familiale qui aura durée plus de dix ans. L’homme âgé de 43 ans après un accident de voiture en 2008 et depuis cette date dans un état « végétatif », est décédé entourer pour la première par sa famille a 8h24 ce matin, neuf jours après l’arrêt des traitement mise en œuvre par le Dr. Vincent SANCHEZ du CHU de Reims. C’est une bataille familiale et d’un long feuilleton juridique, médiatique et politique, avec en arrière-plan permanent, la question de la légalisation de l’euthanasie. Une question pour lequel les Français avait répondu dans un sondage IFOP de décembre 2017 selon lequel 89 % des Français se déclarent favorable à l’euthanasie.

  • Le président de la république Emmanuel MACRON et son épouse Brigitte MACRON devant le perron du Palais de l'ElyséeAlors que se déroule aujourd’hui la journée mondiale de l’autisme, le président de la République Emmanuel MACRON et son épouse Brigitte MACRON se sont vu interpeller dans une lettre ouverte sur l’autisme invitant le couple a passer une journée dans la peau d’une mère d’enfant autiste. Alors que le premier ministre préfère non plus un « plan », mais d’une « stratégie », si certaines associations espèrent sur sa mise en place, dont les concertations avait débuté en juillet dernier et qui sera officiellement présenté le 6 avril prochain. D’autres associations comme SOS Autismese montrent méfiantes et se demandent ce qu'un tel changement de terme peut bien dissimuler.

  • Cérémonie douverture de la conférence de vienne contre les armes explosives en zones peuplées 1er octobre 2019 5c05aLes 1er et 2 octobre, s’est tenue la Conférence de Vienne destinée à poser les bases d’une déclaration politique contre l’usage des armes explosives dans les zones peuplées. Au terme de 5 ans de combat, Handicap International salue la mobilisation et la présence de 133 Etats. Parmi eux, la France, très attendue, s’est dite pour la première fois « favorable à travailler à une déclaration politique » et à rejoindre les États mobilisés pour stopper ces pratiques. Les 6 prochains mois d’ici à la Conférence de Dublin seront décisifs pour aboutir à un texte. Aujourd’hui dans le monde, elles représentent toujours 90% des victimes de bombardements dans les zones urbaines.

  • Sophie CLUZEL entourée par les rapporteurs et membre des cinq chantiers nationaux de54eLe 10 juillet, devant le CNCPH et en présence de la Secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, Sophie CLUZEL, les rapporteurs des cinq chantiers nationaux mis en place dans le cadre de la Conférence Nationale du Handicap sont venus restituer le résultat de leurs travaux. Dernier comité de pilotage avant la Conférence nationale du handicap, qui se tiendra finalement qu’en octobre prochain. Cinq chantiers dont trois avaient pour sujet principal la prestation de compensation du handicap et les Maisons départementales des personnes handicapées. Faut-il croire que le gouvernement mettra les moyens financiers et surtout si les recommandations seront elle suivit des faits ?

  • Agence pôle emploi 5fa75A partir du 1er novembre prochain le code du travail et celle de l’assurance chômage voient entrée en vigueur la possibilité pour des salariés démissionnaires, y compris en situation de handicap, de bénéficier du droit au chômage. Une mesure qui fait suite a deux décret parus au Journal officiel du 26 juillet 2019. Le premier décret relatif aux nouveaux droits à l’indemnisation et le second relatif au régime d’assurance chômage. Une promesse d'Emmanuel MACRON qui a connu bien des vicissitudes mais qui se concrétise enfin, mais qui risque au final par ces conditions strictement encadrées de ne concerner que peut de monde !!!

  • Edouard PHILIPPE lors du Comite Intermisteriel du Handicap du 20 septembre 2017Il y a un peu plus d’un an, le 20 septembre 2017, Édouard PHILIPPE tenait son premier comité interministériel du handicap. Douze mois après, le bilan reste pour le moins surprenant, pour Édouard PHILIPPE, chargé de mener la politique du chef de l’État, dont le handicap devait être « la priorité de son quinquennat ». Les questions risquent donc d’être nombreuse, face aux nombreuses contestations sociales en préparation, l’échec de la rentrée scolaire ou encore le projet de loi Élan…pour tous les ministres concernés par le sujet, qui se réuniront autour du Premier ministre le 9 octobre prochain.

  • loi du 11 février 2005 quatorze plus tard le bilan restant pour le moins mitiger 50742

    Il y a quatorze ans aujourd’hui le Parlement voté la reforme pour l’égalité des droits et des chances, près de 14 ans après, le bilan reste pour le moins tres mitigé avec trois points noirs de la prise en charge du handicap, des revenus et de l’accessibilité. A laquelle s’ajoute celle de l’éducation et de l’emploi et taux de chômage de 22.5 %. Une loi dont les associations représentatives des personnes handicapées et les associations gestionnaires sont loin d’être satisfaite alertant le gouvernement sur des droits fondamentaux toujours pas respectés. Et le prétendu mea-culpa du Président MACRON lors de son débat devant 1000 jeunes le 7 février dernier, qui devait « de faire du handicap la priorité de son quinquennat, sont loin d’avoir convaincu. 2019 qui sera marqué par deux événements la conférence nationale du handicap et la remise du rapport de l’ONU en mars prochain.

  • Emmanuel Macron le 29 mai 2017 quelques jours après son installation a l'Elysée recevant le président RusseUn après son élection le moins que l'on puisse dire, c’est que les Français restent prudents comme le démontre un sondage publié par Harris Interactive le 4 mai dernier. Des Français entre qui se situe scepticisme et espoir. Le handicap pourtant promis comme une priorité de son quinquennat, une promesse renouvelée dans ces termes lors du discours du Premier ministre Édouard PHILIPPE, lors du premier Comité interministériel du handicap, le 20 septembre 2017. Des associations et collectif associatifs, un an après ces promesses comme mensongère. Alors quand est-il exactement ?

  • Barometre de confiance politique des Francais envers le President Emmanuel MACRONLe Président de la République qui près d’un mois après la rentrée politique ne cesse de baisser dans le cœur des Français, une baisse d’opinion favorable passant de 57 % en mai dernier contre 34 % (- 2 %) ce 28 septembre dans un sondage Harris Interactive. Une baisse qui concerne également son gouvernement avec 33 % (-1%). Le président qui aura eu rentré difficile avec la démission de son gouvernement de Nicolas HULOT et de Laura FLESSEL et qui doit faire face a la colère sociale, mais aussi aux propres interrogations dans son parti politique.

  • le président de la république Emmanuel macron sur bfm.tv le 15 avril 2018 dans son interview sur son bilan un an apres son electionLors de son intervention sur la Chaîne BFM.TV qui aura été pour le moins « chaude » ou il aura été bousculé dans ces retranchements par les deux journalistes Edwy PLENEL et Jean-Jacques BOURDIN, pour un premier bilan un an après son arrivée. Le Président de la République Emmanuel MACRON a jugé la piste d’une deuxième journée travaillée non payée ou « journée de solidarité active » comme une « piste intéressante ». Une deuxième journée qui elle contrairement à la première qui finance aussi le handicap, celle-ci ne concernerait uniquement que les personnes âgées.

  • Emmanuel macron sadressant aux parlementaires devant le congrès a versaille le 9 juillet 2018 95578Comme il en est de la responsabilité de chaque média et notamment ceux indépendant, auquel France Handicap Info peut affirmer l’être et afin de respecté le droit a l’expression de chacun a la veille de l’ouverture du Grand Débat nationale qui commence ce 15 janvier. Nous vous adressons l’intégralité sous forme de Tribune Libre, de la lettre ouverte rédigé par le Président de la République. Une lettre ou il revient sur les quatre grandes questions mais sans parler du handicap. Une déception sans nul doute pour ces près de 12 millions de ces français qui ne savent pas vraiment si il doivent ou non y participer ? Les Français devraient lui donner un première réponse le 19 janvier lors de 10ème mobilisation prévus a Paris et partout en France par les gilets jaunes.

  • la jeune Estelle a gauche et le président de la république Emmanuel macron 3bce2Lors du débat réunissant près de 1000 jeunes à grand débat national organisé Étang-sur-Arroux, en Saône-et-Loire, une jeune femme Estelle FERRANDES Autiste Asperger de 23 ans a interpellé le président Emmanuel MACRON. Une prise de parole qui aura servi de fer de lance avec d’autres jeunes comme Clément atteint de dyslexie sur leurs difficultés d’accès a l’emploi. Le Président qui aura fait une forme de mea-culpa concernant sa promesse de faire du handicap la priorité de son quinquennat. Une fois de plus on peut certainement reconnaitre une forme de franc parler, cependant on regrette des questions connues d’avances et travaillées avec les proviseurs. A-t-il convaincu ces jeunes ? rien n’est moins sûr !

  • Grand débat nationale 7542aLe 13 mars 2019, le Comité Consultatif des Régions, qui associe au sein de la FEHAP l’ensemble des administrateurs, des délégués régionaux et du comité de direction, s’est réuni au siège de la Fédération en présence d’un patient expert, d’une personne accompagnée et d’un représentant des usagers. Les participants ont débattu et priorisé les nombreuses propositions issues des débats organisés par les délégations régionales sur l’ensemble du territoire. La santé et le handicap qui malheureusement n’ont été que peu présente dans les discussions et les propositions. Il vrai que le Gouvernement et Sophie CLUZEL aura a plusieurs reprise dit non a plusieurs demande concernant le handicap.

  • un jeune déficient intellectuelle posant pour la page Facebook de larche 0097eAlors que les gilets jaunes continuent à bouleverser l’actualité politique et sociale tous les samedis, le grand débat se poursuit et ceux jusqu’au 15 mars prochain. Un événement que les personnes en situation de handicap mental ou psychique veulent participer dans le cadre d’un débat " adapté " pour faire entendre la voix de ceux qui sont rarement écoutés sur les thèmes de la démocratie, la citoyenneté et la transition écologique le 25 fevrier prochain à Paris de 18h30 à 20h30. Un débat organisé par la Fondation l’Arche en partenariat avec le Cercle Vulnérabilités & Société. Des contributions qui seront par la suite mise en ligne sur le site dédié.

  • Manifestation du collectif Ni Pauvre Ni Soumis a Toulouse en 2010 exprimant leurs ras bol face a la pauvreté des personnes en situation de handicapLe 13 septembre dernier, Emmanuel MACRON a officiellement "déclaré la guerre", en présentant son plan voué à limiter, voire à éradiquer la précarité. Il a clamé haut et fort, vouloir "lancer un combat neuf"... pour "ne plus oublier personne". Cette révélation, après avoir été dépeint comme "le président des riches", a peut-être pour but de donner corps à son souhait de renouer avec le reste des Français. Il est apparu ce jour comme un éventuel « président des pauvres ». Et pour ce qui concerne les classes moyennes ? Chaque chose en son temps...

  • Jean Charles CORREA PDG et fondateur de lentreprise adapte DEAFISept jours après l’entrée en vigueur du décret de 2016, invitants les, entreprises et administrations à rendre accessible leur service client dès le 8 octobre 2018. L’un des spécialistes Jean-Charles CORREA PDG de l’entreprise adapté DEAFI qui a vu le jour il y a neuf ans et qui revient sur l’importance de cette avance. Une loi pour laquelle il affirme que celle-ci devrait encore étendue et ne pas se réduire aux entreprises de plus 250M€ de chiffre d’affaires il dresse aussi le constat que « de nombreuses entreprises n’étaient pas prêtes au 8 octobre ». Jean-Charles CORREA, qui aura, n’aura pas contre pas souhaité s’exprimer sur le fait si l’accessibilité était encore l’une ou non des priorités du quinquennat d'Emmanuel MACRON…

  • lundi de pentecôte journée de solidarité et vous vous bossez aujourd’hui Mise en place après la canicule de 2003 qui avait fait 15 000 morts, cette journée de solidarité pour les salariés de travail non rémunéré et destinées à financer la prise en charge des personnes âgées et handicapées. Une journée qui n’a jamais véritablement fait l’unanimité tant à gauche qu’à droite, mais auquel les Français semblent avoir accepté. Modifié à plusieurs reprises notamment, en 2008, qui permet aux entreprises de fixer elle-même cette journée librement. Une journée qui, en 2017, avait rapporté selon CNSA près 2.37Mds€ en 2018, la somme devrait avoisiner 2,42Mds€. La mise en place d’une deuxième journée restant « une piste possible » pour Emmanuel MACRON.

  • Le Chef de lEtat lors de la presentation de la Strategie de prevention et de lutte contre la pauvrete le 13 septembre 2018L’APAJH et son président qui a tenu une conférence de presse le 6 septembre dernier aura été le premier parmi les associations représentant les personnes handicapées à réagir, sur la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté présentée ce 13 septembre par le président de la république Emmanuel MACRON. Une réaction qui laisse entrevoir celle des autres faces a un constat pour les personnes handicapées dont plus d’un million de bénéficiaire de l’AAH vivent toujours en dessous du seuil de pauvreté.