Contenu principal

Message d'alerte

Hôpital psychiatrique

  • Centre de détention de Bergen en Norvege a5ecdLe Comité pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT) du Conseil de l'Europe publie aujourd’hui un rapport relatif à une visite effectuée en Norvège au printemps 2018. Lors de cette visite, le CPT a examiné la situation des personnes privées de liberté dans certains bureaux de police, des établissements pénitentiaires, au Centre de rétention de Trandum, dans un hôpital psychiatrique et un foyer médicalisé pour personnes âgées.

  • Un magistrat en robe. illustration.les associations pour la psychiatrie dénoncent la suppression du magistrat au sein des au sein des cdsp 9dff3A la suite du vote de la loi 2019-222 de programmation 2018-2022 et de réforme pour la justice, les associations comme l’UNAFAM, FNPYS ou Argos 2001 ont dans un communiqué commun dénoncé la disparition programmé par les articles 102 et 109 des magistrats siégeant dans les Commissions Départementales des Soins Psychiatriques (CDSP). Une décision jugée comme « un coup porté à la démocratie sanitaire ! » et pour lequel les associations de patients et leurs familles s’insurgent contre cette modification qui met selon elles « en péril le droit à l’impartialité des patients en soins sans consentement ».

  • Première de couverture du livre du Dr Philippe BAUDON au édition nymphéas "Médecin lève toi"En 2018, on a compté 382 000 cas de cancer en France, un chiffre en constante augmentation, et cette maladie est la première cause de mort prématurée en France. Au-delà du cancer, il y a toutes ces maladies lourdes (maladies cardiovasculaires, dysfonctionnements cérébraux...) qui nous touchent tous, de façon directe ou indirecte, et qui nous conduisent à fréquenter le monde hospitalier. Un livre en forme de témoignage dans lequel le Dr Philippe BAUDON médecin et lanceur d’alerte s’interroge sur cet hôpital, dont la plupart d'entre eux vivront la même dure réalité d’une une médecine contemporaine devenue froide, robotisée, quasi-inhumaine qui rajoute des souffrances supplémentaires totalement inutiles. Pour le Dr Philippe BAUDON « L'humilité et l'écoute doivent être positionnées au sommet de la médecine ».