Contenu principal

Message d'alerte

Hôpitaux

  • Des agences hospitaliers des urgences lors dune manifestation le 26 septembre 2019 cf5fdAlors que la grève des services des urgences entamée il y a 6 mois se poursuit et concerne selon le collectif Inter-Urgences, 260 services d'urgences dans toute la France, soit presque un sur deux. Le dernier « Baromètre Carnet de Santé(1)» réalisé par Odoxa pour la Mutuelle Nationale des Hospitaliers (MNH) revele que près de neuf français sur dix soit 89 % soutiennent encore la grève des urgences. Un avis partagé par 86% des personnels hospitaliers, qui manifestement n’ont pas étaient convaincu par le plan dévoilé par la ministre de la Santé Agnès Buzyn le 9 septembre pour répondre au malaise des hôpitaux.

  • Graphisme baromètre carnet de santé soutien du mouvement de gréve vis a vis du service des urgences 0f215Alors qu’a ce jour plus 140 services d’urgence d’hôpitaux français sont encore grève alors que Agnès BUZYN aura tenté par quelques aumônes de faire croire de sa bonne volonté. Les français sont plus de neuf sur dix à soutenir le mouvement de grève touchant les urgences depuis plus de trois mois. Plus des trois quarts des Français (77 %) estiment que ces services de santé se détériorent. Un sentiment mis a jour dans le dernier Baromètre Carnet de santé*, réalisé par Odoxa pour la Mutuelle Nationale des Hospitaliers (MNH).

  • CharlesAdrien GODET en 4e annee exerce en tant qu externe au sein du service dodontologie du CHU de ToulouseVoila une initiative qui pourrait devenir une référence pour l’accueil notamment dans les universités de santé, mais au aussi de façon générale l’ensemble des universités où les étudiants handicapés ne sont que 2.5 %. Après des cabinets dentaires adaptés aux patients handicapés. C’est maintenant aussi aux dentistes en formation de pouvoir disposer de locaux adaptés pour permettre à un étudiant paraplégique de poursuivre ses études, d'exercer en tant que chirurgien-dentiste et d'accueillir des patients malgré son handicap. Un pari réussit, fruit d’une collaboration entre la Mission Handicap de l'Université Toulouse III - Paul Sabatier et le Centre Hospitalier.

  • Deux chirurgiens opérants un patients dans un bloc au sein d'un hôpital 2c7d3Le Dr Guillaume de BONNECAZE du service ORL et Chirurgie Cervico-Faciale de l’Hôpital LARREY et le Pr Benoît CHAPUT du service Chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique de l’Hôpital Rangueil de Toulouse, ont reconstruit le nez d’un patient porteur de cinq carcinomes basocellulaires. Une opération rendu possible grâce à une technique chirurgicale effectuée pour la première fois au monde. Une nouveauté qui a fait l’objet d’une publication dans la revue internationale Head and Neck(1). Un an après l’intervention, les résultats de cette première chirurgie sont positifs : le patient se porte bien, respire normalement et n’a aucune cicatrice sur le nez.

  • léquipe du pr soler en train dopérer au chu de toulouse 22484Depuis l’été 2018, le service d’ophtalmologie du CHU de Toulouse s’est doté d’un dispositif de visualisation 3D. Ce système présente de nombreux avantages pour les chirurgiens et pour les patients. Une avancé technologique qui permettra a terme de mieux lutter contre les déficiences visuel auquel sont concernée directement plusieurs millions de Français. Le CHU de Toulouse se situe dans le trio de tête des établissements régionaux en chirurgie vitréo-rétinienne (environ 500 actes par an). Un handicap qui a terme peut avoir des conséquences importante dans l’autonomie de la personne.

  • La télésurveillance médicale de l'insuffisant cardiaque une première française lancé par le CHU de Purpan de ToulouseLancé pour la première fois en France, la télésurveillance cardiaque à domicile répond aujourd’hui a un enjeu de service public a l’heure ou les services hospitaliers et notamment spécialisés s’éloigne de nos campagnes, pas seulement ! Une solution rendu possible L’article 36 de la loi de financement de la sécurité sociale de 2014, modifié en décembre 2016. Une première en France mise en place depuis le 19 mars dernier par le CHU de Purpan avec Air Liquide, qui commercialise les outils de télésurveillance, le Centre hospitalier universitaire (CHU) de Toulouse, fait bénéficier ses patients de ce dispositif innovant.

  • 2019.10.21.linstitut universitaire du cancer de toulouse oncopole 45c6fL’Institut Universitaire du Cancer de Toulouse-Rangueil Larrey (CHU de Toulouse) et l’Institut Universitaire du Cancer de Toulouse-Oncopole (Institut Claudius Regaud et CHU de Toulouse) viennent de recevoir, la certification européenne de l’European Neuroendocrine Tumor Society (ENETS). La structure ainsi labellisée porte désormais le nom de Centre d’Excellence Universitaire des Tumeurs Neuroendocrines de Toulouse. Cette certification est une reconnaissance de l’expertise multidisciplinaire du centre en termes de recrutement, de diagnostic, d’amélioration de la prise en charge thérapeutique, d’implication dans la recherche clinique et d’information des médecins sur cette pathologie rare des tumeurs neuroendocrines (TNE) digestives.

  • Laura FLESSEL Ministre des sports dévoilant la plaqueDans le cadre de la stratégie nationale sport santé, Laura FLESSEL, ministre des Sports, c’est rendu aujourd’hui en Meurthe et Moselle, pour l’inauguration du nouveau « Centre Universitaire de Médecine du Sport et Activité Physique Adaptée (CUMSAPA) » du CHRU de Nancy-Brabois. L’ancienne escrimeuse qui s'est rendu milieu d’après-midi au centre d’escrime de Vandœuvre-lès-Nancy, qui accueille des patientes de l’Institut de cancérologie de Lorraine opérées d’un cancer du sein dans le cadre d'un programme intitulé « RIPOSTE » dirigé par le docteur et maître d’armes POUSSEL et le Dr DELATTRE (médecin de l’ICL).

  • Centre de détention de Bergen en Norvege a5ecdLe Comité pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT) du Conseil de l'Europe publie aujourd’hui un rapport relatif à une visite effectuée en Norvège au printemps 2018. Lors de cette visite, le CPT a examiné la situation des personnes privées de liberté dans certains bureaux de police, des établissements pénitentiaires, au Centre de rétention de Trandum, dans un hôpital psychiatrique et un foyer médicalisé pour personnes âgées.

  • Page d'acceuil du nouveau site de l'association l'enfant@l'hôpitalAprès plusieurs mois de réflexion et de travail, qui a réuni bénévoles, mécènes de compétences et de collaborateurs, le nouveau site de l’association « l’enfant@l’hôpital» à été officiellement présente au grand public et a ces adhérents. Un nouveau site entièrement repensé pour un accès facilité à l'ensemble des informations, il propose une présentation plus intuitive et moderne et reflète l’engagement porté par l’association.

  • manifestation gilets jaunes paris 07911Alors que les gilets jaunes seront certainement présents dans la rue le 1er mai, ainsi que le 28 mai prochain pour dénoncer les violences policières et l’absence de prise en charge des victimes par l’Etat. Trois jours après les deuxièmes révélations par le Canard Enchainé et sa reconnaissance par l'AP-HP que plusieurs "gilets jaunes" avaient bien été fichés lorsqu'ils ont été soignés en marge des manifestations chaque samedi depuis novembre dernier. Une erreur qui s'explique par des consignes "ambiguës" selon le communiqué de l'AP-HP. Une « situation jugée inadmissible » pour l’association des usager France Assos Santé* qui demande des explications au ministère de santé.

  • couverture le handicap comme combat au cote des enfants e17ccL’engament, d’un militant de la cause des personnes en situation de handicap, et notamment des enfants et de leur famille, à contribué à une meilleure connaissance et meilleure prise en compte des problématiques liées au handicap. Ce ouvrage du pédopsychiatre et responsable de l’unité d’hospitalisation conjointe parent-enfant de Marseille, Michel DUGNAT remet dans cet ouvrage sa rencontre de Roger SALABREUX et les perspectives des actions et ses travaux, largement méconnu de ceux qui, personnellement et professionnellement, en bénéficient.

  • Frederic BIZARD Président de lInstitut SanteSi ce plan ne contient aucun des éléments clés de transformation, d’adaptation de notre système de santé au nouvel environnement démographique, épidémiologique et technologique, c’est un formidable exemple d’autisme étatique et d’incapacité à tirer les leçons des échecs des dernières lois de santé.

  • Des infirmiers et infirmières devant un hôpital avec marqué sur leurs vêtement gréve et leurs colères c7b73Alors que le collectif inter-urgence et les syndicats mais aussi l’Association des médecins urgentistes de France (AMUF), sont aujourd’hui dans la rue. France Assos Santé annonce sa solidarité avec les urgentistes et appelle les pouvoirs publics à pallier le manque d’effectifs et de moyens. L’association qui se joint pour demander à « ce que tout soit mis en œuvre pour lutter contre les déserts médicaux. Pour faire baisser la charge sur les urgences ». Son président Alain-Michel CERETTI insistant sur la nécessité de « rendre à nouveau accessibles la médecine de ville et la médecine de garde, partout et pour tous ».

  • Quelques manifestant lors de la manifestation du collectif inter urgence le 6 juin 2019 à Paris 3f2dcContrainte de réagir après plus de deux mois de crise des urgences hospitalières et la manifestation du 6 juin. La ministre de la Santé Agnès BUZYN a promis jeudi une "stratégie d'ensemble". Une promesse, après les critiques sur les arrêts maladie de protestation pris par des soignants, qui ne semble pas convaincu ! Le ton ne cesse de se durcir dans le monde de urgences avec d’autres en arrêt maladie à Paris a l’Hôpital Saint-Antoine et un appel a manifesté demain 11 juin partout en France. Un appel lancé par la désormais association nationale des collectifs Inter-Urgences auxquels s’est joint l’intersyndicale CGT-FO-Sud santé CFE-CGT ainsi que l’Association médecins urgentistes Français.

  • Plus dune centaine de service d'urgence en grève comme ici urgences pédiatriques trousseau (illustration) 87a1dDe nombreux professionnels de santé tirent la sonnette d'alarme quant à la grave crise sanitaire que traverse le pays et appellent à une mobilisation citoyenne massive. Une pétition "Soins, dignité : Nos Vies d'abord !" a destination de Agnès BUZYN a été lancé en ligne pour soutenir leurs revendications réunissant déjà plus de 83 211 signatures. « Il est temps de s’opposer aux choix budgétaires technocratiques, de décider de notre avenir et des investissements pertinents à faire pour mieux soigner, et de construire une véritable démocratie sanitaire. » souligne l’une des auteurs de cette tribune et du collectif.

     

  • Un homme d'origine européenne les mains sur visages exprimant sa détresse 2eb69Des patients atteints de troubles mentaux, parfois majeurs, ne sont pas assez pris en charge dénoncent dans nos colonnes des spécialistes. Il est urgent de revoir comment fonctionnent les services psychiatriques, souvent débordés. Et éviter que des malades errent dans les rues sans soutien. Une analyse livré dans le parisien paru ce 16 janvier que vient complété une interview avec Antoine PELISSOLO chef de service de psychiatrie d'Henri Mondor. La dépression touche 4,7 à 6,7 millions de personnes en France (7 à 10 % de la population), les troubles bipolaires, 800 000 à 3,7 millions de personnes (1,2 à 5,5 %) la schizophrénie, environ 670 000 personnes (1 %) et les troubles du spectre de l’autisme, 1 % également.

  • Des services d'urgence en grève ici le chu de Toulouse purpan 0ab48La crise des urgences est le miroir de l’effondrement de notre système de santé : en ville, à l’hôpital et dans le médico-social. Les pouvoirs publics préfèrent la fuite en avant à l’analyse lucide des causes véritables du problème. Pas étonnant, ce sont les lois de santé depuis les ordonnances Juppé de 1996 qui ont conduit à un affaiblissement sans précédent des institutions qui gouvernent notre système de santé. Telle l’analyse en pleine crise des urgences médicale que dresse dans cette tribune l’économiste Frédéric BIZARD, alors que le collectif inter-ugence maintien son mouvement de grève concerne plus de 133 service d'urgence en France.