Contenu principal

Message d'alerte

Île-de-France

  • Arthur malvoyant et Loya son chien guide une veritable boussole et acteur de son independanceAlors qu’a lieu que devait avoir aujourd’hui le 2e Comité interministériel du handicap et que le gouvernement a annoncé son report à une date ultérieure. L’expérience du jeune Arthur AUMOITE montre combien notre société et loin d’avoir pris fait et cause pour l’inclusivité de tous. Elle met aussi en avant le manque d’entrain de ce gouvernement et de sa secrétaire d’État sur des sujets aussi importants que la discrimination. Alors que celle-ci avait promis de rencontrer les enseignes de supermarché à la rentrée pour faire respecter la loi pour les chiens guide ou d’assistance.

  • Construire une aire de jeux pour le nouveau bâtiment de l'IME Marie-Auxiliatrice dans l’EssonnePlus qu’une course celle-ci est avant tout un appel, a la mobilisation autour d’un projet social et humain que souhaite développer l’association Vivre et devenir en lançant un appel a la générosité en collaboration avec Courir Pour Marie dans le cadre d’une course solidaire le 26 mai prochain à Draveil dans l’Essonne. Un I.M.E. Marie-Auxiliatrice, qui accueille 120 enfants, de la naissance à l’âge de 12 ans, en situation de polyhandicaps ou atteints de troubles du spectre de l’autisme sévère.

  • Gare d'Ermont Eaubonne dans le Val d Oise en Île de FranceAlors que la région ile de France poursuit l’aménagement et l’accessibilité de ces gares, comme celle de Ermont Eaubonne dans le Val-d-Oise et à la fois un exemple des avancés, mais aussi des retard pris sur l’accessibilité. Une gare construit en 2005 et qui depuis n’avait jamais pris la peine malgré sa modernisation d’inclure son accès a tous. Des travaux importants qui viennent de débuter afin de réparer cette erreur d’ici un an et demi. Un chantier réalisé dans le cadre d'un plan mobilité de 209 gare en Ile de France.

  • Logo de la plateforme Handicap Innovation lance par lARS Ile de FranceAnnoncé avant l’été dans le cadre de son plan handicap, ce nouvel espace aura pour objectif selon l’Agence régionale de santé Île-de-France, de promouvoir des initiatives innovantes pour favoriser l’autonomie et l’inclusion des personnes en situation de handicap conduites en France ou à l'étranger. Reste à savoir lequel exactement. Son animation sera assurée par Alain CORDIER, conseiller spécial du directeur général de l’ARS Île-de-France et Marc BOURQUIN, directeur de l’autonomie.

  • Une manifestation de parent de l'association de l'unapei devant l'Assemblée Nationale en 2015. On parlait alors de 6500 personnes accueillies en Belgique. Elles sont désormais 6800L’Agence régionale de santé Île-de-France s’engage dans une stratégie de développement et de transformation de l’offre pour les personnes en situation de handicap en mobilisant des ressources sans précédent. 200M seront engagé pour aboutir à la création de plus de 5 000 solutions nouvelles d’ici 2022 et s’approcher du « zéro sans solution ». 53 000 places pour les adultes et les enfants handicapés, soit un taux d'équipement de 4.64 % pour 1 000 habitants. 20% en dessous de la moyenne nationale ! Telle est aujourd’hui le constat qu’il convient de dresser en pour la région Île-de-France qui aujourd’hui et celle qui dispose du plus faible taux d’équipements pour adultes et enfants handicapés.

  • Lautoroute A4 en region Ile de France pres de ParisOnt avait pourtant cru comprendre que l’accessibilité était l’une des priorités de Mme Valérie PECRESSE, présidente de la région Île-de-France, notamment après son annonce le 17 mai dernier concernant l’accessibilité des ter et des gares de la Région. Comment comprendre alors la décision de celle-ci d’une ponction de 730 000€ du budget handicap et cela pour financer une étude sur l'avenir des autoroutes? Une décision qui provoque la colère des associations et des personnes handicapées on peut le comprendre. Une affaire dénoncée par le groupe Alternatif écologiste et sociale.

  • Valerie PECRESSE remettant les clees des cinq voiture sportive adapte pour la pratique du sport automobile handisportValérie PECRESSE, Présidente de la Région Île-de-France, Patrick KARAM, Vice-président chargé des Sports, des Loisirs, de la Jeunesse, de la Citoyenneté et de la Vie associative et Pierre DENIZIOT, Délégué spécial au handicap, ont remis le 5 mai dernier à Aulnay-sous-Bois, les clés de 5 véhicules « adaptés » à la Fédération Française Handisport et financés par la Région Île-de-France afin de développer la pratique sportive automobile des personnes en situation de handicap. Cinq véhicules qui viennent en compléter cinq autres financés, en 2017 et cinq autres l’année prochaine soit quinze véhicules au total pour un montant de 200 000 € au total.

  • La ministre des Transports Elisabeth Borne plus favorable a une accessibilite en surface Pour le metro cest plus difficile Dans un entretien au club de l’Économie, du Monde, la ministre des Transports Élisabeth BORNE, est revenu en quelques minutes sur la « qualité des transports dans la vie quotidienne ». Abordant le harcèlement retard, mais aussi l’accessibilité des du métro parisien, dont seulement neuf stations sont totalement accessibles aux personnes en fauteuil. La ministre, qui s’interroge sur la nécessité de règle d’une législation qu’elle juge « très difficilement soluble ». Une déclaration surprenante alors que l’on lieux actuellement les Assises des mobilités qui se termineront début décembre, avant la présentation d’un projet de loi prévu pour le premier trimestre 2018.

  • Le president de long respect zone philippe coen 2fad1

    Présente chaque année depuis 2014, lors du plus grand salon mondial consacré à l'industrie du jeu vidéo en France (Paris Games Week), l'association Respect Zone, portait haut l'étendard du Respect social et cybersocial, sans omettre d'être inclusive. A noter aussi la présence lors de ce grand rendez-vous, de l'association CapGame, créée en 2003, pour améliorer l'accessibilité aux jeux vidéo et plus largement l'inclusion des personnes en situation de handicap à la vie numérique.

  • Laureat du trophe Prix de linclusionLe Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) et la Préfecture de région d’Île-de-France ont remis à trois employeurs publics franciliens le « Prix de l’inclusion des personnes en situation de handicap ». Une récompense visant selon le fond pour l’insertion à mettre « en lumière les initiatives et dispositifs innovants mis en place par les employeurs de la région dans le cadre des dispositifs d’inclusion du handicap dans leurs d’emploi ».

  • 2018.05.17.Gare des Vallees situe en region Ile de France programme accessibiliteTreize ans de retard me direz-vous, mais bon il n’est jamais trop tard pour bien faire et c’est ce que semble avoir commencé depuis quelques mois la région Île-de-France et la SNCF. Certainement dans l’espoir des Jeux de 2024. Une situation à laquelle la Capitale ne semble pas vouloir se préoccuper pour son métro. Île-de-France Mobilités, la Région Île-de-France et SNCF se donc engageait ce 17 mai 2018 à poursuivre et intensifier leurs efforts afin de rendre les gares franciliennes accessibles aux personnes à mobilité réduite. Avec pour cela un budget de 930M€ afin de rendre accessible encore plus rapidement l’accessibilité des 209 gares de la région.

  • De gauche a droite Jean François MARTINS adjoint à la Maire de Paris en charge du Sport et  Philippe GOUJON Maire du XVe on inauguré les deux piscines réalisé par l'Agence A26Jean-François MARTINS, adjoint à la Maire de Paris en charge du Sport, du Tourisme et des Jeux Olympiques et Paralympiques, a inauguré en présence de Philippe GOUJON Maire du XVe et des Architectes de l'Agence A26 et d'association handisport ce matin les piscines René et André MOURLON et Émile ANTHOINE dans le 15e arrondissement de la capitale. Elles ont fait l’objet de travaux de rénovation ambitieux inscrits dans le cadre du Plan Nager à Paris. Un « plan nager à Paris » qui prend aussi en compte l’aide a la nage pour l’handisport ou le sport adapté…

  • Le Hackathon E TONOMY 2018 recompense cinq projets concrets et innovants pour favoriser lautonomieDans la continuité du Salon E-TONOMY organisé par l'association INVIE au Campus des Mureaux (Yvelines), du 12 octobre (soir) au 14 octobre (midi), 54 heures de hackathon(1) à permis à un jury d’horizons multiples, présidé par Damien GROMIER, Fondateur de France is AI, de challenger les participants sur des défis sociaux, technologiques et territoriaux. Pour cette édition 2018, plus de 50 participants d'horizons multiples, entrepreneurs, structures, start-up ou étudiants désirant participer à la réflexion ont présenté de multiples projets autour des 4 défis proposés, dans l'intervention à domicile, la robotique sociale, l’handisport, le Smart City et autonomie. Cinq projets des lauréats dus hackathon 2018 qui ont su attirer l’attention du jury.

  • Les quatre objectifs de la villes et avancee sur le plan 2017 2021 vote en mars 2017 et la Maire de Paris Anne HILDAGO en haute a gauche lors du Conseil de Paris le 2 juillet 2018L’exécutif parisien s’est réuni du 2 au 5 juillet, le Conseil de Paris qui a débuté ces discussions le 2 juillet par un premier bilan de la stratégie parisienne 2017-2021 « Handicap, inclusion et accessibilité ». Une préoccupation qui concerne un plus de 154 000 Parisien, en 2016, soit près de 7 % de la population de la Capitale. « Une question prise avec sérieux » selon Anne HIDALGO et Nicolas NORDMAN adjoint au maire en charge du handicap qui explique « logement, de scolarisation, d’emploi ou encore de transports ainsi que le lancement du nouveau site handicap.fr afin de rendre la vie plus accessible, accompagner dans les projets, faciliter les déplacements les personnes en situation de handicap ».

  • EHPAD public Jacques Achard a  Marly la Ville situe dans le Val d OiseAprès les doutes concernant la survie, en 2015, de la maison de retraite Jacques-Achard, à Marly-la-Ville, situés dans le Val-d’Oise, à 30 kilomètres au nord de Paris qui a pris fin en octobre 2015 suites à la mauvaise gestion de l’établissement. L’établissement aura trouvé un nouveau départ avec sa gestion confié depuis juin 2017 a à la mutuelle générale de l’éducation nationale (MGEN). Une situation prévisible affirme la cour régionale des comptes d’Île-de-France dans son rapport qui a vu sa situation financière se dégrader 2011

  • Nouvelle page d'acceuil du site Paris Handicap en collaboration avec la MDPH et les associations notammentLancé au début du mois de juillet 2018, le nouveau site de la MDPH se propose ainsi des informations sur les aides et prestations, les services de proximité, les actions menées au niveau local, les associations qui œuvrent en faveur des personnes en situation de handicap…Une nécessité pour la capitale qui faisait partie en juin dernier dans sept départements-pilotes, pour le déploiement des nouveaux systèmes d'information et l’uniformisation de la gestion des dossiers. La MDPH qui suivait fin 2016 près de 154 000 personnes soit près de 7 % de la population de Paris.

  • Christine expulse pour la deuxieme fois dun magasin avec son chien dassitanceAprès une expérience vécue, il y a un plus d’un mois au Lidl, le 3 septembre dernier, Christine une femme disposant d’un chien d’assistance aux couleurs de l’association HandI’Chiens, s’est vu refuser l’accès par l’enseigne Primark du centre commercial Évry 2. Une situation qui rappelle, celle vécue il y a moins de deux semaines par Arthur, un jeune parisien aveugle et son chien-guide. La secrétaire d’État Sophie CLUZEL qui s’était alors engagée à rappeler a l’ordre les commerces de leurs obligations à respecter l'article 88 de la loi 30 juillet 1987.

  • l'Adjoint au Maire Nicolas NORDMAN adjoint à la maire de Paris chargé du handicap et de laccessibilité lancant le Mois Parisien du HandicapNicolas NORDMAN, adjoint à la maire de Paris chargé du handicap et de l’accessibilité et Jérôme COUMET, Maire du XIIIe arrondissement, ont lancé officiellement le 2 juin dernier, le Mois Parisien du handicap programmé jusqu’au 2 juillet prochain. 1/10 édition dont la mairie souhaite une nouvelle fois donner l'occasion parisienne de se familiariser avec le monde handicap au travers d’événements festifs, conférences, débats, d’animation. Mais aussi de « meet-up, c’est dire faire connaissance ou encore d’initiations au braille et à la langue des signes française. Un rendez-vous avec quatre grands moments forts sur l’accessibilité, la sexualité, ou encore le lancement d’un nouveau site Internet de la ville de Paris.

  • Francois.B a Paris a l'arrêt de bus Porte de Clichy ou il attendait le bus avec son frereL’histoire pourrait faire rire si elle ne représentait pas l’image d’une société qui demeure dans son comportement majoritairement individualiste. Reste à espérer que cette expérience vécue par les passagers de ce bus contraint de descendre pourra leur servir de leçon et les invités à plus de citoyenneté ! en laissant la place nécessaire pour qu’une personne en situation de handicap puisse circuler librement et monter dans le bus sans souci. C’est l’expérience qu’a vécue un Parisien atteint d’une sclérose en plaques. Un geste inattendu et exceptionnel ! même si pour certains chauffeurs la solution semble radicale.