Skip to main content

« Politique de Santé : l’urgence d’un changement de cap ! » Par le président de l’Institut Santé

Frederic BIZARD President de lInstitut SantePas un jour ne passe sans que le déclin de notre système de santé ne se fasse ressentir avec plus d’acuité : plus de 6 millions de nos concitoyens vivent dans un désert médical, l’hôpital public connaît la crise financière et sociale la plus profonde de son histoire, les EHPAD sont en surchauffe, l’accès pour tous aux innovations technologiques et bio-thérapeutiques est menacé…C’est bien tout notre système de santé solidaire qui se désagrège. Ce résultat n’est pas le fruit du hasard mais celui de plus de vingt ans de politique de santé marqués par une absence de vision globale et d’avenir, par une approche purement gestionnaire et par un renforcement du poids de l’administration sur le système.

Signature d’un contrat de partenariat et d’échange : « Une seule santé » pour Pasteur et l’ANES

  • Image:

2024.05.24.benoit vallet directeur général de lanses et yasmine belkaid directrice générale de linstitut pasteur signature accord cadre 6ee4fL’Institut Pasteur et l’Anses viennent de signer un partenariat pour mutualiser leurs compétences dans une optique « Une seule santé ». Les activités des deux organismes sont en effet complémentaires, l’un étudiant les maladies infectieuses humaines et l’autre les risques liés à l’alimentation et aux maladies animales, dont les maladies transmises des animaux aux humains et par les vecteurs.

Une formation destinée aux professionnels pour aider les aidants pour un meilleur accès au répit…

DIU Formation destinée au professionnel de la santé pour aider les aidants familiauxAlors que la France compte entre 9 et 11 millions d’aidants s’occupant d’un proche en situation de handicap, de perte d’autonomie ou âgée. La Fondation France répit propose pour la troisième année propose un diplôme universitaire destiné aux personnels soignants axés sur un enseignement pluridisciplinaire original, autour d'un enjeu majeur de société. Une initiative qui vient en complément de l’expérimentation lancé par Ipéria l’Institut, en 2017, d’un dispositif de répit formation destiné aux aidants dans le département du Doub.