Contenu principal

Message d'alerte

Lille

  • Des personnes reçu par des juriste lors du Déplacement du Défenseur des droits a Toulouse le 23 octobre 2017Après Toulouse en octobre dernier, le défenseur des droits Jacques TOUBON poursuit ces déplacements à la rencontre des Français. Il sera ainsi du 13 au 16 juin en visite à Lille, Roubaix et Tourcoing, avec ses équipes pour lancer la seconde édition de « Place aux droits ! Jacques TOUBON qui sera accompagné juristes et délégués du Défenseur des droits accueillera gratuitement le public pour répondre à toutes leurs questions sur leurs droits. Une institution appréciée des Français comme le prouve le dernier bilan présenté le 00 mai dernier et pour lequel le nombre de saisie a connu une hausse de 7.8+ % en 2017, représentant 93 371 dossiers de réclamations.

  • Un accident sur l autoroute A25 situe dans le département du Nord Pas de CalaisEn début de matinée selon nos informations, deux minibus transportant enfant âgée entre 11 et 16 ans sur l'autoroute A25 reliant Lille à Dunkerque sur de la commune de Flêtre entre les sorties 12 et 13 sont entrés en collision avec un véhicule léger. Au total, 13 personnes ont été blessées et transportées dans « les centres hospitaliers les plus proches de Lille, Armentières, Dunkerque et Lomme », dont cinq enfants en situation de handicap, a indiqué la préfecture du nord dans un communiqué

  • Logo du Congrès annuel UNAPEI 2018 a Lille du 31 au 2 juinLe sujet reste brulant et notamment pour les enfants, adolescents désireux de prendre le cartable le matin pour ce rendre à l’école ou au lycées comme le font des millions d’entre eux. Pourtant comme le rappel l’Unapei ils sont plus de 20 000 handicapés intellectuels à ne pas pouvoir le faire. Pourtant comme le rappel l’UNAPEI a l’occasion de ce congrès qui commence demain et jusqu’au 2 juin à Lille, « C'est par l'école que tout commence ! Rendre l'école accessible aux enfants handicapés, avec une scolarité et une pédagogie adaptées ». Une nécessité annoncée comme une priorité par le gouvernement alors que celui-ci menace la fermeture de classe spécialisée comme le dénonce une intersyndicale.