Contenu principal

Message d'alerte

Loi

  • Jean Charles CORREA PDG et fondateur de l entreprise adapte DEAFISept jours après l’entrée en vigueur du décret de 2016, invitants les, entreprises et administrations à rendre accessible leur service client dès le 8 octobre 2018. L’un des spécialistes Jean-Charles CORREA PDG de l’entreprise adapté DEAFI qui a vu le jour il y a neuf ans et qui revient sur l’importance de cette avance. Une loi pour laquelle il affirme que celle-ci devrait encore étendue et ne pas se réduire aux entreprises de plus 250M€ de chiffre d’affaires il dresse aussi le constat que « de nombreuses entreprises n’étaient pas prêtes au 8 octobre ». Jean-Charles CORREA, qui aura, n’aura pas contre pas souhaité s’exprimer sur le fait si l’accessibilité était encore l’une ou non des priorités du quinquennat d'Emmanuel MACRON…Une entreprise plus que jamais en pleine expansion et qui recrute des Vidéo-Conseillers Clients ! Vous avez envie de vous lancer dans l'aventure d'une start-up innovante et dynamique ? N'hésitez pas à nous contacter ! lance son PDG

  • DEAFILine qui permet aux sourds ou ou malentendants de contacter leur service client fonctionnant uniquement sur androïde A partir d’aujourd’hui les les personnes sourdes peuvent désormais par la Loi pour une République Numérique bénéficier d'une heure de communication par mois via une traduction dans la langue de leur choix. Un décret du 9 mai 2017 qui prévoit d’augmenter les heures accessibles de 3h en 2021 et 5h en 2026. Objectif permettre a toutes personnes déficientes auditives de pouvoir accès au service du téléphone via une plateforme de traduction simultanée. Une date importante qui va manifestement changer le quotidien de ces personnes, A condition que ces entreprises et administrations aient bien respecté ce nouvel engagement !

  • Monsieur le Président ne touchez pas à notre accessibilité des logement neuf telle et le titre de la petitionSix mois après son déplacement a Toulouse le 11 septembre dernier, Emmanuel MACRON annoncé la mise en place de sa réforme, présentée il y a quelques jours en Conseil des ministres. La loi ÉLAN qui vient confirmé la volonté exprimée a l’époque du président vouloir « libérer » la construction en passant notamment par « une réduction des exigences des normes environnementales et sociales ». Des déclarations qui avait provoqué la mobilisation des associations a l’époque et notamment de Patrick et Michelle TOUCHOT, Créateurs et gestionnaires du réseau accessible POUR TOUS sur Twitter, Facebook auteur de la pétition septembre 2017, qui atteint 49 193 signatures a ce jour sur les 50 000.

  • Dominique WATRIN Sénateur du Pas-de-Calais au Sénat le 19 novembre 2012A ma question qui portait sur l’abaissement de 100% à 10% du pourcentage de logements, accessibles aux personnes handicapées, dans la construction neuve, Christophe CASTANER, le Secrétaire d’État chargé des relations avec le Parlement, m’a répondu que le passage du 100% adapté au 100% adaptable permettrait au contraire d’adapter les logements aux besoins évolutifs des occupants. Cette affirmation péremptoire passe complètement à côté des problèmes, il y avait déjà beaucoup trop de dérogations. Mais avec cette disposition de la loi Elan, les 800.000 personnes en situation de handicap, sans même compter les enfants ni les personnes vieillissantes en perte d’autonomie, ne pourraient plus accéder qu’à quelques milliers de logements neufs chaque année.