Contenu principal

Message d'alerte

Marion LEBOYER

  • Un homme d'origine européenne les mains sur visages exprimant sa détresse 2eb69Des patients atteints de troubles mentaux, parfois majeurs, ne sont pas assez pris en charge dénoncent dans nos colonnes des spécialistes. Il est urgent de revoir comment fonctionnent les services psychiatriques, souvent débordés. Et éviter que des malades errent dans les rues sans soutien. Une analyse livré dans le parisien paru ce 16 janvier que vient complété une interview avec Antoine PELISSOLO chef de service de psychiatrie d'Henri Mondor. La dépression touche 4,7 à 6,7 millions de personnes en France (7 à 10 % de la population), les troubles bipolaires, 800 000 à 3,7 millions de personnes (1,2 à 5,5 %) la schizophrénie, environ 670 000 personnes (1 %) et les troubles du spectre de l’autisme, 1 % également.