Contenu principal

Message d'alerte

Mines antipersonnel

  • Cérémonie douverture de la conférence de vienne contre les armes explosives en zones peuplées 1er octobre 2019 5c05aLes 1er et 2 octobre, s’est tenue la Conférence de Vienne destinée à poser les bases d’une déclaration politique contre l’usage des armes explosives dans les zones peuplées. Au terme de 5 ans de combat, Handicap International salue la mobilisation et la présence de 133 Etats. Parmi eux, la France, très attendue, s’est dite pour la première fois « favorable à travailler à une déclaration politique » et à rejoindre les États mobilisés pour stopper ces pratiques. Les 6 prochains mois d’ici à la Conférence de Dublin seront décisifs pour aboutir à un texte. Aujourd’hui dans le monde, elles représentent toujours 90% des victimes de bombardements dans les zones urbaines.

  • Des personnes déposant des chaussuresLe 29 septembre prochain, aura lieu comme chaque dernier samedi du mois de septembre un rendez-vous important dans le cœur des Français. Une rencontre jamais démentie depuis sa création, il y a 30 ans avec la naissance de l'ONG Handicap international par deux hommes Bernard RICHARDIER. l'occasion de faire un rapide bilan pour une association présente aujourd'hui dans 60 pays dans le monde comme syrie ou En Afghanistan ou ils n'ont de cesse de remettre grâce en partie à vos dons sur le chemin de la vie des milliers de personnes amputées, grâce à des prothèses.

  • Affiche 25e edition de la pyramide des chaussures paysage 8a8e4La 25e édition de la Pyramide de chaussures de Handicap Internationalaura lieu le samedi 28 septembre 2019. 27 ans après le scandale des mines antipersonnel dénoncée par l’ONG et cinq autres ONG, et la création des pyramides en 1995 le combat pour protéger les civils contre les pratiques intolérables continue plus que jamais. Des pyramides qui auront lieux à Paris, Lyon ou Toulouse et dans 11 villes en France. L’ONG qui inauguré ce 26 septembre a inauguré place de la République à Paris le Monument au civil inconnu afin de dénoncer les ravages des guerres d’aujourd’hui qui font 90 % de victimes civiles.