Contenu principal

Message d'alerte

Mort

  • Premiere de couverture handicap et mort b1360Il sera question de la mort à laquelle sont évidemment confrontées, comme tout un chacun, les personnes en situation de handicap, mais aussi de la manière dont les familles, les professionnels et les institutions peuvent être impactés par la mort. Handicap et mort, ce thème est encore, à double titre, tabou. Il sera question des fantasmes de mort, voire des désirs de mort, que peut mobiliser le handicap, ainsi que des fantasmes que la confrontation à la mort peut générer dans les contextes de handicap.

  • Couverture du Livre Inegaux devant la mort au Edition DunodAlors que notre société ne cesse de connaitre les contreverses de l'affaire Vincent LAMBERT et que le partlement étudie a nouveau la question. Le droit de mourir et comme le revendique le président de l'ADMD « dans la dignité », l'auteur Robert HOLCMAN revient sur le sujet en abordant ce que certains considéré comme un droit et d'autre comme un crime déguisé. Un auteur qui reste confiant l'avenir et a l'évolution de la société, précisant dans son introduction, que « La loi étant l'expression de la volonté générale, il y a fort à parier qu'elle finira inéluctablement par s'ajuster à l'opinion majoritaire s'il n'est pas démontré que le débat fondamental quant à l'euthanasie n'est pas de savoir si cette dernière doit être légalisée mais plutôt si elle est utile ».

  • Couverture de la nouvelle edition du Guide de la fin de vie 2017Aujourd'hui les Français vivent de plus en plus vieux. Afin de mieux accompagner cette fin de vie, des médecins, des psychologues, des sociologues, des hommes et femmes de loi, des associations, des sociétés de service travaillent au quotidien sur cette période ultime de notre vie. Ce Guide de la fin de vie, respectueux d'une déontologie, tentera de guider les pas de ceux qui un jour ou l'autre seront confrontés au " temps du départ". Pour Patrick PELLOUX, président de l’Association des médecins urgentistes, auteur de ce nouveau guide « La mort et l’accompagnement des derniers instants, c’est le reflet de l’humanisme et de l’humanité de notre société. » La fin de vie nous concerne tous, c’est une réalité à laquelle personne ne peut échapper.