Contenu principal

Message d'alerte

OMS

  • Des millions de personnes « laissées pour compte dans la douleur » et en manque de soins médicaux selon l’OMS

    Une personnes sous perfusion dcf1cL’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a publié un nouveau rapport Intitulé « Left behind in pain » (Laissés pour compte dans la douleur), sur l’accès à la morphine à des fins médicales qui expose les inégalités de la répartition mondiale de la morphine en tant que médicament vital contre la douleur, sans que cela corresponde à des besoins médicaux. Un rapport qui met en évidence une nouvelle fois, les problèmes d’accès à ce médicament essentiel et propose des mesures en vue d’y accéder plus facilement en toute sécurité grâce à une politique équilibrée.

     

  • INSPIRE : Une étude inédite lancée par le CHU de Toulouse et ses partenaires sur le vieillissement

    Une personnes âgée originaire des pays asiatique en fauteuil 6e0fdPermettre au plus grand nombre de rester en bonne santé et d'être autonome le plus longtemps possible. Tel est l'enjeu de santé publique auquel le projet INSPIRE se propose de répondre. Dès aujourd'hui, le CHU de Toulouse et ses partenaires, l'Université Toulouse III, l'Inserm et le CNRS étudient les mécanismes du vieillissement à partir de cohortes humaines et animales uniques au monde, pour permettre à tous de vivre mieux demain. Cette étude intervient au moment où la Région Occitanie / Pyrénées Méditerranée mobilise une enveloppe de 12,8 M€ dont 6,5 M€ validés lors de sa Commission permanente du 19 juillet. Dès l'automne 2019, les équipes impliquées vont s'appuyer sur la cohorte humaine de recherche INSPIRE, comptant 1 000 sujets volontaires : une première au niveau mondial en termes d'étude sur le vieillissement.

  • Journée de la Santé mentale : Une santé qui se dégrade chez les jeunes de 11-24 ans en 2023

    affiche du site oms de la campagne pour la journée mondial de la santé mental 5384cLa Journée mondiale de la santé mentale est célébrée chaque année le 10 octobre afin de faire mieux connaître les questions de santé mentale dans le monde entier et d’améliorer l’aide aux personnes qui ont des problèmes de santé mentale. Une journée l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) ont placée cette année sous le thème « La santé mentale est un droit humain universel ». La France loin d’être exemplaire, telle que l’exil forcé des enfants et adulte autisme en Belgique, mais aussi l’importante dégradation du système psychiatrique en France.

  • L’OMS lance la création d’un observatoire international de surveillance pour les maladies infectieuses

    Création d'un observatoire internationale contre les maladies infectieuse de type Covid 19Près de deux ans après la crise mondiale provoqué par la pandémie de Covid-19. Le directeur de l’Organisation mondiale de la santé le Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus, le 25 mai dernier lors de l’ouverture de la 76ème Assemblée à annoncer que le monde devrait faire face à de nouvelle pandémie de ce type. Déclarant que le monde ne pouvait « pas tout simplement continuer comme avant ». Une situation qui selon nécessite des maintenant à prévenir afin de réduire aux maximum « des traces par la crise sanitaire internationale sans précédent du Covid-19 ».

  • La France accueillera en 2019, la conférence du Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme

    Le premier ministre Justin Trudeau prononçant son allocution à la séance de clôture de la Conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial à Montréal 17 septembre 2016Dans un communiqué l’Élysée vient d’annoncer officiellement le souhait du Président de la République Emmanuel Macron d'accueillir en France, en 2019, la sixieme conférence du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme après le Canada en 2016. La France qui l’un des premiers financeurs de ce fond, dont l'objectif est de récolter de nouveaux fonds et de mobiliser le plus grand nombre d'acteurs possibles pour mieux prévenir et éradiquer ces pandémies.

  • Lancement de la première réunion du Conseil « Access to COVID-19 Tools Accelerator »

    le secretaire d etat clement beaune chargee des affaires europeenne 289d5Dans le cadre de la perceptive d’un traitement de type vaccin ou d’un médicament. L’Union Européenne représenté par sa présidente, des représentant d’Afrique du sud et du Rwanda, de la Première ministre norvégienne, de ministres en charge de la santé ou des affaires étrangères des autres pays membres du Conseil et du directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). La France présente était elle représenté par Clément BEAUNE, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Europe et des affaires étrangères chargé des affaires européennes. Une première réunion lancée à l’initiative « Access to COVID-19 Tools Accelerator ».

  • Les personnes en situation de handicap mental en danger, exposées à de graves abus

    un homme au Ghana en situation de handicap mental attaché a un arbreSi la situation ne reflète pas une exception notamment dans les pays de l'Afrique du Nord ou encore dans certains pays du continent africain. Les personnes en situation de handicap mental seraient victimes de graves abus dans les établissements psychiatriques et les centres de guérison spirituelle du Ghana a déclaré l'OING Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd'hui (anglais). Situation d'autant plus inacceptable que le pays a ratifié la convention internationale de personnes handicapées en juillet 2012.

  • Pénurie de médicament : France Assos Santé exige du gouvernement des mesures "fermes" et "coercitives"

    Des médicaments située sur les étagère du pharmacie f2807Alors que depuis plusieurs années de nombreux médicament ne cesse d’être en rupture de stock. Un enjeu de santé publique qui préoccupe les français dans un sondage BVA publié en janvier 2019, mais aussi par une pétition lancé par une dizaine d’association et le rhumatologue Francis BERENBAUM. Une situation que dénonce s’aggrave selon France Assos Santé qui demande à la Ministre de la Santé Agnès BUZYN, des mesures en « urgence des mesures fermes et concrètes » dans un communiqué. Une situation pour lequel Agnès BUZYN annonce le lancement d’une « feuille de route regroupées en 4 axes » et qui pourra faire fera « l’objet d’enrichissement de la part des acteurs concernés d’ici septembre prochain » a telle précisé.

  • Plus d’un milliard de personnes diabétiques au sein de la population mondiale en 2050

    Le doigt dune personne pratiquant un teste sanguin pour le taux de diabète dans le sang 4005eSelon une récente étude (en Anglais), publié dans la revue The Lancet relève que le diabète devrait toucher 1,3 milliard de personnes en 2050, contre 530 millions aujourd’hui. Les auteurs de l’étude alertent sur l’augmentation rapide des cas de diabète de type 2, largement liée à l’obésité. Une maladie dont le nombre de personnes atteintes de diabète est passé de 108 millions en 1980 à 422 millions en 2014. La prévalence du diabète a augmenté plus rapidement dans les pays à revenu faible ou intermédiaire que dans les pays à revenu élevé. Une maladie dont les conséquences peuvent être à l’origine de nombreux handicap comme une cause importance de cécité, rénale, d’infarctus du myocarde, d’accidents vasculaires cérébraux et d’amputation des membres inférieurs. Entre 2000 et 2019, les taux de mortalité due au diabète selon l’âge ont augmenté de 3 %.

     

  • Schizophrénie cause de nombreuses exclusions et invalidantes dans le quotidien

    Un homme la main sur la tête. la schizophrénie qui touche dans le monde plus de 24 de millions dans le monde bbb45Toujours sources de nombreuses questions. La psychiatrie et ces maladies comme la schizophrénie. Avec plus de 24 millions de personnes, soit 0.5% de la population mondiale. En France ils seraient ainsi plus 600 000 concernés par cette maladie. Avec des retentissements malades psychique élevés dans le quotidien et dont l’image au sein de la société demeure très négative. Ces symptômes peuvent avoir un impact important sur le quotidien des personnes atteintes de schizophrénie et de leur entourage. Pour les patients ils peuvent trouver des réponses dans un livre publié pour la 3eme fois au édition DUNOD intitulé : Mieux vivre avec la schizophrénie.

  • Vote historique de l’OMS ou effet d’annonce sur la réadaptation adoptée à l’unanimité par les 194 États membres

    Sovannareach, 5 ans, amputé après un accident de la route au CambodgeLe 29 mai dernier, 194 Etats membres de l’OMS ont adopter à l’unanimité la résolution pour le renforcement de la réadaptation dans les systèmes de santé. Une nécessité qui concerne 2.4 milliards de personnes dans le monde, soit 1 personne sur 3, ont besoin de services de réadaptation. Reste que près 30 ans après la mise en place du traité d'interdiction internationale totale des mines terrestres antipersonnel en 1997, que bon nombre et pas des moindres non toujours signer se traiter. Les services de réadaptation, dont plus de 50 % d'entre elles n'y ont pas accès. Un vote qui marque selon handicap international un tournant historique vers une meilleure reconnaissance de la réadaptation en tant que service de santé essentiel.