Contenu principal

Message d'alerte

OpinionWay

  • De gauche a droite l'affiche de la nuit du handicap 2019 et son parrain Fabrice PAYEN 5c788Alors que 50 000 personnes c’étaient réunit en 2018 pour la 1ère édition de l'événement, dans 24 villes en métropoles et en Martinique. La Nuit du handicap renouvelle son opération le 15 juin prochain. Invitant une nouvelle fois partout en France, la population au cœur de cet événement. Celle de rassembler les personnes avec un handicap ou non pour une grande fête, gratuite, en pleines villes. Au programme : des apéros géants, des concerts, des démonstrations et initiations au pratique sportive (handisport et sport adapté), des jeux, animations, danses, et bien plus encore !

  • Résultat a la question la réaction face au handicap resultat completÀ l’occasion de la première nuit du handicap qui aura lieu le 9 juin prochain, les organisateurs de cette manifestation l'association Ombre&Lumière, son allée à la rencontre des Français pour se rendre compte de la perception qu’il avait du handicap, de ces contraintes, de ces inquiétudes ou des peurs qu'elles peuvent formuler chez « les valides ». Si la perception dans ce sondage est globalement positive montrant une société en évolution mais aussi qui sera longue. Ils sont ainsi 97% des Français considèrent que les personnes handicapées rencontrent des difficultés, en premier lieu lié à la vie quotidienne. Des Français dont une majorité exprime aussi la volonté de passer davantage de moment avec ces personnes en situation une proposition unique qui leur est faite avec la Nuit du handicap.

  • Affiche Nuit du Handicap avec a droite la carte des vingt villes participantesCinq minutes ou cinq heures « Venez boire, manger et danser et mettre le feu ! » telle est l'invitation lancée par la revue Ombres & Lumières créée par l’office chrétien des personnes handicapées, il y a 50 ans. Une première du Nuit du handicap, organisé dans une vingtaine de villes comme Paris, Toulouse, Lyon, Bordeaux ou Montauban, totalement festif et gratuit. Une occasion unique pour partir à la rencontre du handicap dans toute sa diversité et valides comme était prêt à le faire 74 % dans une récente enquête publiée le 28 mai derniers.