Skip to main content

Derniere course vers la prison de Pretoria pour Oscar PISTORIUS, condamnée à 5 ans de prison ferme

Impassible les yeux légèrement baissés attendant sa punition, vers le Juge, Thokozile MASIPA, à énoncé le jugement après plus neuf mois de procès d’audience retransmis en direct passionnant le pays. Oscar PISTORIUS, âgé de 27 ans aura été finalement condamné pour homicide involontaire à une peine de 5 ans de prison ferme contre 10, demandé par le procureur. Le champion paralympique qui à immédiatement été incarcéré à la prison de Kgosi Mampuru à Pretoria, où il est arrivé peu avant 13 h.

L'examen de la libération anticipée d'Oscar PISTORIUS reporté au 15 octobre

La commission sud-africaine des libérations anticipées a annoncé vendredi avoir reporté l'examen de la demande de libération du champion paralympique Oscar PISTORIUS au 15 octobre, afin de consulter la famille de la victime. Auparavant, la porte-parole de la famille PISTORIUS avait annoncé que la commission allait se réunir le 21 octobre. C'est le feuilleton judiciaire de cette fin d'année. Sortira, ne sortira pas ?

L’athlète paralympique accusé du meurtre de sa petite amie le jour de la saint-Valentin

Affirmant aux policiers venus procéder à son arrestation, qu'il avait tué sa petite amie de quatre balles et par erreur, prenant celle-ci pour un voleur, dans leur luxueuse résidence de Pretoria. Difficile à croire quand on sait qu'il s'agit du mannequin, Reeva STEEKAMP, âgée de 29 ans et regardant l'anatomie ! Reste que l'homme le plus célèbre après Nelson Mandala et dont certains ont fait un symbole, a été inculpé de meurtre et sera présenté devant un juge demain. L'enquête débute à peine ?

L’histoire de l’assassin Oscar PISTORIUS et sportif paralympique mis en scène dans un téléfilm : Blade runner killer :

l'acteur interprétant le rôle de Oscar Pistorius le soir de l’assassinat de sa fiancé Reeva SteenkampOscar PISTORIUS, celui qui aura voulu entrée dans l’histoire sportive paralympique par la grande porte aura été plutôt remarqué pour sa sortie, le 6 juillet 2016, où il sera condamné à six de prison pour le meurtre de sa fiancée le mannequin Reeva Steenkamp. Des faits sur lequel reviennent aujourd’hui la chaine télévision américaine Lifetime dont la sortie du téléfilm est prévue le 11 novembre prochain. Un film dont la bande d’annonces diffusées par la chaine est aujourd’hui dénoncée par les familles et dont celle Oscar Pistorius a annoncé le 3 octobre qu'elle allait porter plainte contre l’auteur de ce téléfilm, Norman Stone.

La justice sud-africaine ordonne Oscar PISTORIUS à suivre une psychothérapie

La justice a ordonné au champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius, condamné pour avoir tué sa petite amie en 2013, de suivre une psychothérapie, selon un communiqué des services pénitentiaires mardi. La commission d'appel chargée d'examiner la demande de libération anticipée de l'ancien sportif « a ordonné que le détenu suive une psychothérapie afin de prendre conscience des facteurs criminogènes du crime qu'il a commis », ont annoncé les services pénitentiaires. « La psychothérapie doit être suivie même si le détenu » est libéré de façon anticipée, a ajouté la juge Lucy MAILULA, qui préside la commission.

Oscar PISTORIUS, l’assassin de Reeva STEENKAMP sera rejugé en appel à la demande du parquet

Condamné le 21 octobre dernier a cinq de prison pour homicide involontaire et usage excessif d’une arme a feu, le champion handisport ou il purge sa peine à la prison de Pretoria, incarcéré dans une cellule de l'aile médicalisée, n’en a pas finie avec la justice. Le procureur, Gerrie NEL, aura donc estimé que la peine ne pouvait correspondre à la réalité à ce que souhaité aussi les Sud-Africains. Une décision annoncée par le porte-parole, Nathi MNCUBE, sur Twitter qui a précisé que le ministère public « va faire appel à la fois de la condamnation et de la peine ».

Oscar PISTORIUS, libre contre 85 000 € dans l’attente d’un procès le 4 juin prochain pour meurtre !

Une semaine après le meurtre de sa petite amie, pour lequel l'athlète handisport Oscar PISTORIUS est accusée de l'avoir tué avec préméditation celui-ci, a demandé sa libération sous caution. Après une audience ce matin, le juge Desmond NAIR, a lui rendu sa décision à 13h30 pendant près deux heure. Un juge qui n'a donc pas été dans le sens du procureur Gerrie Nel, qui s'opposait affirmant le risque de fuite et le danger pour la société et de pression sur les témoins. Des accusations réfutées par l'avocat de l'accusé Barry ROUX. Un sportif qui devra aussi face aussi à des suspicions de dopages.

Oscar PISTORIUS, libre fin août mais avec un risque d’une nouvelle condamnation plus lourde

L'athlète paralympique sud-africain Oscar PISTORIUS, condamné le 21 octobre 2014 à cinq ans de détention pour avoir tué sa petite amie en 2013, sortira de prison le 21 août, après dix mois de prison. Une possibilité que le procureur eût pourtant refusée, le 18 mai dernier 2015, et dont la mère de la victime, June STEENKAMP avait jugé que dix mois de prison « ne soient pas assez » (v.article). Un homme dont l'avenir n'est pour autant pas assuré puisque le procès en appel sera examiné en novembre prochain, avec le risque d'un verdict plus lourd.

Reprise du procès de l' athlete handisport Oscar PISTORIUS accusé de meutre

Après plus de quinze jours de suspension de séance le procès de Oscar PISTORIUS, champion paralympique a repris ce lundi matin à Pretoria une séance prévus pour durer jusqu'au 16 mai prochain. Une reprise très attendue par l'accusé et ses avocats, et qui devraient voir une douzaine de témoins comme son manager, divers amis ou Johan STANDER, convaincu de son innocence ce que le procureur se refuse toujours à admettre. Un sportif qui doit désormais faire face a des accusations de mise en scène en ayant pris des cours de comédie ce que dernier dément formellement...