Contenu principal

Message d'alerte

Politique

  • Un ascenseur situé dans un immeuble de quatre étages d'un parcs social situé à Toulouse 5673fLa Fédération des Ascenseurs dévoile les résultats de la 4ème édition de son enquête Les Français et l’ascenseur réalisée avec l’institut Ipsos*. Un sujet d’actualité alors que ce début d’année 2019 alors que les personnes en situation de handicap attendent toujours la publication du décret attendu avant la fin du premier trimestre 2019. Une enquête qui ne vient que confirmé une situation déjà bien existentielle sachant que 80 % des logements à R+3 sont, depuis une décennie, déjà équipés d'ascenseurs dès leur construction un taux qui atteint presque à 100 % dans le privé, les 20 % restants correspondant principalement aux logements sociaux. L’ascenseur demeure reconnu comme un facilitateur du maintien à domicile, et continue de figurer parmi le top 3 des équipements sollicités par les Français pour bien vieillir chez eux.

  • Un membre de la caravane en route pour nos droits qui doit rejoindre paris le 14 mai 2019 0a280

    A quelques jours du lancement officielle de la campagne des élections européenne et près deux ans après l’élection du président Emmanuel MACRON. L’association APF France Handicap à lancé le 7 mai dernier sa caravane pour faire valoir les droits des personnes handicapées et obtenir des signatures à leur pétition.qui doit arriver le 14 mai à Paris ou une lettre sera remis au chef de l’État. Le Président de l’association Alain ROCHON a lui présenté la 2é édition du baromètre de la confiance édité par l'Ifop sur la colère des français en situation de handicap dont 89 % (85 % en 2018) ne font plus confiance au Chef de l’État deux ans après son élection. Un avis qui monte a 90 % pour lutter contre la pauvreté ! En résumé une véritable descente aux enfers !!!

     

  • loi du 11 février 2005 quatorze plus tard le bilan restant pour le moins mitiger 50742

    Il y a quatorze ans aujourd’hui le Parlement voté la reforme pour l’égalité des droits et des chances, près de 14 ans après, le bilan reste pour le moins tres mitigé avec trois points noirs de la prise en charge du handicap, des revenus et de l’accessibilité. A laquelle s’ajoute celle de l’éducation et de l’emploi et taux de chômage de 22.5 %. Une loi dont les associations représentatives des personnes handicapées et les associations gestionnaires sont loin d’être satisfaite alertant le gouvernement sur des droits fondamentaux toujours pas respectés. Et le prétendu mea-culpa du Président MACRON lors de son débat devant 1000 jeunes le 7 février dernier, qui devait « de faire du handicap la priorité de son quinquennat, sont loin d’avoir convaincu. 2019 qui sera marqué par deux événements la conférence nationale du handicap et la remise du rapport de l’ONU en mars prochain.

  • Barometre de confiance politique des Francais envers le President Emmanuel MACRONLe Président de la République qui près d’un mois après la rentrée politique ne cesse de baisser dans le cœur des Français, une baisse d’opinion favorable passant de 57 % en mai dernier contre 34 % (- 2 %) ce 28 septembre dans un sondage Harris Interactive. Une baisse qui concerne également son gouvernement avec 33 % (-1%). Le président qui aura eu rentré difficile avec la démission de son gouvernement de Nicolas HULOT et de Laura FLESSEL et qui doit faire face a la colère sociale, mais aussi aux propres interrogations dans son parti politique.

  • un jeune déficient intellectuelle posant pour la page Facebook de larche 0097eAlors que les gilets jaunes continuent à bouleverser l’actualité politique et sociale tous les samedis, le grand débat se poursuit et ceux jusqu’au 15 mars prochain. Un événement que les personnes en situation de handicap mental ou psychique veulent participer dans le cadre d’un débat " adapté " pour faire entendre la voix de ceux qui sont rarement écoutés sur les thèmes de la démocratie, la citoyenneté et la transition écologique le 25 fevrier prochain à Paris de 18h30 à 20h30. Un débat organisé par la Fondation l’Arche en partenariat avec le Cercle Vulnérabilités & Société. Des contributions qui seront par la suite mise en ligne sur le site dédié.

  • Le président Emmanuel macron lors de son discours devant le parlement européen le 17 avril 2018 (illustration) © LREM 2018a3238Les 25 et 26 mai prochains, les citoyens européens seront appelés aux urnes pour élire leurs 705 représentants au Parlement européen. L’association qui n’aura nullement apporter son soutien au gilet jaunes comme l’ensemble des associations gestionnaires et ceux malgré la participation de nombreuse personnes handicapées a ce mouvement. L’APAJH appelle les candidats républicains à s’engager « pour que les 80 millions de personnes en situation de handicap en Europe soient parties prenantes de toutes les politiques publiques européennes ». Une élection auquel pour la première fois pourront prendre part plus de 300 000 personnes, qui étaient jusqu’au 25 mars dernier en étaient privées, au moins partiellement, de leur droit de voter en France.

  • Conference nationale du handicap 2016 Francois hollande ecoutant des temoignagesParmi les annonces faites hier au deuxième comité interministériel du handicap de ce gouvernement il s’agit avec celle concernant les personnes sous tutelle d’une meilleure décision du Gouvernement. Sophie CLUZEL ayant annoncé que le gouvernement avait fait le choix de « décliner la Conférence nationale du handicap 2018/2019 sous la forme de plusieurs événements territoriaux ». La secrétaire d'État au handicap qui estime qu'il « faut partir des initiatives territoriales, des expériences locales, de la vraie vie, des gestes du quotidien singuliers et universels qui contribuent, à la prise de conscience pour démontrer que c'est possible ». La dernière conférence nationale avait eu lieu le 19 mai 2016, à l'Élysée par François HOLLANDE celle de 2018 ayant été annulée.
  • La ministre des Transports Elisabeth Borne plus favorable a une accessibilite en surface Pour le metro cest plus difficile Dans un entretien au club de l’Économie, du Monde, la ministre des Transports Élisabeth BORNE, est revenu en quelques minutes sur la « qualité des transports dans la vie quotidienne ». Abordant le harcèlement retard, mais aussi l’accessibilité des du métro parisien, dont seulement neuf stations sont totalement accessibles aux personnes en fauteuil. La ministre, qui s’interroge sur la nécessité de règle d’une législation qu’elle juge « très difficilement soluble ». Une déclaration surprenante alors que l’on lieux actuellement les Assises des mobilités qui se termineront début décembre, avant la présentation d’un projet de loi prévu pour le premier trimestre 2018.

  • Gabriel ATTAL Secretaire dEtat charge de lengagement du service national universel et de la vie associativeUn an après le lancement par le Premier Ministre d’une concertation sur les enjeux de vie associative, et 4 mois après qu’un rapport "Pour une politique de vie associative ambitieuse et le développement d’une société de l’engagement" nourri de 59 propositions lui ait été remis, le gouvernement semble enfin t-il décidé à en faire le socle d’une politique de vie associative coconstruite et structurée ? Le Mouvement associatif espère que oui, avec la nomination Gabriel ATTAL, Secrétaire d’État chargé de l’engagement, du service national universel et de la vie associative soit un premier signe pour ce gouvernement de se se saisir des enjeux de vie associative. Mais attend que les premiers signes s’accompagnent de mesures immédiates en faveur des associations

  • Affiche Association la Promotion de l Accompagnement sexuelVéritable sujet tabou encore au sein d’une communauté peu ouverte vers l’expression de la vie intime par peur de discrimination. La sexualité et le droit à la sexualité et pourtant reconnu comme un droit universel. Face à cette question les politiques se retrouvent aujourd’hui confronté à un dilemme, face à l’accompagnement dont le Président de l’APPAS, Marcel NUSS, dénonce dans une lettre ouverte dans lequel il demande au candidat si le « refus l’accompagnement à la vie affective, intime, sensuelle et/ou sexuelle des personnes en situation de handicap ou de perte d’autonomie ? ».

  • Capture ecran des representants des candidats presents a cette manifestation organise par le creai de Lille le 12 avril 2017Organisé le 12 avril dernier par le Centre Régional d'Études, d'Actions et d'Informations en faveur des personnes en situation de vulnérabilité de Lille, cette journée aura était un tel succès qu’elle aura du ce joué a à guichet fermé, les demandes d’inscriptions ont dépassé les limites de la salle ! Des présentations de programmes des candidats ainsi que des échanges que vous pouvez retrouver ici dans ces vidéos.

  • Graphisme de l'etude ifop a la question un an après l'élection de Emmanuel macron A l’occasion du congrès de l’APF France Handicap qui a eu lieu le 22 juin dernier. Celle-ci a dévoilé les résultats d’une enquête IFOP(1) sur la confiance des personnes en situation de handicap et de leurs proches envers la politique d’Emmanuel Macron et de son gouvernement. Le constat est sans appel est sévère notamment chez ceux qui sont concernés par le handicap, 69% se disent « révoltés » face à la situation économique et sociale (+ 33 points par rapport à l’ensemble des Français) et 19% « résignés ». Au total, 85% sont très majoritairement mécontents de l'action du président de la République et de son gouvernement.

  • Arrivée d'Emmanuel MACRON au palais de l'Elysée lors de la passation de pouvoir le 16 mai 2017Dans une enquête réalisée par Harris Interactive1) un ans après de l’élection d'Emmanuel MACRON en tant que Président de la République, pour la chaine parlementaire LCP. Ce sondage delivre un appercu sur la perception que les français on de cette première année de son quinquennat. Quelle perception ceux-ci ont-ils de la politique menée par Emmanuel Macron depuis le début de son mandat ? Sont-ils satisfaits de cette première année de mandat ? Quelle est leur confiance dans sa capacité à agir dans plusieurs domaines ? Un sentiment pour le moins contradictoire et surtout une baisse de la confiance qui se confirme, même si elle demeure encore légère !

  • La secrétaire d'Etat en charge du handicap le 3 mai a l'ambassade de France au Royaume UnisIls seront aux finales 29 ministres et des secrétaires d’État à l’image de Sophie CLUZEL en charge du handicap qui se rendra ce 17 à Asnières en Île-de-France, à la rencontre des Français, pour une expliqué la politique du gouvernement. Une opération baptisée, « les rencontres du gouvernement », qui semble-t-il risquée, face à une agitation sociale et de la confirmation de l’accord de toutes les organisations pour la manifestation du 26 mai prochain.

  • Jean Christophe PARISOT de BAYARD en 2016 au Festival international du film sur le handicap dont il est lun des co fondateurLes personnes porteuses de différence (et non "atteintes de handicap" comme on l'entend trop) ne doivent plus hésiter à prendre place dans l'espace public et développer leurs talents. Tout ce que nous devons faire pour que les personnes handicapées soient incluses dans notre démocratie, appel Jean-Christophe PARISOT de Bayard dans cette tribune. Une homme de conviction et de terrain qui le premier prefet en situation de handicap dans l'histoire de la Veme république...

  • La secretaire dÉtat chargee des Personnes handicapees Sophie Cluzel avec sa fille JuliaDevenu secrétaire d’État en charge du handicap en mai 2017, diplômée de Sup de Co Marseille, devenu femme d’affaires dans une entreprise en Floride mère de trois enfants voit sa vie basculée en décembre 1995 à la naissance de son quatrième enfant. Une fille dénommée Julia mais atteinte d’une trisomie 21, un événement qui va bouleverser sa vie prenant la décision de se consacrer totalement à son éducation ou « plus exactement de sa stimulation », comme elle dit dans une interview accordée au magazine Elle. Un témoignage dans « l’espoir faire changer les mentalités ».

  • Un jeune homme de 26 ans Mehdi BELBACHIR se propose d entrer au GouvernementRésidant à Lyon atteint d’une myopathie, Mehdi BELBACHIR, a proposé, ces services à Emmanuel Macron dans une vidéo posté sur son compte Facebook, afin de peut-être aussi de ne pas lui faire oublier sa promesse que le handicap serait l’une des priorités de son quinquennat. Il est vrai que la Secrétaire d’État Sophie CLUZEL ne semble plus tellement avoir de marge de manœuvre, réduisant sa politique pour l’instant à de nombreuses promesses…

  • Édouard Philippe et Sophie cluzel le 20 septembre 2017 après la réunion du comité interministériel du handicap 8a4b4Sophie CLUZEL Secrétaire d’État en charge du handicap a une semaine des DuoDay 2019 ne sait plus comment commenter le handicap. Sophie CLUZEL n’hésitant pas dans certains médias comme le Parisien que l'allocation adulte handicapé sera revalorisée de 40€ le 1er novembre 2019. Une annonce présentée comme un événement par ces médias et par Sophie CLUZEL alors que celle-ci ne fait que confirmé l’annonce du premier ministre Édouard Philippe en septembre 2017 lors du comité interministériel qui avait déclaré comme « Un effort supplémentaire de 2 Mds € sur le quinquennat » pour « corriger le niveau insuffisant de cette allocation ». Une annonce confirmant la promesse du Candidat Emmanuel MACRON