Contenu principal

Message d'alerte

Politique sociale

  • Une femme âgée en perte d'autonomie et en fauteuil en compagnie d'un aidant La santé des 11 millions d’aidants est un sujet qu’il est urgent d’aborder : le collectif Je t’Aide(1) lance ce plaidoyer pour interpeller les pouvoirs publics sur l’état de santé fragilisé des aidants, leur place dans le système de santé global et le manque de reconnaissance des aidants auprès des professionnels de santé. Un plaidoyer qui vise à rendre compte de l’impact de l’aide sur la santé, à mettre en place des stratégies de prévention et à développer une relation plus étroite avec les professionnels de santé. Vieillissement de la population, besoin d’accompagnement des personnes en situation de handicap, augmentation des maladies chroniques, développement de la chirurgie ambulatoire et de l’hospitalisation à domicile, … Tous ces indicateurs impliquent une place de plus en plus prépondérante pour les aidants et soulignent l’urgence de la prise en compte de leur rôle.

  • Édouard PHILIPPE à l'occasion du Comité Interministériel du Handicap le 20 septembre 2017Il y a un peu plus d’un an, le 20 septembre 2017, Édouard PHILIPPE tenait son premier comité interministériel du handicap. Douze mois après, le bilan reste pour le moins surprenant, pour Édouard PHILIPPE, chargé de mener la politique du chef de l’État, dont le handicap devait être « la priorité de son quinquennat ». Les questions risquent donc d’être nombreuse, face aux nombreuses contestations sociales en préparation, l’échec de la rentrée scolaire ou encore le projet de loi Élan…pour tous les ministres concernés par le sujet, qui se réuniront autour du Premier ministre le 9 octobre prochain.

  • Lundi de pentecôte Journée de solidarité : Et vous vous bossez aujourd’hui ?Mise en place après la canicule de 2003 qui avait fait 15 000 morts, cette journée de solidarité pour les salariés de travail non rémunéré et destinées à financer la prise en charge des personnes âgées et handicapées. Une journée qui n’a jamais véritablement fait l’unanimité tant à gauche qu’à droite, mais auquel les Français semblent avoir accepté. Modifié à plusieurs reprises notamment, en 2008, qui permet aux entreprises de fixer elle-même cette journée librement. Une journée qui, en 2017, avait rapporté selon CNSA près 2.37Mds€ en 2018, la somme devrait avoisiner 2,42Mds€. La mise en place d’une deuxième journée restant « une piste possible » pour Emmanuel MACRON.

  • l'unapei lance le Générateur de solidarité pour apporter des réponses à des familles sans solution adaptéeC’est l’une des principales préoccupations de l’UNAPEI depuis de longues années, alors que les gouvernements auront fait de belles promesses qui depuis plus de 20 ans plus tard restent toujours lettres mortes. En 2018, ils sont ainsi 48 000 personnes handicapées toujours sans solution d'accompagnement adaptée auquel s’ajoutent beaucoup d’autres. Face a cela l'UNAPEI lance le générateur de solidarité et appelle à la capacité de mobilisation, d'entrepreneuriat militant et d'innovation de ses associations pour apporter des premières réponses à des familles sans solution adaptée.

  • Le Chef de l'Etat lors de la présentation de la Stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté le 13 septembreL’APAJH et son président qui a tenu une conférence de presse le 6 septembre dernier aura été le premier parmi les associations représentant les personnes handicapées à réagir, sur la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté présentée ce 13 septembre par le président de la république Emmanuel MACRON. Une réaction qui laisse entrevoir celle des autres faces a un constat pour les personnes handicapées dont plus d’un million de bénéficiaire de l’AAH vivent toujours en dessous du seuil de pauvreté.

  • Couverture partielle de la nouvelle édition 2018 minima sociaux et prestations sociales publié par la DREESLa Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) publie « Minima sociaux et prestations sociales 2018 ». Cet ouvrage de référence offre un panorama complet des différents dispositifs permettant d’assurer la redistribution en faveur des ménages les plus modestes. L’édition 2018 propose des études sur les conditions de vie et de logement, l’emploi, l’accompagnement et l’insertion, les revenus, la santé et les trajectoires des bénéficiaires de minima sociaux. L’ouvrage présente, en outre, les barèmes en vigueur à ce jour et des données statistiques recueillies jusqu’en 2016.

  • Remise du Prix KLESIA  2017. Soutenir, valoriser et récompenser les initiatives les plus exemplaires en faveur des personnes en situation de handicap.Le groupe de protection sociale KLESIA, et sa direction de l’Action Sociale, lancent pour la onzième année consécutive, avec un prix d’accompagnement handicap, sous une nouvelle formule pour l’édition 2018. L’occasion de lever le voile et de récompenser des projets innovants et exemplaires à destination des personnes en situation de handicap. Des candidats invités à envoyer leur dossier sur le site Prix Handicap Klesia avant le 12 juin 2018.

  • Sophie CLUZEL invité du Conseil d'administration de la CNAF ce mardi 12 juin 2018 a sa droite la présidente IsabelleAprès son déplacement à Toulouse vendredi dernier pour lequel Sophie CLUZEL qui aura visité notamment l’entreprise SAFRAN à Colomiers sur le sujet du handicap et de l’emploi. La secrétaire d'État a été récut par Isabelle SANCERNI, présidente du conseil d'administration de la caisse nationale d'Allocations familiales. Une visite afin d'échanger sur l'accès aux droits et au service des personnes handicapées, et en particulier sur l'accueil des enfants en situation de handicap. La CNAF qui chaque année verse elle pour les prestations liées au handicap s'élève à 8,7 milliards d'euros.

  • Le collectif inter associatif 31 organise une opération péage gratuit pour protester contre la politique du gouvernement en faveur du handicapAprès avoir protesté contre la politique engagée par Emmanuel MACRON et son gouvernement a l’occasion du bilan de sa première année de quinquennat. Odile MAURIN Présidente du collectif inter-associatif 31 a organisé ce 21 mai dernière une opération péage gratuit dans le Sud Est de Toulouse, brandissant une banderole "Handicap, on va devenir votre priorité". Un collectif Handi Social, bien décidé à se faire entendre, et qui pour ce faire appelle à multiplier les opérations coup de poing et lui rappeler ces promesses et l’engagement du Président de faire du « handicap la priorité de son quinquennat ».

  • Graphisme Etude DREES sur le nombre et proportion des allocataire de l'AAH dans la population entre 1990 et 2017Selon une étude publiée aujourd’hui par la DREES, le nombre d’allocataires percevant l’allocation aux adultes handicapés (AAH) aurait été multiplié par deux entre 1990 et 2017, pour atteindre 1,13 million. Une étude qui confirme la progression constante du nombre des allocataires et cela malgré une période de relative stagnation entre 2005 et 2007. Avant de reprendre fortement entre 2008 et 2013. Avant de repartir à la hausse depuis 2015 et hausse de + 3.6 %, dut notamment au recul de « l’âge minimal légal du départ à la retraite de la génération née en 1954 ». Le montant de l’AAH actuellement de 819 € sera porté à 860 € au 1er novembre et atteindra 900 € fin 2019.

  • Frédéric BIZARD Président de l'Institut Santé Économiste spécialiste des questions de protection sociale et de santé et auteur de plusieurs ouvragesSi ce plan ne contient aucun des éléments clés de transformation, d’adaptation de notre système de santé au nouvel environnement démographique, épidémiologique et technologique, c’est un formidable exemple d’autisme étatique et d’incapacité à tirer les leçons des échecs des dernières lois de santé.

  • Le Président Emmanuel MACRON présentant la stratégie de prévention et à la lutte contre la pauvretéLe président de la République a présenté ce 13 septembre au Musée de l'Homme à Paris sa politique relative à la prévention et à la lutte contre la pauvreté d’un montant de 8.5Mds€ sur quatre ans comptant cinq objectifs. Équivalent ainsi à moins de 1000€ par personne pour les 8.8 millions de Français vivant sous le seuil de pauvreté. Emmanuel MACRON qui dans un discours de près 1 h 30 aura surtout tenté de gommer l’image d’un « président des riches », appelant « toutes les forces de la Nation à se mobiliser ».

  • Le senateur Philippe MOUILLER presentant a Mme Sophie CLUZEL le rapport sur le financement du handicapÀ l’issue d’un cycle d’auditions de près de 10 mois, M. Philippe MOUILLER, rapporteur du groupe de travail sénatorial sur le financement de l’accompagnement du handicap, a présenté à la commission des affaires sociales du Sénat les conclusions de son rapport en présence de la Secrétaire d’État Sophie CLUZEL. Structures médico-sociales, assistance à domicile ou aides à l'achat de fauteuils, le rapport pointant du doigt a la fois la rigidité de l’offre actuelle et formulant une quarantaine de propositions afin de mieux répondre aux orientations nécessaires pour la mise en œuvre d’une société plus inclusive.

  • La petite Éloïse avec une éducatrice dans une crèche ou sa mère s'est battu pour obtenir une placeHier 2 octobre, le conseil d'administration de la Caisse nationale des Allocations familiales a adopté les modalités de mise en œuvre des bonus prévus dans la Convention d'objectifs et de gestion de la branche Famille 2018-2022 afin de favoriser l'accueil des enfants en situation de handicap et en situation de pauvreté. L’accueil des enfants en situation de handicap ou de pauvreté dans les établissements d’accueil du jeune enfant (EAJE) est une priorité de la nouvelle COG de la branche Famille de la Sécurité sociale. Afin de compenser les surcoûts observés pour les établissements d’accueil du jeune enfant qui accueillent des enfants en situation de handicap,

  • EHPAD public Jacques Achard a  Marly la Ville situe dans le Val d OiseAprès les doutes concernant la survie, en 2015, de la maison de retraite Jacques-Achard, à Marly-la-Ville, situés dans le Val-d’Oise, à 30 kilomètres au nord de Paris qui a pris fin en octobre 2015 suites à la mauvaise gestion de l’établissement. L’établissement aura trouvé un nouveau départ avec sa gestion confié depuis juin 2017 a à la mutuelle générale de l’éducation nationale (MGEN). Une situation prévisible affirme la cour régionale des comptes d’Île-de-France dans son rapport qui a vu sa situation financière se dégrader 2011

  • Un jeune enfant en situation de handicap moteur en compagnie de son assistante de vie scolaire « Toutes les personnes en situation de handicap appartiennent à notre communauté, elles doivent pouvoir en partager le patrimoine comme tout citoyen : école, culture, art, communication, emploi…», insiste la Croix Française. C’est le message qu’elle souhaite faire passer dans la 3e édition de son Pacte Santé qui a pour thème « Enfance et Handicap » âgé entre 0 et 12 ans, qui sont « l’avenir de demain » et celle d’une société ou moins l’espérer « plus inclusive et participative ». Un pacte réalisé à partir d’une enquête réalisée avec l’Institut CSA sur la perception du handicap auprès du grand public et des parents d’enfants en situation de handicap réalisée en décembre 2017 et janvier 2018(1).

  • Les parents d'enfants au Quebec comme ici avec réseau d'entraide pour parents d'enfants handicapés de l'Etoile de Pacho crient à l'injusticeLes organismes l'Étoile de Pacho - Réseau d'entraide pour parents d'enfants handicapés et Parents jusqu'au bout ! ont mandaté la firme Raymond Chabot Grant Thornton pour réaliser une Analyse économique du soutien aux familles comptant un enfant handicapé. Un réseau qui lancé une campagne de pétition afin de dénoncer cette injustice qui a ce jour a récolté plus de 6443 signatures. Des parents qui n’accepte plus cette situation et qui exprime aujourd’hui leurs colères. Mettons fin à l'injustice dont sont victimes les parents des 36 000 enfants handicapés du Québec.

  • La secrétaire d'Etat en charge du handicap le 3 mai a l'ambassade de France au Royaume UnisIls seront aux finales 29 ministres et des secrétaires d’État à l’image de Sophie CLUZEL en charge du handicap qui se rendra ce 17 à Asnières en Île-de-France, à la rencontre des Français, pour une expliqué la politique du gouvernement. Une opération baptisée, « les rencontres du gouvernement », qui semble-t-il risquée, face à une agitation sociale et de la confirmation de l’accord de toutes les organisations pour la manifestation du 26 mai prochain.