Contenu principal

Message d'alerte

Polyhandicap

  • 2018.10.02.Mere du desert un documentaire touchant sur le polyhandicap propose par la chaine internet catholique KTOPrésenté comme une enquête sur ce que nous pouvons approcher de la vie intérieure et spirituelle des personnes lourdement handicapées, ce film interroge profondément nos modes de communication avec des polyhandicapés. Ce film qui a pour figure centrale Claire STINGLHAMBER, jeune femme polyhandicapée de trente ans, nous fait partager son quotidien et celui de son entourage, avec ses difficultés mais aussi ses joies. A voir le 8 ocotbre prochain a 20h45 sur la chaîne KTO

  • Une femme en salle d’accouchement à la Maternité Louis-Mourier Colombes (Illustration) © Assistance Hôpitaux Publique de ParisOu plus exactement 14.5 M, telle sera le prix à payé par la clinique de la Châtaigneraie à Beaumont, dans le Puy-de-Dôme pour les années de souffrance des parents mais aussi de perte d’autonomie pour leur fille âgée de 22 ans et handicapé à 100%. Dix-huit ans de procédure pour obtenir cet arrêt la première chambre civile du tribunal de Clermont-Ferrand, le 28 septembre. Si l’avocat Me Marc-André CECCALDI « espère voir cette décision respectée » tout comme les parents qui estiment avoir le « droit de tourner la page », celle-ci demeure néanmoins susceptible d’appel.

  • Jade telle que le jour de la rencontre avec Emmanuel macron a droite 5bfb1Le 16 novembre 2018, a été inauguré le Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon. Les visiteurs ont eu l’immense privilège de découvrir les lieux en la présence de l’actuel Président de la République qui n’a de cesse de faire parler de lui en ce moment. Parmi les curieux composant la foule oppressante, le brouhaha et les mitraillettes des flashs, une petite souris a facilement passé le cordon de sécurité et s’est introduite, accompagnée par une maman déterminée, pour entretenir Emmanuel MARON de sa situation.

  • La petite Ema originaire d albanie et polyhandicape menace d expulsion elle et ses parentsAprès le cas du jeune Altin âgé de 9 ans en avril 2018. C’est désormais le cas d'une jeune albanaise Ema âgée de 4 ans, polyhandicapé et ses parents arrivés en France en juillet 2017 de subir le même sort. Des parents venus en France afin de permettre à leur fille de bénéficier des soins adaptés à sa pathologie. Une famille a qui a demandé aujourd’hui de quitter le territoire avant le 20 octobre 2018. Une situation que ne comprend pas l’association APF France Handicap à Metz où il réside actuellement et qui a décidé de publier une pétition sur le site change.org et avait obtenu plus de 1294 signatures.