Contenu principal

Message d'alerte

Prévention santé

  • Affiche semaine du son du 21 janvier au 3 fevrier 2019 b03afAujourd’hui et jusqu’au 3 février prochain dans toute la France aura lieu la 16ème édition de la Semaine du Son, animée par de très nombreux événements organisés dans plus de 40 villes en France. Une semaine qui aura cette année pour approche, l’installation durable du son comme préoccupation majeure de tout projet d’architecture, d’urbanisme et d’environnement en réponse à la qualité attendue de nos lieux de vie (travail, loisirs, logements). 82 % des français se disent tres sensible dans un sondage réalisé par la semaine du son. Une manifestation, parrainé par le Chef d’orchestre Jordi SAVALL, qui sera aussi l’occasion de mettre en avant de la résolution adopté le 31 octobre 2017, par l’UNESCO « sur l’importance du son dans le monde actuel afin de promouvoir les bonnes pratiques ».

  • Une salle de consultation du centre de Formation Afopi Campus en implantologie dentaire à Sarcelles dans Val dOisePendant trois jours l’Association Française des Omnipraticiens Odontologistes Pratiquant l'Implantologie(AFOP), vont redonnez le sourire gratuitement a des personnes démunies. Une 3ème de l'opération « Un jour un Sourire » aura lieu du 15 au 17 juin 2018 au centre de Formation Afopi Campus, en implantologie dentaire à Sarcelles dans Val-d'Oise avec l’objectif réhabiliter gratuitement les sourires des personnes les plus démunies. Une troisième édition qui montre aussi l’importance d’une dentition autant psychologiquement mais aussi professionnellement ou dans la vie quotidienne. Des implants dentaires qui reste aujourd’hui inaccessible pour d’un français sur 3. Une situation appelé a changé puisque le reste a charge zéro pour les dents, lunette et audition devrait entrée en vigueur en 2020.

  • Couverture du Livre Cancer sans tambour ni trompetteIl n’est jamais trop tard ! En ce début novembre quelques jours après la fin du mois d'Octobre Rose, pour découvrir le livre « Le cancer sans tabou ni trompette », dans lequel Valérie SUGG psycho oncologue fait la chasse aux idées reçues sur cette maladie. Un livre qui vous permettra de mieux comprendre la maladie mais aussi ces conséquences réelle. Un livre qui s’adresse aux personnes directement touchées par l'épreuve du cancer, mais aussi à leurs proches ainsi que les soignants dans leurs capacités et parfois leurs limites face à la personne malade. Un livre qui explore la relation aux proches, aux soignants mais aussi la fin des traitements, l'angoisse de la récidive et parfois la fin de vie. Elle évoque les croyances sur le cancer qui font tant de mal aux patients.

  • Centre de dialyse. ici un homme par ou le sang passe à l'extérieur du corps à travers le dialyseur ba2d9La FHP et la FEHAP déplorent le maintien pour la dialyse d’une politique de baisse des tarifs ainsi que l’introduction, sans concertation ni préparation suffisante, d’un nouveau forfait applicable au 1er mars 2019. A cette date, ni le cahier des charges ni le montant de ce forfait n’ont encore été précisés par le ministère. Les deux fédérations estimant dans un communiqué que ce forfait « doit faire l’objet d’une étude d’impact médico-économique préalable conduite avec l’ensemble des professionnels de santé afin d’encourager leur adhésion ».

  • Affiche de la journée internationale a gauche et a droite celle de la journée nationale le 27 mai 2018« Ensemble, rendons visible, ce qui est invisible et méconnu », voici le slogan des milliers de malades atteints de l'encéphalomyélite myalgique dite syndrome de fatigue pour la journée internationale de sensibilisation à l'EM/SFC (ou Syndrome de Fatigue Chronique). Une journée organisée Millions Missing France avec le partenariat l'ASFC et MEAction le 12 mai dans trois villes françaises en prélude a la journée nationale de sensibilisation du 27 mai.

  • Un mannequin pour apprendre le massage cardiaque dans le cadre dune formation au premier secoursInstituée pour répondre aux demandes du gouvernement sur tout ce qui intéresse la santé publique, et principalement sur les épidémies, les maladies particulières à certains pays. L’académie nationale de médecine à voté le 2 octobre un rapport concernant les arrêts cardiaques extra-hospitalier qui représente l’un des problèmes santé publique majeur, avec plus de 40 000 chaque année en France et moins de 10 % y survivent. Une prise en charge dans les premières minutes qui comme l’AVC sont cruciale. Une prise en charge difficile selon ce rapport au vu du manque de formation du grand public et qui estime « qu’il s’agit pourtant de l’un des arguments, pour lequel la France est très en retard pour améliorer la survie des patients ».

  • Deux flacons contenant du cannabis utilisé a usage thérapeutique c0bb1Demandé depuis longtemps par de nombreux patients et par des membres du corps médicale de plus en plus nombreux. L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) avait ouvert en 2018 une commission d’enquête. Un groupe d’expert qui avait pour mission d'évaluer la pertinence et la faisabilité de la mise à disposition du cannabis et qui a présenté ces conclusions le 28 juin dernier. l'ANSM qui a décidé ce 11 juillet de suivre les recommandations. L’agence et le ministère des solidarités et de la santé engagent dès à présent les travaux nécessaires à la mise en place de l’expérimentation.

  • La FNATH,Graphisme enquête a gauche la consommation en lien avec la rupture d'emploi a droite la consommation qui pose problème 4311f association des accidentés de la vie, mène une campagne de prévention des addictions à destination des personnes en situation de rupture d’emploi. Elle diffuse aujourd’hui la synthèse d’une enquête « Addictions en situation de rupture professionnelle » réalisée du 30 janvier au 29 avril 2019(1) et visant à mieux connaître le lien entre rupture professionnelle et consommations addictives. Ils seraient ainsi 58 % à avoir reconnu à avoir consommé des substances et 79 % des personnes interrogé reconnaissent être en situation de handicap. Parmi ces médicaments celle contre la douleur arrive en au premier rang des substances psychoactives consommées.

  • Un enfant lors dune séances chez une orthophoniste ef893Le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) a décidé de créer la section 91 intitulée « Sciences de la rééducation/réadaptation » au sein de la liste CNU (Conseil national des universités), proposant ainsi de regrouper les orthophonistes avec les autres rééducateurs. Un choix unilatéral que dénonce la FNO pour lequel ils avaient en avril dernier lancé une pétition qui a obtenu plus de 3000 signatures. Un choix d’autant plus incompréhensible alors que autres nouvelles sections ont vu le jour. La section 90 en Maïeutique et de la section 92 en Sciences Infirmières. Si le syndicat affirme se féliciter de ces deux créations il affirme ne comprendre « pourquoi il leur est refusé la reconnaissance d’une discipline spécifique à leur filière ».

  • Robots LycéensAvec 57 robots mis à disposition des lycéens malades dès septembre prochain, la Région Auvergne-Rhône-Alpes devient la première collectivité à financer à une telle échelle le déploiement de robots de télé-présence. Si le projet n’a pas objectif de remplacer l’AVS ou le personnel humain il offre ici une solution ici le mérite d’offrir à l’élève un soutien sans failles et sur lequel l’élève pourra compter. Des robots que Juliette JARRY, Vice-présidente déléguée aux Infrastructures, à l’économie et aux usages numériques, et Sandrine CHAIX, Conseillère spéciale au Handicap, ont réceptionné cette commande le jeudi 21 juin dernier.

  • La résiliation d'assurance santé et des assurances restent méconnues pour plus de 30 des FrançaisLe 18 avril prochain aura lieu la « Journée européenne des droits des patients », rebaptisée par les organisateurs français France Assos Santé et le CISS « Journée européenne de vos droits en santé ». Des droits souvent méconnus comme le dévoile une enquête d’un comparateur d’assurances qui s’est penché sur les connaissances des Français en matière de résiliation de leurs contrats. Une enquête réalisée par l’intermédiaire d’un petit quizz pour mesurer le niveau de connaissance de ses internautes sur leurs droits effectué du 22 février au 16 mars 2018 sur une base de 816 répondants âgés de 18 ans et plus.

  • page d'acceuil du site de la campagne de repérage des patientes souffrant de porphyrie hépatique 6eff5Maladie rare qui se manifeste notamment par des douleurs abdominales « rebelles », la maladie et peut connue du grand public, et encore moins la maladie elle-même. l'ADIIS (Association pour le Développement d'Initiatives Innovantes en Santé), qui organise cette première campagne Patientys by Webhelp. Une première campagne de repérage 100% digitale destinée aux personnes souffrant de Porphyrie qui se caractérisée par des douleurs abdominales rebelles. L'objectif pour l’association, sensibiliser les femmes en errance thérapeutique afin de les orienter dans un parcours de soins optimisé permettant de faciliter leur diagnostic et leur prise en charge thérapeutique.

  • Affiche partielle de la journée mondiale des maladies de l_intestinDemain 19 mai aura lieu la 7e journée mondiale des Maladies Inflammatoires Chroniques, de l'Intestin, une initiative lancée en 2010, par les Américains « World IBD Day » invitant les grands monuments à travers le monde ainsi que les participants à se mettre en violet comme signe de ralliement car associé à ces maladies invisibles. Une journée ou les associations françaises comme l'Association François Aupetit (AFA Crohn) qui mettra en avant l’une de ces maladies de l’intestin la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique qui touche 250 000 Français et 3 millions d’Européens. Avec un message celle de l’activité physique comme un allié précieux avec pour message « plus que jamais l'occasion de bouger plus vite que les maladie ».

  • Montreuil sous bois désireuse de participer à lamélioration de la qualité de vie des patients diabétiques 768c2La commune de Montreuil-Sous-Bois en Seine-Saint-Denis, a décidé lors de son dernier conseil municipal de mettre en œuvre une politique de santé favorisant en collaboration avec le réseau de ses centres municipaux de santé et le soutien de l'ARS, l’égal accès aux soins de qualité pour tous les usagers, l'éducation sanitaire ainsi que des actions préventives. Une de ces actions est l’éducation thérapeutique du patient et en particulier du patient diabétique.Des ateliers collectifs et individuels qui ont pour objectif pour l'adjoint au maire en charge de la santé "de rendre les patients plus autonomes en facilitant leur acceptation des traitements prescrits".

  • Natacha age aujourdhui de 32 ans victime dun AVC a 21 ansDécouvrez l'histoire de Natacha touchée par un grave accident vasculaire cérébral (AVC) à l'âge de 21 ans. Après un douloureux parcours de onze ans, elle revient aujourd’hui enfin apaisée et souhaite partager son histoire afin que tous puissent mieux comprendre et aborder les conséquences d’un AVC. Si celui-ci ne représente moins de 1 % chez les jeunes de moins de 35 ans les drogues sont l’un des facteurs de risque qui progresse, et les femmes sont aujourd’hui plus concernées par les AVC que les hommes. Retour sur un parcours rempli d’émotion.

  • Soins bucco dentaires et handicap un ouvrage de la mutualité française et de l'unapeiLa Mutualité Française Occitanie, avec le soutien de l’ARS Occitanie, s’est engagée dans un programme de prévention destiné à améliorer la santé bucco-dentaire des personnes en situation de handicap accueillis en maison d’accueil spécialisée (MAS) et en foyer d’accueil médicalisé (FAM). Dans ce cadre, et avec la collaboration de l’Unapei et du CHU de Montpellier, la Mutualité Française Occitanie propose une brochure explicative qui apporte des conseils en termes d’hygiène, de prévention et de soins.

  • Le virus vih a1fceAgnès BUZYN, ministre des solidarités et de la santé annonce ce matin les dernières données de Santé Publique France sur le VIH/sida. Une bonne nouvelle a priori dont s’est félicité AIDES ainsi que la Ministre qui a déclaré « qu’il y a une diminution du nombre de personnes qui se contaminent » après plusieurs années de stabilité. Une bonne dont l’association a souligné les inégalités flagrantes que confirment ces nouvelles données notamment pour les étrangers. Une diminution qui ne concerne que 2018 et devront être confirmer avec celle de 2019, et qui doivent faire oublier à Emmanuel MACRON les responsabilités de la France qui accueille la Conférence de reconstitution du Fonds Mondial qui se tient actuellement à Lyon.