Contenu principal

Message d'alerte

Réforme gouvernementale

  • 2018.10.22.Lancement de la concertation Ensemble pour une École Comme ils l’avaient annoncée lors du rejet de la proposition de loi du député Alain PRADIE (LR) le 11 octobre dernier, Sophie CLUZEL et Jean-Michel BLANQUER ont ouvert, lundi 22 octobre, la concertation nationale pour l’accueil des enfants souffrant de handicap à l’école. Le gouvernement qui après sa présentation en juillet dernier de son plan n’aura même pas été capable de réduire les dégâts pour des milliers d’élèves toujours sans solution. Des parents contraignent à attendre la rentrée 2019 voire 2020 pour une prétendue, reforment complète du système d’éducation a destination des élèves handicapés. Les associations elles restent très prudentes face à de telles promesses !

  • Manifestation du collectif Ni Pauvre Ni Soumis a Toulouse en 2010 exprimant leurs ras bol face a la pauvreté des personnes en situation de handicapLe 13 septembre dernier, Emmanuel MACRON a officiellement "déclaré la guerre", en présentant son plan voué à limiter, voire à éradiquer la précarité. Il a clamé haut et fort, vouloir "lancer un combat neuf"... pour "ne plus oublier personne". Cette révélation, après avoir été dépeint comme "le président des riches", a peut-être pour but de donner corps à son souhait de renouer avec le reste des Français. Il est apparu ce jour comme un éventuel « président des pauvres ». Et pour ce qui concerne les classes moyennes ? Chaque chose en son temps...

  • premiere de couverture de letude detaille de la drees sur laide et laction sociale en franceEn dix ans, le nombre de bénéficiaires de l'aide sociale départementales a augmenté de 38 %, soit une augmentation de 0,5 % à 0.6 % en un an en 2017, en cause ? de nouvelles prestations telles que le RSA, l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) ou encore la prestation de compensation du handicap (PCH). Avec des variations allant du simple au double selon les territoires. Un panorama de cette évolution de l'aide et de l'action sociale en France. La DREES qui présente deux études, l'aide sociale aux personnes âgées ou aux personnes handicapées et celle destiné à l'aide sociale l’enfance.

  • La nouvelle presidente de lAGEFIPH Malika BOUCHEHIOUA

    Après avoir assuré la présidence pendant trois ans, Anne BALTAZAR, représentante du collège des salariés et membre du syndicat FO, quitte ces fonctions à l’occasion de l'assemblée générale de l'AGEFIPH le 11 septembre dernier à Bagneux. L’Assemblée, qui aura élu sa nouvelle présidente Malika BOUCHEHIOUA et renouvelé son conseil d’administration et son bureau. La précédente à avoir occupé se poste pour les employeurs avait été Mme Odile MENNETEAU entre 2012-2015.

  • Le President Emmanuel MACRON presentant la strategie de prevention et de la lutte contre la pauvreteLe président de la République a présenté ce 13 septembre au Musée de l'Homme à Paris sa politique relative à la prévention et à la lutte contre la pauvreté d’un montant de 8.5Mds€ sur quatre ans comptant cinq objectifs. Équivalent ainsi à moins de 1000€ par personne pour les 8.8 millions de Français vivant sous le seuil de pauvreté. Emmanuel MACRON qui dans un discours de près 1 h 30 aura surtout tenté de gommer l’image d’un « président des riches », appelant « toutes les forces de la Nation à se mobiliser ».

  • Marc Desjardins Directeur du Directeur FIPHFPQuelques jours après la présentation officielle du bilan des chiffres 2017, Marc DESJARDINS, Directeur FIPHFP revient vers nous et nous présente ces espoirs et craintes notamment avec la réforme de l'emploi et leurs issus pour les travailleurs handicapés. Mais aussi l'avenir quant au financement. Pour Marc DESJARDINS, les revenus ne cessent de diminuer, il y a urgence à trouver des solutions ». Un directeur qui se refuse aussi une éventuelle fusion avec l'AGEFIPH pour lequel il pense « qu'elle ne réglera pas le problème structurel ».