Contenu principal

Message d'alerte

Santé

  • Collectif inclusif : Pour que l’inclusion ne soit pas seulement un mot…Une volonté exprimée par sept associations lyonnaises

    logo collectif inclusif fondée par sept associations de la région lyonnaise a0a99L’association « Le Collectif Inclusif » est le fruit de la volonté de parents et professionnels d’unir leurs forces dans un objectif commun : celui de permettre aux familles et aux personnes en situation de handicap d’avoir une place réelle dans notre société, à l’école pour les enfants et les adolescents, et dans le monde du travail pour les adultes. Le Collectif Inclusif regroupe 7 associations de la région lyonnaise, engagées dans le domaine de l’inclusion scolaire, sociale et professionnels de personnes avec autisme, troubles neuro-développementaux et tout handicap avec déficience intellectuelle. Pour que l’inclusion ne soit pas seulement un mot… il faudra désormais compter sur les actions du Collectif Inclusif.

     

  • Comment ré-humaniser le secteur sanitaire et médico-social ?

    l’accueil dans un EHPAD a Versailles situe dans département des Yvelines (illustration 2016)Le secteur de la santé, des hôpitaux aux EHPAD, traverse aujourd'hui une crise majeure qui a commencé il y a déjà presque 20 ans. Cette crise trouve ses racines dans sa lointaine histoire, des Hôtel-Dieu aux congrégations qui géraient ces lieux avant l'émergence de la professionnalisation du secteur. Cette professionnalisation a progressivement entraîné tous les acteurs dans une exigence de qualité, tout à fait légitime, initiée et voulue tant par l'État, les professionnels, les usagers que les familles.

  • Covid-19 : Des infirmiers désabusés sont 57% déclaré « être en situation d’épuisement professionnel »

    Une infirmière prend la tension d'un patient malade au sein d'un CHU (illustration) © Murielle BABIN 7/10/2010Alors que le re-confinement est sur le bout de lèvre et que plusieurs métropoles sont désormais classées en zone « alerte renforcée », voire « maximale » et que les épidémiologistes prévoient que la majorité de notre territoire le sera également dans quelques semaines, les infirmiers expriment leurs épuisement dans un sondage(1). Pour Patrick CHAMBOREDON, Président de l’Ordre National des Infirmiers auteur de ce sondage, celui-ci l’urgent également « de revoir le décret qui encadre l’exercice de notre profession pour prendre en compte et officialiser ces compétences additionnelles, d’ores et déjà mises en œuvre au quotidien par les infirmiers ».

  • Covid-19 : HIPPOCAD et Inria s’associent pour faciliter le travail des soignants au travers d’une plateforme

    Les participants a la conception de la nouvelle plateforme prélifa crée par hippocad et inria 2b6f5Comment prendre le temps d’informer correctement les familles des patients quand ceux-ci se multiplient et nécessitent une attention plus constante que jamais ? Afin de répondre à cette question et sur fond de crise sanitaire, HIPPOCAD et Inria ont travaillé main dans la main pour développer PréLiFa, une plateforme visant à faciliter la communication entre les soignants et les familles des patients en réanimation. PréLiFa, pour Préservation du Lien avec les Familles. Une nouvelle technologie aux services des familles et des professionnels de santé qui permettra peut-être d'éviter les nombreuses situations d'extrême isolement de famille qui entre février et fin avril ont vu de nombreuse famille sans nouvelle de leurs proches notamment les HEPADH. Situation qui a d'ailleurs provoqué le dépôt de plainte de nombreuse famille a ce sujet. 

  • Covid-19 Sophie CLUZEL annonce les principale mesure concernant les personnes en situation de handicap et leurs aidants

    Sophie CLUZEL lors dune visite à ESAT le Marlonges de l'ADEI de Charente-Maritime le 15 octobre 2020 6638cAu lendemain de l’annonce du Chef de l’Etat Emmanuel MACRON a la télévision dans lequel il annoncé sa décision d’un re- confinement généralisé, Une pourtant fortement contesté dans son applications. Une décision prise selon Sophie CLUZEL pour « protéger nos concitoyens les plus fragiles ». Dans ce contexte, précise telle il est « essentiel de nous mobiliser collectivement pour protéger les personnes en situation de handicap, les familles et leurs aidants, mais aussi leur garantir la continuité de l’accueil et des soins qu’elles connaissaient jusqu’à présent ».

  • Défenseur des droits : Une progression de 7.8 % des interventions pour 2017 dont 21.8 % concernant le handicap

    Jacques TOUBON Défenseur des droits dans les locaux situe place de Fontenoy dans le 7e arrondissement a Paris presentant le rapport dComme chaque année, le défenseur des droits, Jacques TOUBON a rendu son rapport annuel 2017 concernant l’activité de cette institution, dont les décisions font aujourd’hui autorité pour tous, y compris pour la justice. Un rapport de 131 pages présenté dans une conférence de presse, dans lequel, Jacques TOUBON invite « a ne jamais détourner le regard ». Le Défenseur des droits qui aura également lors de son audition à l'Assemblée sur le bilan d'activité 2017, aura haussé le ton contre les députés LREM pour sa position soit dit "caricaturale". Jacques TOUBON qui souhaite rappeler que « le droit est le ciment d’une commune humanité sans cesse à construire. »

  • Des associations expriment leurs inquiétudes face à décret portant atteinte aux patients vulnérables en psychiatrie.

    Image du documentaire "12 jours" qui nous plonge dans le quotidien des personnes internées sans consentementAprès une lettre ouverte, le 16 mai 2018 a la ministre des solidarités et de la Santé Agnès BUZYN dans lequel la présidente de l’UNAFAM exprime les craintes de l’association sur la disparition de cette discipline et la mise en œuvre d’un décret en date du 23 mai. Celui-ci autorisant les traitements de données à caractère personnel relatif au suivi des personnes en soins psychiatriques sans consentement. Trois grandes associations, ADESM, la FNAPSY et l’UNAFAM viennent dans un communiqué commun « faire part de leur font part de leur grande inquiétude », supprimant de fait « le secret médical ».

  • Dialyse : la FHP et la FEHAP déplorent la poursuite du rabot tarifaire

    Centre de dialyse. ici un homme par ou le sang passe à l'extérieur du corps à travers le dialyseur ba2d9La FHP et la FEHAP déplorent le maintien pour la dialyse d’une politique de baisse des tarifs ainsi que l’introduction, sans concertation ni préparation suffisante, d’un nouveau forfait applicable au 1er mars 2019. A cette date, ni le cahier des charges ni le montant de ce forfait n’ont encore été précisés par le ministère. Les deux fédérations estimant dans un communiqué que ce forfait « doit faire l’objet d’une étude d’impact médico-économique préalable conduite avec l’ensemble des professionnels de santé afin d’encourager leur adhésion ».

  • Dossier médical partagé : 85 % des Français y voient un intérêt certain selon une étude pour France Assos Santé

    graphique tableau de bord sur les pratiques des français concernant la centralisation des donnees medicales 3084bAprès différents essais et expérimentations, le Dossier Médical Partagé (DMP) est enfin prêt à se déployer sur l’ensemble du territoire national. Une enquête récemment réalisée par France Assos Santé(1)afin de mettre en avant les attentes de nos concitoyens pour le DMP et ses différentes fonctionnalités. Un instrument jugé comme utile pour 70 % d’entre eux, mais pour lequel, malgré sa notoriété il faut tout même reconnaitre que les améliorations a apporté reste nombreux.Dès le 9 novembre, une vaste campagne d’information va soutenir, auprès des patients et des professionnels de santé, le déploiement de ce nouveau service.

  • Édouard PHILLIPPE Annonce une dizaine d'objectifs à l’occasion du Comité Interministériel du Handicap

    Réunion du Comite Interministeriel du Handicap a Matignon en presence de Edouard PHILIPPEAprès avoir été repoussé, a causé d’un remaniement ministériel sans être celui-ci que l’on attendait. Édouard PHILIPPE aura réuni pour la 2e fois les ministres autour de lui autour de la question du handicap avec pour engagement « Gardons le cap, changeons le quotidien ». Annonçant à cette occasion une dizaine de mesures autour deux axes principaux le respect des droits et de la simplification administrative. Des mesures qui si pour certains sont nouvelle avait déjà été annoncé depuis plusieurs mois et qui majoritairement loin de satisfaire les associations. 

  • Élection : les familles réclament un nouveau Plan d'action en santé mentale pour le Québec

    Élection générale québécoise de 2018 sera la 42e élection générale québécoise et se tiendra le 1er octobre 2018. Un rendez auquel les associations et citoyen québécois en situation de handicap ont commencé a se préparé Le Réseau Avant de Craquer, qui regroupe 39 associations membres présentes dans la majorité des régions du Québec et rassemble des milliers de familles, demande aux partis politiques de prendre des engagements fermes en matière de santé mentale durant la campagne électorale. Le Réseau Avant de Craquer propose qu'un nouveau plan d'action en santé mentale soit préparé après l'élection afin d'être effectif dès le 1er janvier 2020.

  • Encéphalomyélite myalgique, dit syndrome de fatigue « Ensemble, rendons visible, ce qui est invisible et méconnu

    Affiche de la journée internationale a gauche et a droite celle de la journée nationale le 27 mai 2018« Ensemble, rendons visible, ce qui est invisible et méconnu », voici le slogan des milliers de malades atteints de l'encéphalomyélite myalgique dite syndrome de fatigue pour la journée internationale de sensibilisation à l'EM/SFC (ou Syndrome de Fatigue Chronique). Une journée organisée Millions Missing France avec le partenariat l'ASFC et MEAction le 12 mai dans trois villes françaises en prélude a la journée nationale de sensibilisation du 27 mai.

  • Endométriose : Face à l'inertie des pouvoirs publics, une jeune femme Morgane, tire la sonnette d'alarme

    morgane une jeune femme qui se bat contre lendoméstriose 26790L'endométriose, on en parle ? Cette maladie chronique, longtemps passée sous silence, concerne au minimum 1 femme sur 10 en âge de procréer c’est-a-dire entre 5 à 20% des femmes en âge de procréer. « Peut-être plus : il y a un manque flagrant d'études et de chiffres officiels en France » insiste Morgane qui a décidé de lancé un appel aux dons en ouvrant une cagnotte sur Leetchi pour se faire opérer. Alors en attendant que la situation évolue, les femmes se retrouvent seules à gérer ce combat. A l'image de Morgane Tanné, 29 ans, une jeune femme positive qui lutte au quotidien pour faire bouger les lignes. Un combat que vous pouvez suivre sur sa page Facebook

  • Enfant handicapé par la Dépakine l’état pourrait assumer l’indemnisation dans un premier temps ?

    Agnès BUZYN est la Ministre des Solidarités et de la Santé invitée de Marc FAUVELLE le 11 juillet 2017Alors que les boites de Dépakine affichent un sigle d’avertissement sur les dangers qu’ils comportent pour les femmes enceinte. Un excès de zèle dénoncé par le Comité National de l’Épilepsie. La ministre de la Santé Agnès BUZYN interrogé sur France Inter au sujet de la Dépakine de Sanofi et d'autres médicaments responsables depuis 1967, a reconnu que l’heure était désormais à l’heure des négociations entre l'État et Sanofi Aventis.

  • Enquête santé européenne : 20 000 personnes interrogées dans toute la France, d’avril à décembre 2019

    Affiche de l'enquête santé européenne organisé du mois avril a décembre 2019 sur 20 000 personnes en France b7a46Alors que les élections européennes auront lieu en France le 25 mai prochain, la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) du ministère des Solidarités et de la Santé et l’Institut de recherche et documentation en économie de la santé (IRDES) réalisent en collaboration une grande enquête statistique sur la santé des Français. Une enquête réalisé tous les six ans et dont celle-ci sera la troisième édition et aura lieu dans toute la France d’avril à décembre 2019.

  • Épilepsie : Les parents pauvres des maladies neurologiques, les associations poussent un cri d’alarme !

    l'enregistrement dune crise dépilepsie au département depileptologie du service de neurophysiologie de lhôpital de la timone marseille bea0aA l’occasion de la journée mondiale de l’épilepsie ce 11 fevrier, l’association Epilepsie-France interpelle les pouvoir public et la société française concernant les 800 000 épileptiques en France représentant la 3ème maladie neurologique en France après la migraine et la démence. au niveau mondial avec plus de 50 millions de personnes dans le monde. Une maladie qui en France demeure le parent pauvre des maladies neurologique avec un déremboursements, absence de plan national accentué par le problème, une stigmatisation des malades, des déserts médicaux. Une journée, organisée à l'initiative de l'International Bureau for Epilepsy (qui regroupe les associations de patients à travers le monde) et la Ligue Internationale Contre l'Épilepsie regroupant les sociétés savantes en épilepsie.

  • France Assos Santé dénonce les économies réalisées sur le dos des malades par le gouvernement

    Déclaration des maladies professionnellesLe gouvernement doit agir vite pour assurer l’équilibre budgétaire auquel il s’est engagé auprès notamment de ses partenaires européens. Résultat : l’annonce en urgence d’une série de mesures visant à réduire la dépense publique, mesures qui concernent le sanitaire et le social et qui risquent d’ébranler fortement les principes mêmes de notre système de sécurité sociale. Pour l’association des usagers de la santé, le risque qu’il s'agisse des indemnités journalières, ALD ou encore pensions d’invalidité et des rentes accidents du travail ou maladies professionnelles de réduire un peu le droit des usagers et des malades…

  • France Assos Santé fait le choix de Gérard RAYMOND comme nouveau président

    Gérard raymond élu comme président France Assos Santé b3fe7Hier 19 juin, les 80 associations membres de France Assos Santé étaient réunies en Assemblée Générale afin d'élire ses nouvelles instances pour les deux années à venir. Le Conseil d'administration, nouvellement élu, a voté à son tour pour désigner un nouveau président et un nouveau Bureau. Le collectif ayant fait le choix de confier cette tache à Gérard RAYMOND. Un militant historique de la Fédération Française des Diabétiques ou il assurait la présidence de 2015 à 2019 avant d’assumer désormais la vice-présidence, en charge du plaidoyer de la Fédération.

  • Ginette PETITPAS TAYLOR, Ministre de la santé canadienne annonce le financement d’un réseau national sur l’autisme

    La Ministre de la Santé Canadienne Ginette PETITPAS TAYLORUn trouble du spectre de l'autisme (TSA) peut avoir d'importantes conséquences permanentes sur les personnes atteintes du trouble, leur famille. Un des défis des familles touchées par l'autisme est de voir clair dans le vaste éventail de renseignements et de ressources sans doute possible quant à la qualité ou la crédibilité du contenu qu'elles trouvent. Afin de répondre à cela Ginette PETITPAS TAYLOR, ministre de la Santé celle-ci a annoncé la création et le financement d’une source centralisée fiable et accessible contenant les plus récents renseignements fondés sur des données probantes permettrait aux familles de passer plus de temps à soutenir les personnes touchées par un TSA.

  • Grand Débat National : la FEHAP s'engage et engage ses adhérents sur quatre grandes propositions

    Grand débat nationale 7542aLe 13 mars 2019, le Comité Consultatif des Régions, qui associe au sein de la FEHAP l’ensemble des administrateurs, des délégués régionaux et du comité de direction, s’est réuni au siège de la Fédération en présence d’un patient expert, d’une personne accompagnée et d’un représentant des usagers. Les participants ont débattu et priorisé les nombreuses propositions issues des débats organisés par les délégations régionales sur l’ensemble du territoire. La santé et le handicap qui malheureusement n’ont été que peu présente dans les discussions et les propositions. Il vrai que le Gouvernement et Sophie CLUZEL aura a plusieurs reprise dit non a plusieurs demande concernant le handicap.