Contenu principal

Message d'alerte

Santé

  • Une infirmière vaccinant contre maladies un jeune nourrisson dans les bras de sa mère empêché la vaccination 46421Une étude menée par des chercheurs du Statens Serum Institut (SSI) réalisée sur 650 000 enfants danois suivis sur plus d'une décennie, invalide pour la deuxième fois s l’affirmation d’une étude de 1998 selon laquelle le vaccin RRO contre la rougeole, les oreillons et la rubéole, augmente le risque de développement de l’autisme chez les enfants. Les résultats de l’étude publié le 5 mars dans le Journal médical de médecine interne aux États-Unis, arrivent à point, alors que l’Europe et notamment en France ont voit actuellement le nombre de cas de rougeole tripler en seulement un an.

  • Un village tout entier mobilise pour sauver deux enfants atteint dune maladie rare genetique neurodegenerativeAprès avoir lancé il y a quelques semaines un appel, sur le réseau Hello Association, aux dons pour leurs deux enfants atteints de la maladie rare neurodégénérative appelé SanFilippo type B, celui-ci compte à ce jour 570 822 € soit près de 14 % de la somme nécessaire. 4M€ est nécessaire pour pouvoir financer un nouvel essai clinique. Une cause qui a mobilisé un village tout entier à Luzarches (Val-d’Oise), ou une marche solidaire a été organisée ce dimanche afin de récolter des fonds.

  • Des infirmiers et infirmières devant un hôpital avec marqué sur leurs vêtement gréve et leurs colères c7b73Alors que le collectif inter-urgence et les syndicats mais aussi l’Association des médecins urgentistes de France (AMUF), sont aujourd’hui dans la rue. France Assos Santé annonce sa solidarité avec les urgentistes et appelle les pouvoirs publics à pallier le manque d’effectifs et de moyens. L’association qui se joint pour demander à « ce que tout soit mis en œuvre pour lutter contre les déserts médicaux. Pour faire baisser la charge sur les urgences ». Son président Alain-Michel CERETTI insistant sur la nécessité de « rendre à nouveau accessibles la médecine de ville et la médecine de garde, partout et pour tous ».

  • Un chercheur effectuant des essais cliniques sur un médicamentsSelon une étude publiée jeudi dans le British Medical Journal, la moitié des essais cliniques réalisés dans l’UE n’ont pas satisfait à l’obligation de rapporter leurs résultats. Les universités sont particulièrement peu performantes, avec seulement 11% des essais cliniques déclarés en moyenne. Une nouvelle inquiétante alors que la rentrée universitaire aura le 00 septembre prochain, mais aussi pour la recherche scientifique.

  • une personne en fauteuil dans un bureau sur son lieu de travailA la veille de sa conférence nationale le 15 novembre, le collectif Travail & SEP composé d'APF France handicap, UNISEP, LFSEP et le Laboratoire Roche, le collectif dévoile aujourd'hui en exclusivité les résultats de son enquête sur les maladies chroniques évolutives dans le monde professionnel*. Une enquête qui sera le moteur afin de contribuer à un meilleur maintien dans l’emploi des personnes atteintes de MCE.de 15 propositions et un prototype de solution pour le service public.Des enseignements clés qui démontrent la mobilisation des Français en faveur de la mise en place de dispositifs facilitant l’insertion professionnelle des plus de 10 millions de Français concernés selon des chiffres de l’assurance maladie.

  • couverture du magazine onisep les metiers aux services du handicapAu lendemain de la fête du travail particulièrement chargé, voilà un ouvrage qui pourrait vous permettre y comprit pour ceux bénéficiaires du RTH, vous être utile. Rééduquer, soigner, formé, favoriser l'accès à l'emploi, socialisé, faciliter le quotidien des enfants, des adolescents, les adultes ou des personnes âgées handicapées : telles sont les missions des professionnels au service du handicap. Ce numéro de l'ONISEP, édité en partenariat avec le CNIR, ce document présente 40 métiers au travers de témoignages. LeHandicap seraient-il sur le point de devenir un buissness ?

  • Affiche de journée des maladies rares 68b21La 12e édition du « Rare Disease Day » se tiendra dans le monde entier le 28 février prochain. Une journée internationale coordonnée par Eurordis(1), les filières de santé maladies rares(2) s’associent pour aller à la rencontre du grand public sur le territoire en organisant des actions de sensibilisation. Elles seront notamment présentes dans plusieurs gares SNCF de France. L’objectif de cette journée est d’attirer l’attention du grand public et des décideurs sur les maladies rares et leur impact sur la vie des personnes concernées. Une journée consacré cette année sur comment "Vivre avec une maladie rares".

  • Affiche partielle de la journée mondiale des maladies de l_intestinDemain 19 mai aura lieu la 7e journée mondiale des Maladies Inflammatoires Chroniques, de l'Intestin, une initiative lancée en 2010, par les Américains « World IBD Day » invitant les grands monuments à travers le monde ainsi que les participants à se mettre en violet comme signe de ralliement car associé à ces maladies invisibles. Une journée ou les associations françaises comme l'Association François Aupetit (AFA Crohn) qui mettra en avant l’une de ces maladies de l’intestin la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique qui touche 250 000 Français et 3 millions d’Européens. Avec un message celle de l’activité physique comme un allié précieux avec pour message « plus que jamais l'occasion de bouger plus vite que les maladie ».

  • Première de couverture du livre du Dr Philippe BAUDON au édition nymphéas "Médecin lève toi"En 2018, on a compté 382 000 cas de cancer en France, un chiffre en constante augmentation, et cette maladie est la première cause de mort prématurée en France. Au-delà du cancer, il y a toutes ces maladies lourdes (maladies cardiovasculaires, dysfonctionnements cérébraux...) qui nous touchent tous, de façon directe ou indirecte, et qui nous conduisent à fréquenter le monde hospitalier. Un livre en forme de témoignage dans lequel le Dr Philippe BAUDON médecin et lanceur d’alerte s’interroge sur cet hôpital, dont la plupart d'entre eux vivront la même dure réalité d’une une médecine contemporaine devenue froide, robotisée, quasi-inhumaine qui rajoute des souffrances supplémentaires totalement inutiles. Pour le Dr Philippe BAUDON « L'humilité et l'écoute doivent être positionnées au sommet de la médecine ».

  • Les deux affiches de la campagne de sensibilisation pour Mieux comprendre et rendre plus visible les Maladies rares un cap pour chacun Face aux maladies rares et à leurs nombreuses problématiques, les Filières de Santé Maladies Rares et Maladies Rares Info Services lancent une campagne d’information et de communication à travers des affiches et une page web Bénéficiant d’une diffusion nationale, elles permettront à toute personne malade, toute famille, tout professionnel, d’avoir accès à l’information et aux ressources nécessaires. Une maladie rare concerne au maximum 1 personne sur 2 000. Plus de 6 000 maladies sont aujourd’hui identifiées. Trois millions de personnes sont concernées en France.

  • Montreuil sous bois désireuse de participer à lamélioration de la qualité de vie des patients diabétiques 768c2La commune de Montreuil-Sous-Bois en Seine-Saint-Denis, a décidé lors de son dernier conseil municipal de mettre en œuvre une politique de santé favorisant en collaboration avec le réseau de ses centres municipaux de santé et le soutien de l'ARS, l’égal accès aux soins de qualité pour tous les usagers, l'éducation sanitaire ainsi que des actions préventives. Une de ces actions est l’éducation thérapeutique du patient et en particulier du patient diabétique.Des ateliers collectifs et individuels qui ont pour objectif pour l'adjoint au maire en charge de la santé "de rendre les patients plus autonomes en facilitant leur acceptation des traitements prescrits".

  • Natacha age aujourdhui de 32 ans victime dun AVC a 21 ansDécouvrez l'histoire de Natacha touchée par un grave accident vasculaire cérébral (AVC) à l'âge de 21 ans. Après un douloureux parcours de onze ans, elle revient aujourd’hui enfin apaisée et souhaite partager son histoire afin que tous puissent mieux comprendre et aborder les conséquences d’un AVC. Si celui-ci ne représente moins de 1 % chez les jeunes de moins de 35 ans les drogues sont l’un des facteurs de risque qui progresse, et les femmes sont aujourd’hui plus concernées par les AVC que les hommes. Retour sur un parcours rempli d’émotion.

  • Le bus du glaucome édition 2019 qui sera du 21 au 23 mai prochain à Mérignac en Gironde ad7d2Après être partie le 11 octobre 2018 à l’occasion de la journée mondiale de la Vue, le bus du Glaucome (gros camion aménagé) à sillonne le territoire français afin d’informer le plus grand nombre sur la pathologie et leur permettre de bénéficier d’une consultation gratuite avec des professionnels de santé. Il sera demain à Mérignac pour sa 17ème étape avant de terminer son tour de France à Mont-de-Marsan le 4 et 5 juin puis Dax le 6 et 7 juin prochain. Une opération de prévention organisé chaque année par l’UNADEV afin de sensibiliser le grand public sur cette pathologie et leur permettre de bénéficier d’une consultation gratuite avec des professionnels de santé. Une pathologie qui touche en France près de 1.2 millions de personnes dont la moitié l’ignore ! et représente la première cause de cécité en France,

  • Photo de la couverture du livre Osteopathie therapie ou impostureDepuis une dizaine d'années, l'ostéopathie non médicale connaît un engouement spectaculaire. La raison en est l'absence de spécialité médicale dédiée à la colonne vertébrale et parfois le manque d'information qui oriente les patients sujets aux douleurs ostéoarticulaires en général. Ce livre se veut un cri d'alarme selon son auteur le Dr Jean-Francois SALMOCHI qui fort de 25 ans de médecine physique et réadaptation, s'insurge contre les pratiques de l'ostéopathie non médicale. Il proclame son exaspération face à la multiplication des incidents de santé dus aux ostéopathes, monothérapeutes sans qualification médicale, ni possibilités de recours aux moyens d'examen complémentaires.

  • Couverture du guide pratique sur complémentaire santé acteurs bénéficiaires garanties édition 2019 0fc76La Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES) réédite son ouvrage thématique dédié à l'assurance maladie complémentaire. La nouvelle édition de « La complémentaire santé : acteurs, bénéficiaires et garanties » rassemble les dernières données disponibles et propose des éclairages sur les effets des différentes réformes ayant encadré les niveaux de prise en charge au cours des quinze dernières années avec notamment un focus sur la généralisation de la complémentaire santé d'entreprise entrée en vigueur en 2016. Cet ouvrage intègre les principaux résultats du dernier rapport annuel sur la situation financière des organismes complémentaires proposant une couverture santé.

  • Agent pathogène responsable de la maladie Lyme grossie 400 au microscope électronique 2a7dc

    Vers qui se tourner et que faire lorsque nos médecins et la science nous abandonnent à notre sort ? Comment réagir lorsque rien ne peut soulager la souffrance de nos enfants, de nos proches et que chaque jour, nous devons les voir endurer la torture ? Appeler au secours, s’époumoner dans toutes les directions, jeter des bouteilles à la mer et entretenir l’espoir que quelqu’un, quelque part entendra cet appel à l’aide. Mais personne ne répond. En effet, si même nos professionnels de santé et spécialistes ne peuvent rien, qui sommes nous pour prétendre alléger cette peine ? À ce jour, près de 4000 € ont été récoltés sur les 20 000 € nécessaires à son traitement sur le site leetchi.

  • Couverture du Livre Politique de sante Reussir le changementMalgré des moyens financiers alloués toujours plus importants, malgré tous les progrès médicaux, malgré des lois s'enchaînant au rythme de ministres qui défilent, notre système de santé semble condamné à ne plus être aussi performant qu'au XXe siècle. L'auteur expert reconnu des systèmes de santé en France et à l'international propose une réflexion sur les solutions. Face à l'évolution radicale de notre monde, conséquence d'une triple transition (démographique, épidémiologique et technologique), notre système de santé ne s'est pas structurellement adapté, d'où son déclin. À l'issue d'un long travail de recherche et de réflexion.

  • Assurance maladie siege de la sécurite sociale a toulouseLe PLFSS 2019 sera peut-être historique non pas du fait du retour à l’équilibre financier, mais par la fin assumée des missions sociales et politiques de la sécurité sociale. En évoluant vers un modèle anglo-saxon qui limite la protection sociale publique à un filet de sécurité pour les plus démunis, le Gouvernement enterre la sécurité sociale de 1945 sans proposer d’alternative pour solidariser l’ensemble de la société. Le moment est historique : après 18 ans dans le rouge, le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) 2019 prévoit un retour à l'équilibre des comptes. Sur le plan économique, la sécurité sociale serait donc sortie de sa longue convalescence. Il n'en demeure pas moins que ce rétablissement est fragile, et les fonctions sociales et politiques originelles de la sécurité sociale sont considérablement affaiblies.

  • Couverture du livre Protection sociale Pour un nouveau modele Protegeons les personnes et non plus les statuts de Frederic BIZARD au Edition DUNODDans une France qui doit faire face à un Nouveau Monde qui l’oblige à repenser ses institutions, dont son modèle social. Le défi est aussi colossal qu’en 1945 : imaginer les nouvelles fondations économiques et sociales pour les prochaines décennies. Un ouvrage Frédéric BIZARD, établit cinq principaux socles pour reconstruire un nouveau modèle social qui conduise à une France plus forte et plus juste. Une conception dont l’auteur propose un modèle universel de protection sociale qui protège les personnes et non plus les statuts professionnels. Un sujet essentiel dont les Français n’entendent peu parler malheureusement dans cette campagne présidentielle et qui pourtant le cœur même du fonctionnement de société...

  • Jade telle que le jour de la rencontre avec Emmanuel macron a droite 5bfb1Le 16 novembre 2018, a été inauguré le Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon. Les visiteurs ont eu l’immense privilège de découvrir les lieux en la présence de l’actuel Président de la République qui n’a de cesse de faire parler de lui en ce moment. Parmi les curieux composant la foule oppressante, le brouhaha et les mitraillettes des flashs, une petite souris a facilement passé le cordon de sécurité et s’est introduite, accompagnée par une maman déterminée, pour entretenir Emmanuel MARON de sa situation.