Contenu principal

Message d'alerte

Schizophrénie

  • Un homme d'origine européenne les mains sur visages exprimant sa détresse 2eb69Des patients atteints de troubles mentaux, parfois majeurs, ne sont pas assez pris en charge dénoncent dans nos colonnes des spécialistes. Il est urgent de revoir comment fonctionnent les services psychiatriques, souvent débordés. Et éviter que des malades errent dans les rues sans soutien. Une analyse livré dans le parisien paru ce 16 janvier que vient complété une interview avec Antoine PELISSOLO chef de service de psychiatrie d'Henri Mondor. La dépression touche 4,7 à 6,7 millions de personnes en France (7 à 10 % de la population), les troubles bipolaires, 800 000 à 3,7 millions de personnes (1,2 à 5,5 %) la schizophrénie, environ 670 000 personnes (1 %) et les troubles du spectre de l’autisme, 1 % également.

  • le visage de lhomme dans les mains 6a621Les facteurs de risque impliqués dans la schizophrénie ne seraient pas uniquement « défavorables », certains facteurs environnementaux pourraient être associés à des trajectoires délétères (néfaste) mais également à des trajectoires favorables. Des conclusions d’une étude sur le rôle de facteurs de risque environnementaux dans la survenue de la schizophrénie, réalisé par une équipe recherche membre de la Fondation FondaMental qui s’est intéressée à une hypothèse alternative. Une conclusion publiée dans Scientific Reports* qui si elle se confirmé pourrait permettre une meilleure prévention épidémiologique sur la schizophrénie et pour le concept de facteur de risque de la maladie.