Contenu principal

Message d'alerte

Sida

  • Affiche de la 25eme édition du sidaction avec pour titre n'oublions pas que le virus du sida est toujours là 4c187Le Sidaction 2019 a lieu ces 5, 6 et 7 avril. Trois jours de mobilisation, de sensibilisation et d’information sur les enjeux actuels de la lutte contre le virus du sida. Cette année marque les 25 ans de Sidaction. Pour contrer la banalisation de l’épidémie du virus du sida, les chaînes et groupes historiques ont décidé de s’unir à nouveau pour proposer une séquence exceptionnelle faisant écho au 1er direct Sidaction du 7 avril 1994. Dans ce programme, Line Renaud, Jean-Paul Gaultier et Pascal Obispo seront entourés des présidents et des visages des chaînes historiques partenaires. Rendez-vous ce 5 avril sur plus d’une quinzaine de chaînes à partir de 20h41.


  • Cinquieme congre mondiale scientifique contre le VIHAu lendemain de la journée mondiale contre le SIDA, les chercheurs sont plus que jamais déterminés à explorer toute piste conduisant à la guérison de l'infection par le VIH. Deux cents d'entre eux se réuniront du six au neuf décembre à Philipsburg (Sin Maarten), pour un séminaire de travail destiné à définir de nouvelles stratégies thérapeutiques contre ce virus. Le slogan retenu pour cette nouvelle journée mondiale du 1er décembre contre le SIDA est clair : « Parvenir à zéro : zéro nouveau cas d'infection, zéro décès dû au VIH, zéro discrimination ».

  • une femme avec des menottes au poignée exprimant la double discrimination des femmes face au vih e793e51% des personnes vivant avec le VIH dans le monde sont des femmes. En 2019, le sida demeure la première cause de mortalité pour les femmes de 15 à 49 ans. A l’occasion du 8 mars, journée internationale des droits des femmes, AIDES et Coalition PLUS interpellent Emmanuel Macron sur la situation des femmes face au VIH dans le monde et sur la nécessité d’accroitre l’aide internationale. L’association qui pour cette journée rappel au Président Emmanuel MACRON ces engagement ainsi que l’importance du prochain rendez-vous dans sept mois en France à Lyon les représentants des pays les plus riches afin de définir les contributions que chacun à apporter au Fonds mondial de lutte contre le sida le paludisme et la tuberculose pour les trois ans à venir.