Contenu principal

Message d'alerte

Sophie CLUZEL

  • Édouard PHILIPPE réunit le 2e comité interministériel du handicap dans le cadre d’une rentrée sociale difficile

    Edouard PHILIPPE lors du Comite Intermisteriel du Handicap du 20 septembre 2017Il y a un peu plus d’un an, le 20 septembre 2017, Édouard PHILIPPE tenait son premier comité interministériel du handicap. Douze mois après, le bilan reste pour le moins surprenant, pour Édouard PHILIPPE, chargé de mener la politique du chef de l’État, dont le handicap devait être « la priorité de son quinquennat ». Les questions risquent donc d’être nombreuse, face aux nombreuses contestations sociales en préparation, l’échec de la rentrée scolaire ou encore le projet de loi Élan…pour tous les ministres concernés par le sujet, qui se réuniront autour du Premier ministre le 9 octobre prochain.

  • Édouard PHILLIPPE Annonce une dizaine d'objectifs à l’occasion du Comité Interministériel du Handicap

    Réunion du Comite Interministeriel du Handicap a Matignon en presence de Edouard PHILIPPEAprès avoir été repoussé, a causé d’un remaniement ministériel sans être celui-ci que l’on attendait. Édouard PHILIPPE aura réuni pour la 2e fois les ministres autour de lui autour de la question du handicap avec pour engagement « Gardons le cap, changeons le quotidien ». Annonçant à cette occasion une dizaine de mesures autour deux axes principaux le respect des droits et de la simplification administrative. Des mesures qui si pour certains sont nouvelle avait déjà été annoncé depuis plusieurs mois et qui majoritairement loin de satisfaire les associations. 

  • Éducation & Handicap : “La France est un pays où il ne fait pas bon être un enfant porteur de handicap.”

    Samuel huppé un jeune eleves en situation de handicap moteur 4fecdApprendre lorsqu'on est handicapé(e), un droit fondamental respecté ? L'éducation est un droit essentiel et fondamental qui permet à chacun de recevoir une instruction et de s'épanouir dans sa vie sociale. C'est également un droit vital qui permet d'acquérir un bon emploi et d'améliorer la qualité de vie, de développer un socle de connaissances et de culture générale plus riche, d'éveiller et de déployer un esprit critique, d'analyse et de synthèse plus affutés.Apprendre est ce qui a permis à l'humanité en tant qu'espèce, puis à chaque individu de s'en sortir et de prospérer jusqu'à aujourd'hui. Cependant, lorsqu'on naît ou devient handicapé, a-t-on accès à tous ces trésors de façon absolue et égale quel que soit notre statut social ?

  • Égalité des droits et des Chances : 14 ans déjà ! Un anniversaire dont le bilan et loin de satisfaire les associations

    loi du 11 février 2005 quatorze plus tard le bilan restant pour le moins mitiger 50742

    Il y a quatorze ans aujourd’hui le Parlement voté la reforme pour l’égalité des droits et des chances, près de 14 ans après, le bilan reste pour le moins tres mitigé avec trois points noirs de la prise en charge du handicap, des revenus et de l’accessibilité. A laquelle s’ajoute celle de l’éducation et de l’emploi et taux de chômage de 22.5 %. Une loi dont les associations représentatives des personnes handicapées et les associations gestionnaires sont loin d’être satisfaite alertant le gouvernement sur des droits fondamentaux toujours pas respectés. Et le prétendu mea-culpa du Président MACRON lors de son débat devant 1000 jeunes le 7 février dernier, qui devait « de faire du handicap la priorité de son quinquennat, sont loin d’avoir convaincu. 2019 qui sera marqué par deux événements la conférence nationale du handicap et la remise du rapport de l’ONU en mars prochain.

  • Emmanuel MACRON : Un an après avoir promis de mettre le handicap dans ces priorités, ou sommes-nous ?

    Emmanuel Macron le 29 mai 2017 quelques jours après son installation a l'Elysée recevant le président RusseUn après son élection le moins que l'on puisse dire, c’est que les Français restent prudents comme le démontre un sondage publié par Harris Interactive le 4 mai dernier. Des Français entre qui se situe scepticisme et espoir. Le handicap pourtant promis comme une priorité de son quinquennat, une promesse renouvelée dans ces termes lors du discours du Premier ministre Édouard PHILIPPE, lors du premier Comité interministériel du handicap, le 20 septembre 2017. Des associations et collectif associatifs, un an après ces promesses comme mensongère. Alors quand est-il exactement ?

  • Emploi : Sophie CLUZEL charge deux personnalités d’une une mission pour « mobiliser les entreprises »

    Sophie CLUZEL au centre de gauche a droite Jean-Pierre LETARTRE et Christian SANCHEZ cc9bdAprès tenté de faire croire au lendemain des DuoDay de son succès et alors que le chômage chez les travailleurs continue sa progression pour atteindre 22 à 23 %. C’est-à-dire plus deux fois supérieur a celui des valides. Sophie CLUZEL tente, de mobilisé les entreprises entreprises autour de l’enjeu de l’insertion professionnelle des personnes handicapées. La Secrétaire d’État ayant confié une mission à Jean-Pierre LETARTRE et Christian SANCHEZ dont elle se sait elle-même incapable. Celui du « défi de l’insertion » sachant que plus d’un tiers des entreprises refusant toujours de respecter les quotas de 6 % de travailleurs handicapées.

  • Emploi des travailleurs handicap : « Nous sommes tous concernés ! Nous devons aller plus vite et plus loin ! »

    Lancement de la reforme sur l'emploi des personnes handicapéesAlors que le gouvernement termine actuellement la première phase des concertations sur la redéfinition et la simplification de l’obligation d’emploi dans le secteur public et privé en vue de réformer la politique de l’emploi des personnes handicapées lancer le 15 février dernier. La seconde qui vient de débuter et se terminera fin a elle pour sujet l’offre de service à destination des personnes handicapées et des employeurs, avant le vote de deux lois d’ici à l’été. Un collectif de grands patrons(1) vient de publier une serine de proposition. Des préjugés encore nombreux…

  • Faut-il croire à un recul de l’accès au logement neuf pour les personnes handicapées ?

    Normes des habitation collectives pour les personnes a mobilite reduite Image SourcePrésenté demain en conseil des ministres, le projet de loi ÉLAN (Évolution du logement et aménagement numérique), serait-il une bataille de plus gagnée par les lobbies de la construction et du bâtiment contre la mise en œuvre de l’accessibilité prévus dans le cadre des logements neufs ? Le gouvernement va-t-il se mettre à dos des centaines de milliers de personnes à mobilité réduite ? Plus dizaines d’associations1 sont-elles inquiètes et pour preuve celle-ci ont exprimé leurs inquiétudes face à l’ambiguïté de la loi si elle était votée en l’état.

  • Frédéric BOUSCARLE président fondateur de l’association de Handipop décède a l’Age de 38 ans

    Frédéric BOUSCARLE, Président Fondateur du collectif HandiPop qui rassemble des handicapes chez les RepublicainsAnnoncé en fin de matinée, le décès de de l’ancien de l’ancien général de l’UMP en charge du handicap, et président fondateur de Handipop, Frédéric BOUSCARLE et conseiller municipal du 10e arrondissement de Paris. Une annonce qui a provoqué une série d’hommage notamment de la droite mais aussi de la Secrétaire d’État Sophie CLUZEL qui dans un tweete a salué « son combat en faveur de l'inclusion des personnes handicapées dans la société » et du monde associatif. Comme celui de Matthieu ANNEREAU, président de l'APHPP qui a exprimé son souhait de poursuivre « le combat en sa mémoire au sein de l’association d'Handipop dans lequel nous collaborions avec lui ».

  • Grand débat national : le handicap mental et psychique souhaite exprimer ces revendications…

    un jeune déficient intellectuelle posant pour la page Facebook de larche 0097eAlors que les gilets jaunes continuent à bouleverser l’actualité politique et sociale tous les samedis, le grand débat se poursuit et ceux jusqu’au 15 mars prochain. Un événement que les personnes en situation de handicap mental ou psychique veulent participer dans le cadre d’un débat " adapté " pour faire entendre la voix de ceux qui sont rarement écoutés sur les thèmes de la démocratie, la citoyenneté et la transition écologique le 25 fevrier prochain à Paris de 18h30 à 20h30. Un débat organisé par la Fondation l’Arche en partenariat avec le Cercle Vulnérabilités & Société. Des contributions qui seront par la suite mise en ligne sur le site dédié.

  • Handicap et le "scandale de la pauvreté", Emmanuel Macron se mobilise ?

    Manifestation du collectif Ni Pauvre Ni Soumis a Toulouse en 2010 exprimant leurs ras bol face a la pauvreté des personnes en situation de handicapLe 13 septembre dernier, Emmanuel MACRON a officiellement "déclaré la guerre", en présentant son plan voué à limiter, voire à éradiquer la précarité. Il a clamé haut et fort, vouloir "lancer un combat neuf"... pour "ne plus oublier personne". Cette révélation, après avoir été dépeint comme "le président des riches", a peut-être pour but de donner corps à son souhait de renouer avec le reste des Français. Il est apparu ce jour comme un éventuel « président des pauvres ». Et pour ce qui concerne les classes moyennes ? Chaque chose en son temps...

  • J-10 avant le lancement des 3e DuoDay, Cap emploi-Samteh appel a la mobilisation de tous et des employeurs

    Partie supérieur de l_affiche de la troisième édition des DuoDay lance au niveau national a l_initiative de Sophie CLUZELÀ dix jours de la 3e édition de la journée DuoDay qui aura lieu le 26 avril 2018, Cap emploi-Samteh vient de lancer un appel à la mobilisation de tous comme « l’un des leviers d’action de cette société inclusive dont nous sommes les artisans doit être l’emploi, véritable vecteur d’inclusion sociale », pour combattre un chômage qui atteint plus de 23.5 %, dont un quart des entreprises ne respectant toujours le taux légal de 6 %. Une journée reprise au niveau national à l’initiative de la Secrétaire d’État Sophie CLUZEL en charge des personnes handicapées, dont le Président de la République a dit vouloir « érigé l’inclusion des personnes en situation de handicap dans notre société comme priorité du quinquennat ».

  • J-15 avant le lancement de la deuxième édition des DuoDay 2019 : Opération Emploi ou de Communication ?

    Flyer et affiche de la deuxième édition des DuoDay 2019 eba2cLancé sous l’impulsion de la Secrétaire d’État en charge des personnes handicapés, Sophie CLUZEL, voudra une nouvelle fois confirmé le jeudi 16 mai 2019 dans toute la France et dans l’Union Européenne le succès de la première édition. Une opération a J-15 qui avant tout de communication pour un gouvernement qui n’arrive pas malgré ces promesses à faire baisser le taux de chômage des travailleurs en situation de handicap. Un taux qui frise toujours près de 23 %. Une opération avec parfois des signatures de convention étonnante comme celle avec le site Hello Emploi dont son propriétaire et le premier et ne pas respecté la loi…Le syndicat Handi-Presse Info dénonce à titre d’exemple les entreprises de presse (Radio, Audiovisuelle, Presse écrite ou agence de communication) dont 98 % soumis à l’obligation d’embauche ne respecte pas l’obligation…

  • Jean-Charles CORREA, Loi pour une République numérique « de nombreuses entreprises ne sont pas prêtes »

    Jean Charles CORREA PDG et fondateur de lentreprise adapte DEAFISept jours après l’entrée en vigueur du décret de 2016, invitants les, entreprises et administrations à rendre accessible leur service client dès le 8 octobre 2018. L’un des spécialistes Jean-Charles CORREA PDG de l’entreprise adapté DEAFI qui a vu le jour il y a neuf ans et qui revient sur l’importance de cette avance. Une loi pour laquelle il affirme que celle-ci devrait encore étendue et ne pas se réduire aux entreprises de plus 250M€ de chiffre d’affaires il dresse aussi le constat que « de nombreuses entreprises n’étaient pas prêtes au 8 octobre ». Jean-Charles CORREA, qui aura, n’aura pas contre pas souhaité s’exprimer sur le fait si l’accessibilité était encore l’une ou non des priorités du quinquennat d'Emmanuel MACRON…

  • Jean-Christophe COMBE DG de la Croix-Rouge « Certaines rencontres peuvent même changer une vie ».

    Jean Christophe COMBE Directeur de la Croix Rouge française depuis octobre 2016Directeur général de la Croix Rouge Française, Jean-Christophe COMBE, occupe ce poste depuis octobre 2016, aujourd’hui ce dernier a accueilli un jeune homme Martin dyslexique, parmi près de 150 Duos réalisés dans le cadre de l’opération DUODAY par l’association. Une opération que la Secrétaire d’État Sophie CLUZEL a souhaité déployer au niveau national. Une rencontre dont Jean-Christophe COMBE diplômée de l’IEP de Paris en 2005 qui aura été avant de rejoindre la Croix rouge en 2011 conseiller technique, au Sénat en 2003, et d’exercer différents postes auprès d’élus, estime que « Certaines rencontres peuvent même changer une vie ». A 37 ans, Jean-Christophe COMBE, dirige la Croix-Rouge française qui compte aujourd’hui près de 600 établissements, 18 000 salariés et 59 000 bénévoles.

  • L'exécutif nomme Céline POULET à la direction de la délégation interministériel du handicap (CIH)

    Celine POULET agee de 47 ans et desormais en charge de la deleguation interministeriel du handicap depuis le 1er septembreActuellement occupé par Étienne PETITMENGIN, le gouvernement a annoncé la nomination a compter de 1er septembre, de Céline POULET âgée de 47 ans, qui occupait jusqu’à présent la fonction de déléguée nationale aux personnes en situation de handicap à la Croix-Rouge Française depuis 2015. Une nomination surprenante alors que bon nombre de personne en situation de handicap par exemple aurait put occuper cette fonction. Céline POULET au poste de secrétaire générale du comité interministériel du handicap (CIH), selon un arrêté publié le 24 août dernier au Journal officiel.

  • L'Unapei demande un plan d'actions du gouvernement pour une transition inclusive effectivement concertée et solidaire

    Le président de l'unapei lors du congrès de Lyon le 24 et 25 mai 2019 ab768C’est avec une inquiétude et pour lui faire part des nombreuses incohérences des politiques gouvernementale que le 59ème Congrès de l'Unapei qui se tenait à Lyon, les 24 et 25 mai a jugé « déconnectée des réalités et des besoins des personnes handicapée » que Luc GATEAU a rencontré ce 4 juin la secrétaire d'État chargée des personnes handicapées, Sophie CLUZEL. Le Président qui lui a remis les conclusions de ce 59ème congrès dans lesquelles les familles et l’UNAPEI demande, sans attendre, un « plan d'actions pour une transition inclusive effectivement concertée et solidaire » et refuse l’idée « d’une inclusion au rabais pour les personnes handicapées ».

  • L'UNEA, APF et l'UNAPEI concluent un engagement national avec le gouvernement pour relever le défi du chômage.

    Signature convention Cap vers l'entreprise inclusive 2018 2022 entre trois associations et le gouvernement La Ministre du Travail Muriel PÉNICAUD, et Sophie CLUZEL, Secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, ont signé l’engagement national "Cap vers l’entreprise inclusive 2018-2022" avec l’union nationale des entreprises adaptées (UNEA), l’APF France handicap et l’UNAPEI. Un accord qui met fin a une concertation lancée en a l'automne dernier et qui selon les associations « permet d'aboutir aujourd'hui à un engagement fort en vue de développer l'emploi des personnes en situation de handicap dans les entreprises adaptées ». Un avis que ne partage pas toutes les associations comme l’APAJH qui a refusé de signer cet accord.

  • L’accueil de l’autisme dans les centres médico-psychologiques sévèrement remis en cause par des parents

    Des dessins exprimant l'annonce de la fin de suivi dans un CMP ou encore le soupçons ou la culpabilisation b986dCertains établissements accueillants des personnes autistes ne respecteraient pas les recommandations de la haute autorité de santé émise en février 2018. Telle serait le résultat d’une enquête "Autisme, quel suivi en centre sanitaire/médico-social ?" initié en Mars dernier par des parents dont les enfants sont concernés par ces troubles. Un questionnaire dans son réseau à laquelle plus de 500 familles auraient répondu. Une enquête, aidé par l’Association francophone des femmes autistes (AFFA), pointant sévèrement certains centres et établissements sanitaires et médico-sociaux. Avec parfois des témoignages surprenants « On m’a dit qu’il parle donc il n’est pas autiste ». Des troubles du spectre de l’autisme (TSA) touchent un Français sur 100, soit 100 000 jeunes de moins de 20 ans et près de 600 000 adultes, selon les pouvoirs publics.

  • L’ADAPT présente pour la journée des DuoDay avec plus de 150 duos constitués partout en France

    Adda ABDELLI et Kristoff FLUDER comédien et humoriste présent a les Lyon pour la journée DuoDays auquel participe lADAPTL'association ADAPT, organisatrice de la semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapé, a décidé semble-t-il de ne pas loupé le train en marche de cette immense campagne. Reste la question campagne de communication ou véritable instrument à l’emploi ? Une journée à laquelle l’ADAPT organisera partout en France plus de 150 duos constitués de personnes en situation de handicap et de salariés volontaires. L’occasion aussi pour l’association de présenté à Lyon la cinquième soirée gratuite « Ouverture de Champ », autour de l’image et l’humour pour sensibiliser le grand public. Une façon peut être de nous faire oublier la réalité, celle d’un chômage qui ne baisse pas !