Contenu principal

Message d'alerte

Témoignages

  • couverture du livre accompagner la vie de ceux qui vont la quitterAlors que le débat sur le droit de mourir dans la dignité comme le revendique un groupe de citoyen, ou encore la méfiance d'une partie du corps médical. Voilà un livre sur celui difficile mais véridique de l'accompagnement des personnes face à cet univers des derniers jours. Un livre unique destiné aux proches, aux soignants pour entourer et accompagner dans la dignité. avec amour, sens pratique et des mots si vrais » nous précise l'auteur Christine SALVADOR. Comment créer une relation de confiance pour accompagner les derniers mois ou les derniers jours d'un être en fin de vie ? Comment répondre au mieux à ses besoins, le soutenir, décrypter les liens du corps, de la psyché et du cœur jusqu'à l'ultime passage ?

  • Alice atteinte du syndrome d’Usher touchant l’ouïe et la vue en même temps c0663Alice est atteinte d’une maladie génétique appelée Usher, générant deux types de handicap : la cécité et la surdité. Cependant, cette jeune femme studieuse, dynamique et courageuse, nous impressionne par sa ténacité et les défis qu’elle se lance. Dans ce témoignage, Elle nous explique la naissance de de ce handicap, son évolution et comment aujourd’hui elle le dépasse. Elle nous raconte aussi comment elle a rejoint une expédition extraordinaire et a traversé des étendues de glace sur le lac Baïkal par - 20 degrés Celcius.

  • christophe markowski kamp un ouvrage personnel afin dapporter un maximum de valeurs aux personnes aec52L'auteur de l'ouvrage de développement personnel : "Mon Handicap, ma force, ma réussite" Christophe MARKOWSKI-KAMP revient sur son dernier livre. Un livre dans lequel il explique sa détermination à propulser les gens dans une démarche de "positive attitude", notamment face au handicap. Christophe MARKOWSKI-KAMP partage ses anecdotes de vie et pousse chacun à outrepasser ses peurs, ses craintes et ses tourments. Finalement, la vie est brève et l'important c'est d'être bien entouré, de vivre ses rêves et surtout de persévérer.

  • Samuel huppé un jeune eleves en situation de handicap moteur 4fecdApprendre lorsqu'on est handicapé(e), un droit fondamental respecté ? L'éducation est un droit essentiel et fondamental qui permet à chacun de recevoir une instruction et de s'épanouir dans sa vie sociale. C'est également un droit vital qui permet d'acquérir un bon emploi et d'améliorer la qualité de vie, de développer un socle de connaissances et de culture générale plus riche, d'éveiller et de déployer un esprit critique, d'analyse et de synthèse plus affutés.Apprendre est ce qui a permis à l'humanité en tant qu'espèce, puis à chaque individu de s'en sortir et de prospérer jusqu'à aujourd'hui. Cependant, lorsqu'on naît ou devient handicapé, a-t-on accès à tous ces trésors de façon absolue et égale quel que soit notre statut social ?

  • Le portrait de François (Gauche) et François (a Droite) avec une canne blanche imitant un micro 40126Voici le témoignage de François qui perd peu à peu la vue. C´est un jeune homme courageux et exemplaire. Il perd la vue, en a souffert et en souffre encore. Cependant, il a puisé en lui la force de le surmonter et d´aller de l´avant. Il a même trouvé aujourd´hui une façon de s´accomplir, en aidant d´autres personnes qui souffrent comme lui. Un témoignage qui nous plonge pleinement dans une réalité celle que vivent plusieurs centaines de personnes qui comme François plonge peu a peu dans le noir totale et qui sont confronté à un autre monde…

  • Les seniors ont de l-avenir de Yan de KerorguenComment faire face aux défis du vieillissement de la population, pour créer une société juste et heureuse ? Tél est la question que se pose l'auteur Yan de KERORGUEN a l'heure ou la France et plus globalement le monde, a l'exception des continents en voie de développement, ces sociétés sont vieillissante. Une situation qui sera un véritable défi au sein de la population mondiale sachant que les plus de 60 ans représentent 11% de la population mondiale. Ils seront 21% en 2040. Et si les statistiques se confirment il pourrait en 2050, être pour la première fois, plus nombreux que les moins de 20 ans.

  • Ma vie a 200 a l heure de Alexandre BODART PINTOÀ 16 ans, Alexandre, tête brûlée, brise son corps et sa vie en tentant d'atteindre les 200 km/h sur la moto de son beau-père. Lorsqu'il se réveille à l'hôpital, tétraplégique, l'adolescent pense au suicide. Grâce à l'amour de sa famille et le soutien inconditionnel de sa bande d'amis, le jeune homme va réussir à surmonter son handicap. A force de courage, il récupère la force de ses bras et apprivoise ainsi peu à peu son fauteuil roulant. Un témoignage auquel ont participé dans la préface Bruno de Stabenrath avec le Soutiens de Philippe POZZO DI BORGO et Nikos ALIAGAS, parrain de la fondation WAW.

  • Première de couverture du livre du Dr Philippe BAUDON au édition nymphéas "Médecin lève toi"En 2018, on a compté 382 000 cas de cancer en France, un chiffre en constante augmentation, et cette maladie est la première cause de mort prématurée en France. Au-delà du cancer, il y a toutes ces maladies lourdes (maladies cardiovasculaires, dysfonctionnements cérébraux...) qui nous touchent tous, de façon directe ou indirecte, et qui nous conduisent à fréquenter le monde hospitalier. Un livre en forme de témoignage dans lequel le Dr Philippe BAUDON médecin et lanceur d’alerte s’interroge sur cet hôpital, dont la plupart d'entre eux vivront la même dure réalité d’une une médecine contemporaine devenue froide, robotisée, quasi-inhumaine qui rajoute des souffrances supplémentaires totalement inutiles. Pour le Dr Philippe BAUDON « L'humilité et l'écoute doivent être positionnées au sommet de la médecine ».

  • noé niyigenan dieu décide lhistoire dun parcours extraordinaire celui dun prêtre rwandais handicapé ed9fcIl y a chose qui ne se décide pas, d’autre peuvent être un choix personnel. Si Noé NIYIGENA n’a certes pas décidé d’être handicapé, comme tous ceux qui son en situation de handicap. Lui a décidé par contre de consacrer sa vie à Dieu et a tous ces compatriotes rwandais. Telle est l’histoire que nous présente ce documentaire proposé par KTO, le lundi 6 mai à 20h40. Celle de la vie et du témoignage extraordinaires de Noé, ce prêtre sans bras et suivez-le lors de sa première messe célébrée au Rwanda. Un jeune prêtre qui affirme eu très tôt, la « soif de faire la volonté de Dieu, soif de son amour ». Une voie ouverte par un premier prête lui aussi sans bras et ordonner dans les 1990.

  • Portrait de Philippe CHAUTARD à droite Philippe avec sa valise et sa canne blanche 58df9Philippe est un père de famille de trois enfants dont la vie s’est effondrée à l’annonce du diagnostic de rétinite pigmentaire. D’abord licencié par un patron qui ne savait pas quoi faire d’une personne handicapée, il s’est battu pour reprendre le contrôle de son existence et devenir un formidable exemple pour les siens et pour beaucoup d’autres. Voici le témoignage de Philippe CHAUTARD : Voir avec ses oreilles et sentir avec son cœur. Pour moi, le mercredi 4 février 2004 restera le jour où la vie m’a mis une grande claque en plein visage. Une du genre qui fait très mal et vous fait craindre que le monde va s’écrouler d’un coup tout autour de vous. Elle n’a pourtant rien laissé d’apparent, mais elle a ouvert des blessures internes qui resteront béantes à jamais.

  • De gauche a droite le portrait de Sébastien JOACHIM et lui en tenu de boxe tenant une canne blanche b6c7fIl a aujourd’hui 40 ans et il est très actif dans le milieu du handicap. Il fait de son mieux pour sensibiliser, changer les choses avec ses petits moyens. En quelques mots, il a transformé sa différence en une force, mais cela n’a pas été simple. Comme beaucoup, il a commencé par être paralysé par le poids du handicap, par en souffrir, avant de trouver sa propre voie. « Allongé dans mon lit, je ferme les yeux sur une image ternie et noircie de son visage. L’image d’un cliché polaroïd, dont le temps a effacé l’éclat ». Je m’appelle Sébastien et pour moi, la nuit vient avant l’heure, lentement, mais bien trop tôt. Tout s’assombrit à mesure que la lumière, les couleurs et les formes s’évanouissent.