Contenu principal

Message d'alerte

tribune libre

  • Frederic BIZARD President de lInstitut SantePas un jour ne passe sans que le déclin de notre système de santé ne se fasse ressentir avec plus d’acuité : plus de 6 millions de nos concitoyens vivent dans un désert médical, l’hôpital public connaît la crise financière et sociale la plus profonde de son histoire, les EHPAD sont en surchauffe, l’accès pour tous aux innovations technologiques et bio-thérapeutiques est menacé…C’est bien tout notre système de santé solidaire qui se désagrège. Ce résultat n’est pas le fruit du hasard mais celui de plus de vingt ans de politique de santé marqués par une absence de vision globale et d’avenir, par une approche purement gestionnaire et par un renforcement du poids de l’administration sur le système.

  • La ministre de la justice sur les bancs du gouvernement a l assemblée nationaleDes associations et syndicats engagés pour une justice humaniste dénoncentdans cette tribune libre, le projet de loi de programmation pour la justice , annoncé comme une simplification pour le justifiable, mais qui d’après eux est « en réalité voué à gérer la pénurie des moyens par la mise à distance du public. Habilement annoncé comme source de simplification pour le justiciable, le projet de loi de programmation pour la justice présenté dans les prochains jours en conseil des ministres est en réalité voué à gérer la pénurie des moyens par la mise à distance du public.

  • couverture de lenquête réalisé par diffuz.com pour le compte de la macif intitule bénévolat gérer une ressource plurielle cf355L’information est passée quasi inaperçue dans les médias, occupés à couvrir le mouvement des Gilets Jaunes. Le 5 décembre dernier on célébrait, comme tous les ans depuis 1985, la journée mondiale du bénévolat. A cette occasion, la Fonda a rendu publique une étude approfondie sur le bénévolat en France, menée par le centre de recherche sur les associations et le CSA en 2017 et publié en ocotbre 2018. Une étude qui venait completer celle publier en Avril 2018 par l'association France BénévoleJusqu’alors, la référence en la matière était celle conduite par la DREES en 2002.

  • Une femme âgée en perte d'autonomie et en fauteuil en compagnie d'un aidant La santé des 11 millions d’aidants est un sujet qu’il est urgent d’aborder : le collectif Je t’Aide(1) lance ce plaidoyer pour interpeller les pouvoirs publics sur l’état de santé fragilisé des aidants, leur place dans le système de santé global et le manque de reconnaissance des aidants auprès des professionnels de santé. Un plaidoyer qui vise à rendre compte de l’impact de l’aide sur la santé, à mettre en place des stratégies de prévention et à développer une relation plus étroite avec les professionnels de santé. Vieillissement de la population, besoin d’accompagnement des personnes en situation de handicap, augmentation des maladies chroniques, développement de la chirurgie ambulatoire et de l’hospitalisation à domicile, … Tous ces indicateurs impliquent une place de plus en plus prépondérante pour les aidants et soulignent l’urgence de la prise en compte de leur rôle.

  • l’accueil dans un EHPAD a Versailles situe dans département des Yvelines (illustration 2016)Le secteur de la santé, des hôpitaux aux EHPAD, traverse aujourd'hui une crise majeure qui a commencé il y a déjà presque 20 ans. Cette crise trouve ses racines dans sa lointaine histoire, des Hôtel-Dieu aux congrégations qui géraient ces lieux avant l'émergence de la professionnalisation du secteur. Cette professionnalisation a progressivement entraîné tous les acteurs dans une exigence de qualité, tout à fait légitime, initiée et voulue tant par l'État, les professionnels, les usagers que les familles.

  • Marcel NUSS President Fondateur de l APPAS et Jill NUSS a Nime en Aout 2014Du 15 au 18 septembre prochain, l'Association Pour la Promotion de l'Accompagnement Sexuel organise la quatrième formation pour futur(e)s accompagnant(e)s à la vie affective, intime, sensuelle et/ou sexuelle des personnes en situation de handicap ou de perte d'autonomie. Lors de cette session, nous formerons huit personnes, quatre hommes et quatre femmes - dont un couple, ce qui est une première.

  • Sam karmann acteur et réalisateur lors de louverture de ledition 2018 du festival regard croisé f0cd2L'acteur et réalisateur Sam KARMANN, a rédigé cette tribune pour sensibiliser au handicap. Dans un texte cosigné par Luc LEPRETRE et Catherine WIMPHEN (association L'Hippocampe et festival Regards Croisés), il affirme que tout le monde sera, à un moment de sa vie, confronté directement ou indirectement au handicap. Il juge la politique du gouvernement d'Édouard PHILIPPE en la matière et dénonce les conditions de vie des personnes handicapées face à « l’obsession de la rentabilité à court terme ».

  • Esther une jeune artiste malvoyante a coté de lune de ces œuvres intitulé l'émotion pure ea248Je m'appelle Esther et j'ai 38 ans. Je suis née dans une famille simple, de culture mixte franco-algérienne. Mon père était artisan peintre et avait un attrait pour la décoration. Il exerçait son métier avec passion, dans le but de bien faire, de produire un travail de qualité. Plus jeune, je ne pensais qu’à l'accompagner sur ses chantiers, qui étaient pour moi, de véritables lieux de récréation . Je savais déjà que je souhaitais travailler dans le domaine artistique (théâtre, peinture), mais ma famille n’a malheureusement pas pu me soutenir financièrement dans mes projets. Alors, j'ai fait des études de psychologie et ai obtenu mon Master en 2005. Ensuite, j'ai effectué une formation en trompe l’œil qui m’a permis d’acquérir des compétences dans le domaine de l'imitation de matières, la copie de toiles de maître, mais aussi dans le dessin. Puis par malheur, mon père est décédé en 2007. J’ai mis tous ces projets de côté, me suis mariée et ai eu 2 enfants.

  • pancarte fdfa contre la qpc prostitution e77fbProstitution, faut-il condamner le travailleur du sexe ou leurs clients ? vaste débat qui continue 72 ans après la fermeture des maisons close en France, conduisant ces dernières sur les « trottoirs » à faire polémique. Un sujet dont neuf associations et cinq prostitués qui avaient saisi le Conseil d'État contre la loi prostitution avril 2016, qui porte, selon eux, "gravement atteinte aux droits et aux libertés". Une version dont l’association Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir (FDFA) qui représente les femmes en situation de handicap considèrent que la pénalisation des « clients de services sexuels » de la loi d’avril 2016 est une avancée, et qui dit « non à la marchandisation des corps, non à la dépénalisation des clients ».

  • le président de lanphim vincent assante 8b463Se plaignant à juste titre de n’être que rarement entendues, les personnes dites handicapées sont les premières à vouloir débattre de leur situation et des causes qui en sont à l’origine. En témoignent leurs nombreux engagements et leur assiduité dans les différentes commissions officielles, locales, départementales, régionales, et nationales. En témoignent aussi les innombrables propositions parfaitement réalistes, et parfois même trop modestes, énoncées par leurs Associations respectives. Le président de l’A Vincent ASSANTE, s ’interroge sur le « Grand débat ou Grande supercherie ? »

  • Statut du femme portant la balances symbole de la justice 0f1a2En ce début d’année 2019, s’est constitué le REX JURIS HANDI, composé d’avocats, de juristes d’entreprise, d’étudiants en droit, et de représentants du handicap. Les membres de ce groupe de travail, handicapés ou non, se sont réunis pour la première fois en janvier dernier pour se pencher sur la problématique du handicap et de l’inclusion. Il serait en effet temps de réaliser que "l’autre", par sa différence et son expérience, porte en lui son lot de richesses, de savoir et de savoir-faire utiles, parfois même indispensables.

  • Couverture du Livre Politique de sante Reussir le changementMalgré des moyens financiers alloués toujours plus importants, malgré tous les progrès médicaux, malgré des lois s'enchaînant au rythme de ministres qui défilent, notre système de santé semble condamné à ne plus être aussi performant qu'au XXe siècle. L'auteur expert reconnu des systèmes de santé en France et à l'international propose une réflexion sur les solutions. Face à l'évolution radicale de notre monde, conséquence d'une triple transition (démographique, épidémiologique et technologique), notre système de santé ne s'est pas structurellement adapté, d'où son déclin. À l'issue d'un long travail de recherche et de réflexion.

  • Un enfants autiste avec une AVS dans une ecole pilote de ParisAlors que s'ouvre, ce jeudi 18 octobre, la Conférence internationale sur l'Éducation inclusive, le Dr Patrick LANDMAN, Président de l'Association « Autisme Espoir Vers l'École » a engagé un manifeste soutenu par déjà plus d'un millier de signataires (enseignants, parents ou famille d'enfants autistes, éducateurs, psychologues, aidants), Un manifestes dont le président appel aussi tous ceux qui veulent le signer a le faire sur le site de l'association. Un dont l’objectif et d’alerte les pouvoirs publics sur les risques de l'inclusion scolaire précoce systématique des enfants TSA (Troubles du Spectre Autistique) sans mise à niveau développementale préalable.

  • Assurance maladie siege de la sécurite sociale a toulouseLe PLFSS 2019 sera peut-être historique non pas du fait du retour à l’équilibre financier, mais par la fin assumée des missions sociales et politiques de la sécurité sociale. En évoluant vers un modèle anglo-saxon qui limite la protection sociale publique à un filet de sécurité pour les plus démunis, le Gouvernement enterre la sécurité sociale de 1945 sans proposer d’alternative pour solidariser l’ensemble de la société. Le moment est historique : après 18 ans dans le rouge, le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) 2019 prévoit un retour à l'équilibre des comptes. Sur le plan économique, la sécurité sociale serait donc sortie de sa longue convalescence. Il n'en demeure pas moins que ce rétablissement est fragile, et les fonctions sociales et politiques originelles de la sécurité sociale sont considérablement affaiblies.

  • Couverture du livre Protection sociale Pour un nouveau modele Protegeons les personnes et non plus les statuts de Frederic BIZARD au Edition DUNODDans une France qui doit faire face à un Nouveau Monde qui l’oblige à repenser ses institutions, dont son modèle social. Le défi est aussi colossal qu’en 1945 : imaginer les nouvelles fondations économiques et sociales pour les prochaines décennies. Un ouvrage Frédéric BIZARD, établit cinq principaux socles pour reconstruire un nouveau modèle social qui conduise à une France plus forte et plus juste. Une conception dont l’auteur propose un modèle universel de protection sociale qui protège les personnes et non plus les statuts professionnels. Un sujet essentiel dont les Français n’entendent peu parler malheureusement dans cette campagne présidentielle et qui pourtant le cœur même du fonctionnement de société...

  • Dominique du PATY de CLAM Fondatrice du fondatrice du cabinet de conseil en investissement HandiréseauL'État sera-t-il en capacité d'ouvrir un nouveau champ prometteur aux achats responsables et de simplifier le recours à davantage de diversité ? Juillet devrait permettre aux acheteurs d'obtenir les réponses qu'ils attendent. Il court un petit vent de panique chez les acheteurs : la Loi Handicap en cours de refonte pourrait transformer radicalement le recours au secteur du travail protégé et adapté (STPA) qui a demandé tant d'efforts de mise en oeuvre aux directions achats. Les achats solidaires, rejetés avec l'eau du bain ? Cette refonte impactera nécessairement les services achats qui avaient appris à apprécier ces partenariats, en leur permettant de jouer un rôle décisif pour l'intégration des personnes en situation de handicap, dans leur entreprise.

  • frédéric bizard cad64L’évolution stratégique indispensable de notre système du soin vers la santé, du curatif vers la santé globale, est le vrai changement de paradigme que l’État devrait entreprendre pour reconstruire un système de santé efficient et équitable en France insiste Frédéric BIZARD. "Depuis des années, les implants médicaux, c’est l’angoisse des ministres de la Santé". Quand la ministre Agnès BUZYN s’exprime sur l’enquête des "implant files" le 26 novembre dernier, elle résume l’état de la santé publique en France, mais aussi l’étonnant sentiment de résignation des dirigeants politiques français dans ce secteur.

  • Le collectif Handi Sociale de Toulouse preside par Odile MAURIN lors dun blocage dun convoi de lareospatiale« Pendant qu'on prétend préserver nos droits et nos libertés et qu'on se flatte publiquement d'améliorer les conditions de vie des personnes handicapées en France, une commission mixte paritaire a rendu, au cours du mois de septembre, une décision concernant la loi sur l'Évolution du Logement, de l'Aménagement et du Numérique. Celle-ci n'aura d'autre résultat, bien au contraire, que de détériorer davantage, une situation déjà bien complexe. Le thème est en effet devenu polémique et épineux, car l'article 18 de la loi ELAN a embrasé les esprits et soufflé un vent de révolution chez toutes les personnes concernées par les changements injustes qu'elle engendre.

  • Jean Christophe PARISOT de BAYARD en 2016 au Festival international du film sur le handicap dont il est lun des co fondateurLes personnes porteuses de différence (et non "atteintes de handicap" comme on l'entend trop) ne doivent plus hésiter à prendre place dans l'espace public et développer leurs talents. Tout ce que nous devons faire pour que les personnes handicapées soient incluses dans notre démocratie, appel Jean-Christophe PARISOT de Bayard dans cette tribune. Une homme de conviction et de terrain qui le premier prefet en situation de handicap dans l'histoire de la Veme république...

  • une femme handicapée en gilet jaune a carvin libercourt dans le departement du pas de calais sur la départementale 954 884fbAlors que le président de la République est intervenu lundi soir dans un discours de 13 minutes chrono, celui-ci semble ne pas avoir convaincu 57 % des Français. En effet, le handicap sera, depuis le début du mouvement des gilets jaunes, totalement ou quasiment passé à la trappe. Pour preuve, le président lui-même aura réduit la prétendue priorité de son quinquennat à trois ou quatre mots. Certaines personnes handicapées pourtant toujours autant concernées, sont contraintes de vivre sous le seuil de pauvreté. Un citoyen gilet jaune qui préfère garder l’anonymat adresse cette lettre ouverte à Sophie CLUZEL…