Contenu principal

Message d'alerte

Vaincre l'autisme

  • Affiche partielle Monsieur Je sais Tout avec gauche le jeune Léo et a droite son oncle au volant d'une voitureQuelques semaines après la journée mondiale de l’autisme, « Monsieur Je-Sais-Tout » sera à l’affiche partout en France. Un film inspiré du roman d’Alain GILLOT, La Surface de réparation. Un film qui aborde sous un angle drôle et émouvant comme le montre l’extrait, un sujet de société et de santé publique rarement évoquée dans le cinéma français : celui de l’autisme. Un sujet abordé pourtant plusieurs au cinéma comme Rai man, Le phare des orques ou encore Crazy in love sur le syndrome d’Asperger, l’une des variante de l’autisme. Un film français soutenu par des nombreuses associations comme SOS Autisme, Autistes sans frontières…

  • affiche modifié de la campagne le grand don organisé par Vaincre l'AutismeCampagne médiatique nationale de collecte de fonds, « Le Grand Don » apporte visibilité et générosité à l'autisme, problème de santé publique qui touche 1 naissance sur 100. Après une 1ère phase du 15 février au 15 avril, la campagne médiatique « Le Grand Don » est entrée dans sa 2e phase du 15 août et se poursuivra jusqu'au 15 octobre. À travers « Le Grand Don », VAINCRE L'AUTISME entend créer 60 structures éducatives innovantes (basées sur l'approche comportementale A.B.A) et un institut de recherche d'excellence pour l'autisme à l'horizon 2021. En 2013, à l'instar de d'autres causes, l'autisme part enfin à la rencontre de la générosité des français.

  • Lancement officielle de la nouvelle plateforme autisme info service en présence de Sophie CLUZEL 733a4Autisme Info Service est le premier dispositif national et gratuit d’écoute et d’information par téléphone, par mail et par chat. Son objectif est d’aider et d’orienter les personnes avec autisme, leur entourage et les professionnels intervenant à leurs côtés. Une nouvelle plateforme a l’écoute des personnes autistes et de leurs familles inaugurées aujourd’hui par Sophie CLUZEL et par Samuel Le BIHAN et Florent CHAPEL, coprésidents d’Autisme Info Service et disponible à partir du 2 avril. Les deux coprésidents présentent le 2 avril prochain les résultats d’un sondage mené auprès d’un échantillon de 2 203 personnes. Confirmant selon l’association « le besoin urgent d’information des familles ».

  • Des dessins exprimant l'annonce de la fin de suivi dans un CMP ou encore le soupçons ou la culpabilisation b986dCertains établissements accueillants des personnes autistes ne respecteraient pas les recommandations de la haute autorité de santé émise en février 2018. Telle serait le résultat d’une enquête "Autisme, quel suivi en centre sanitaire/médico-social ?" initié en Mars dernier par des parents dont les enfants sont concernés par ces troubles. Un questionnaire dans son réseau à laquelle plus de 500 familles auraient répondu. Une enquête, aidé par l’Association francophone des femmes autistes (AFFA), pointant sévèrement certains centres et établissements sanitaires et médico-sociaux. Avec parfois des témoignages surprenants « On m’a dit qu’il parle donc il n’est pas autiste ». Des troubles du spectre de l’autisme (TSA) touchent un Français sur 100, soit 100 000 jeunes de moins de 20 ans et près de 600 000 adultes, selon les pouvoirs publics.

  • Facade du tribunal administratif de Toulouse en Haute-Garonne 03abfLe 17 avril 2019 le tribunal administratif de Toulouse a condamnée une nouvelle fois l’État Français pour défaut de prise en charge envers un enfant autiste. L'Etat condamnée à payer 35 000 € à l’enfant et sa mère. Une famille comme bien d’autres comme le prouve une autre condamnation le 21 avril dernier par le tribunal de Lille pour le cas deux enfants. La mère Patricia HYGONET défendue par Me Pascal NAKACHE, avait porté plainte, car comme de plus en plus de parents, cette dernière se battait depuis trois ans pour pour obtenir une prise en charge adaptée de son fils autiste de 19 ans.

  • 2018.04.06.Presentation du 4e plan autisme par le premier ministre Edouard PHILLIPPE le 6 avril 2018 au Museum de ParisDeux semaines après la présentation le 6 avril 2018 dernier par le premier ministre Édouard PHILIPPE de ce qu’il appel désormais stratégie nationale pour l’autisme pour 2018-2022, le Gouvernement vient de publier au journal officiel le décret portant la d’un délégué interministériel à la stratégie nationale pour l’autisme, au sein des troubles du neuro développement« placé sous l'autorité du ministre chargé des Personnes handicapées’, selon ce même décret. Reste désormais à savoir la personne qui sera nommée en charge de ce dossier ?

  • Journée Mondiale de sensibilisation aux troubles autistiquesFaites briller le monde en bleu. Suivant le mouvement international « Light It Up Blue » » ( « Eclairez en bleu »), initier par Autism Speaks, organisation américaine dans le domaine scientifique et de soutien pour l’autisme, qui a lancé l’opération qui a pour objectif illumine en bleu ses monuments célèbres, mais aussi ceux qui le souhaite pour montrer notre solidarité. Pourquoi en bleu ? Le bleu est une couleur calmante, apaisante...Une date choisit par les Nations Unies en 2007. L’OMS estime que, dans le monde, 1 enfant sur 160 présente un trouble du spectre autistique.

  • Le pédiatre autrichien Hans asperger et à droite Herta schreiber âgé de prés 3 ansTrente-huit ans après sa mort le 21 octobre 1980, le pédiatre autrichien Hans ASPERGER, qui a donné son nom à cette forme d'autisme revient dans l’actualité, non pas pour mettre en avant ce handicap, mais pour son assentiment a la cause et le programme nazi avec lequel il aurait « coopéré activement », notamment concernant celle de la mise en œuvre d’une race arienne et les lois sur la stérilisation. Une étude publiée par BMC de Herwig CZECH, historien de la médecine à l'Université de médecine de Vienne.

  • Présentation du 4e plan autisme par le premier ministre Edouard PHILLIPPE le 6 avril 2018 au Muséum de ParisAprès une semaine qui aura débuté avec la journée mondiale de sensibilisation a l’autisme, un déplacement a Rouen du président de la République hier 5 avril avec son épouse, dévoilant les grandes lignes de plan. Le premier ministre Édouard PHILLIPPE aura donc présenté au côté de la Secretaire d’État en charge du handicap Sophie CLUZEL, et de trois autres ministres, ce qu’il appelle désormais «stratégie nationale». Un 4e plan doté d’une enveloppe budgétaire de 344 M€ sur cinq. Une journée qui aura commencé par une visite sur le 3e Salon international de l'autisme qui se tient les 6 et 7 avril à Disneyland Paris et ou il aura était interpellé par les familles fortement mécontente...